Ici, on peut parler de ce quelque chose qui nous dépasse...

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Ici, on peut parler de ce quelque chose qui nous dépasse...

Message par bulledereve le Ven 30 Déc - 22:51

Merci greenshop, je comprends bien cette histoire.

bulledereve

Messages : 137
Date d'inscription : 22/11/2011
Age : 28
Localisation : Gradignan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ici, on peut parler de ce quelque chose qui nous dépasse...

Message par greenshop le Ven 30 Déc - 21:41

bulledereve a écrit:
Tu vois, ce qui m'a toujours étonnée, dans la vie , c'est ça:
je suis dans la rue, de bonne humeur ( je suis généralement de bonne humeur, c'est mon choix), donc je chantonne, je chante, je souris...et les gens me regardent comme si j'avais étranglé une vieille dame pour lui voler son sac...
et voilà que quelqu'un agresse quelqu'un dans la rue...et tout le monde baisse la tête, style, j'ai rien vu, voire passe en riant, l'air pas concerné...
Euh, c'est normal?Ou bien les réactions sont inversées?

Ah ça, c'est vrai ! quoique... moi, quand je chantonne ou que je souris dans la rue... les gens me prennent plutôt pour une zinzin... cyclops (mais peut-être que je chante faux... scratch )
N'empêche que peu se sentent concernés par l'agressivité des autres et ne font rien contre...

Autre chose... petite histoire véridique... je vais régulièrement dans un bled paumé... là où le Bon Dieu a perdu ses souliers comme dirait l'autre... Sur la place du village, hormis les alcoolos habituels, il y avait, assis toujours sur le même banc, un vieux bonhomme aigri. Mon ami me le montre du menton, en me disant, "celui-là, il dit jamais bonjour, te fatigues pas..." Je lui ai répondu qu'un jour, ce vieux, me dirait bonjour.... "Pfffff....."
Je suis restée là-bas 15 jours. Pendant 2 semaines, matin et soir, je suis passée devant ce vieux en lui disant "bonjour monsieur !" avec un grand sourire, et je continuais mon chemin, comme si de rien n'était....
Le dernier jour, il m'a répondu "b'jour" en hochant la tête. Mon copain, il n'en revient toujours pas.

Comme quoi...

greenshop

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ici, on peut parler de ce quelque chose qui nous dépasse...

Message par bulledereve le Ven 30 Déc - 20:41

Ben, c'est exactement ce que je fais....J'accepte ce qui est...

Ai-je critiqué quelqu'un? Je donne mon ressenti, c'est tout, c'est très différent.

Et je dis ce que j'ai envie de dire, en évitant de critiquer, de blesser, etc...
Le monde évolue quand nous évoluons,chacun fait ses choix, je le répète. Je donne juste acte des miens...

Et je ne serais pas la première à prêcher dans le désert, comme tu dis..si mon intention était de prêcher...ce qu'elle n'est pas...Mon intention est de faire partager ce que je connais...comme tu le fais pour tes messages...

Où est le problème? Je n'invite personne à faire comme moi, je témoigne de ce que je suis, c'est tout!

Tu vois, ce qui m'a toujours étonnée, dans la vie , c'est ça:
je suis dans la rue, de bonne humeur ( je suis généralement de bonne humeur, c'est mon choix), donc je chantonne, je chante, je souris...et les gens me regardent comme si j'avais étranglé une vieille dame pour lui voler son sac...
et voilà que quelqu'un agresse quelqu'un dans la rue...et tout le monde baisse la tête, style, j'ai rien vu, voire passe en riant, l'air pas concerné...
Euh, c'est normal?Ou bien les réactions sont inversées?

bulledereve

Messages : 137
Date d'inscription : 22/11/2011
Age : 28
Localisation : Gradignan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ici, on peut parler de ce quelque chose qui nous dépasse...

Message par Admin le Ven 30 Déc - 20:28

Bulle, il faut faire avec les gens comme ils sont et non comme on les voudrait. Après, si tu les acceptes ici, certains prennent un peu, davantage, ou pas du tout, de ce que tu veux donner. Pour suivre tes préceptes, ça suppose d'abord, au départ, d'accepter le monde tel qu'il est, pour espérer le faire évoluer vers ce que tu voudrais qu'il soit. Sinon tu prêcheras toujours dans un désert. C'est la première chose que devraient dire tes penseurs.

Non?

avatar
Admin
Admin

Messages : 850
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://pourquoipas.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Libres...

Message par bulledereve le Ven 30 Déc - 20:20

Chacun son chemin, chacun ses choix...

Ce qui est insupportable pour moi...ici (au point que j'ai pensé quitter ce forum,) comme ailleurs c'est l'intolérance, la mauvaise foi, les injures gratuites ( Oh, sous forme de blagues, bien sûr...mais acides juste ce qu'il faut ...) bref tout ce qui est contraire à l'harmonie, qui est une insulte à la beauté.

J'évite certains débats, comme je ne regarde plus la télé ( les infos en temps réel, c'est un coup de poing dans l'estomac....on ne peut pas agir, et ça blesse ..), je n'écoute la radio que pour y écouter de la musique...Bref , j'ai choisi d'alléger mon moi intérieur, de lui donner de l'espace pour autre chose que des plaintes, des coups de gueule, etc...

Parfois, je m'essaie encore à "jouer le jeu"...mais ça ne me convient plus du tout...j'ai l'impression d'être schizophréne, dans ces cas-là..je me regarde écrire des trucs qui manquent de sens...
donc, je préfère me cantonner à la spiritualité sous toutes ses formes: l'écologie en est une pour moi , "prendre soin" aussi, "témoigner", etc...

Bien entendu, sans aucune référence à une religion donnée....le seul mérite des religions est d'avoir délivré un message...pour le reste elles ont fait bien des dégâts...

C'est un fait, pour notre égo, nous sommes irrémédiablement seul...Pour notre "âme" ( ou dimension spirituelle, ou ce que tu veux...il y a des mots différents pour exprimer cette "inspiration" qui nous dépasse) nous sommes reliés...



Même la physique quantique nous le dit... Alors, si même la science s'en mêle...

Pour finir, Map, il n'y a que toi pour t'"obliger" à lire ce que tu as envie de lire ou pas!

bulledereve

Messages : 137
Date d'inscription : 22/11/2011
Age : 28
Localisation : Gradignan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ici, on peut parler de ce quelque chose qui nous dépasse...

Message par mab31000 le Ven 30 Déc - 17:15

Malheureusement oui , car même avec mon compagnon ou mes enfant , chacun sait qu'on est seul , car on le sera définitivement Wink



Mais il ne faut pas croire que cela m'empêche de "profiter" de la vie.
Au contraire , savoir irrévocabilité de la fin permet d’apprécier le présent.


C'est ce qui fait la différence avec les animaux , savoir qu'on n'est que de passage.

Mais ce qu'on fait lors de notre "passage" est de notre conscience Smile
avatar
mab31000

Messages : 309
Date d'inscription : 09/11/2011
Age : 97
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ici, on peut parler de ce quelque chose qui nous dépasse...

Message par Admin le Ven 30 Déc - 16:58

mab31000 a écrit:..., on nait et on meurt seul et rien ne peut changer cela ...

Et, pour toi, passe-t-on sa vie "seul"?
avatar
Admin
Admin

Messages : 850
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://pourquoipas.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ici, on peut parler de ce quelque chose qui nous dépasse...

Message par mab31000 le Ven 30 Déc - 16:55

Alors je pourrai te répondre que la recherche de "sens de la vie " est pour moi une énorme soumission.
Je n'y peu rien , je suis affreusement lucide et je sais pertinemment que je suis fondamentalement seule .
Ça ne change rien à mes prises de position et à ce que j'essaie de faire de ma vie , pour et à travers les autres , à ma conscience .

Mais je suis désolée , on nait et on meurt seul et rien ne peut changer cela . Je suis athée et tout ce qui peut se rapprocher à de la spiritualité me fait irrémédiablement penser à la PEUR FONDAMENTALE de la mort que chacun essaie de chasser comme il le peut.

. . . . . . . . .


Alors , chacun son truc , mais pour moi tes posts sont aussi insupportables que si tu nous envoyais des versets du Coran ou de la Bible pour nous "aider" ou nous "éclairer"
avatar
mab31000

Messages : 309
Date d'inscription : 09/11/2011
Age : 97
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Citoyens du monde

Message par bulledereve le Ven 30 Déc - 15:56

Lise Bourbeau est québécoise, Steve Jobs était citoyen américain, Eisntein , plus drôle, d'abord allemand, puis apatride, ensuite suisse puis helvético-américain...le bouquin de mon copain sur la table de nuit était autrichien,Carlos Cataneda , péruvien, devenu américain,Nelson Mandela africain du sud, Mgr Romero salvadorien, Soeur Emmanuelle belge puis egyptienne, Christophe André français,Gandhi indien,etc....

Tous ces "enseignements", ces expériences, que des millions de gens ont, à travers les siècles, qu'ils soient philosophes, "religieux", "simples humanistes"...en arrivent toujours à la même conclusion...

Seul l'Amour peut changer le monde...Amour de notre planète,en arrêtant de se vautrer dans des possessions matérielles plus polluantes les unes que les autres, amour du vivant, en cessant de croire que certains sont inférieurs à d'autres...

Va donc faire un tour sur les forums politiques...( comme ici, mais ici nous ne sommes qu'une poignée), va à des débats,écoute les femmes et les hommes politiques , constate ce qui existe autour de toi...et, comme dirait Werber, vois les choses "autrement"...

Comme je suis une humaine, rieuse, aimant manger en compagnie, boire, danser, nager, chanter, etc....je plaide autant "coupable" que les autres, pour un passé où je me suis tue au lieu de faire ce qu'il fallait pour me faire entendre....puis je suis passée à "responsable" ( qui signifie capable d'avoir des réponses...)

Maintenant, les portes s'ouvrent ( et ce qui est "miraculeux", c'est que ça se fait presque tout seul...), j'ai la chance d'attirer de plus en plus de personnes, qui ont le même rêve que le mien...Bien sûr le chemin est spirituel...André malraux ( même s'il aimait beaucoup l'Indochine...donc à tes yeux, peut-être orientaliste convaincu?) aurait dit "Le XXI° siècle sera spirituel"...étonnant de la part d'un athée...comme les déclarations nombreuses ( et certifiées, elles) d'Einstein, pourtant scientifique.

Comme je l'ai déjà dit, je vis avec ce que j'ai ...le plus simplement possible... Une secte , c'est fait pour soutirer du fic à des gens qui sont manipulés....

Moi, je me contente de donner des infos que j'ai, que j'aime partager, exactement comme Fred qui nous copie ces messages syndicaux...ou PKP, qui nous envoie des articles tirés du "Monde"....

As-tu peur de devenir syndicaliste à cause de Fred, ou journaliste à cause de PKP ?
Parler de spiritualité ( au sens très large...en plus, tu as dû remarqué que je parle autant de "coaching", comme on dit maintenant à tout va- sans aucune culture de l'accompagnement derrière et sans aucune déontologie, en plus...- que de citations connues, d'expériences des uns et des autres , et les miennes en particulier...car elles continuent de m'étonner tous les jours...en particulier la synchronicité décrite par Jung, qui était suisse..) est juste fait pour informer, comme Fred ou PKP informent....J'ai eu droit à ces informations, il y a bien longtemps, par un père très aimant, très intelligent, profondément bon et très en avance sur son temps....et par son meilleur ami qui disait, quand je râlais "La Providence y pourvoira"...
Je n'ai compris qu'il y a environ 5, 6 ans....Donc 50 ans après. J'ai la chance d'avoir, sous les doigts, un outil qui me permet de faire, à plus grande échelle, ce que faisait mon père, pas ce que faisait son ami, qui , lui a voué toute sa vie aux enfants défavorisés...ceux que l'on appelle aujourd'hui, les "durs des banlieues"...Alors je dis, juste ...et chacun en fait ce qu'il veut!

Tu as dû aussi remarquer que je ne propose aucun débat...Je me contente de faire ici un "dépôt" de belles choses qui pourraient aider qui en a envie....quand il en a envie...

Pourquoi mes messages te paraissent-ils plus "polluants" que ceux que tu peux lire dans les rubriques "politique", "divers"...où, les personnes s'eng...,font du sexisme, voire de la xénophobie....?

Quelle est ta peur?

Que ferais-tu si tu n'avais plus jamais peur?

Moi, vois-tu, j'ai de moins en moins peur...et de moins en moins souvent....
Juste envie de témoigner de ce qui, ces dernières années, m'a permis de traverser des épreuves très dures ....en en sortant plus "équilibrée" , plus "aimante"...

Comme tu le sais, notre planète traverse une Crise...qu'elle soit une opportunité de changer effleure quelques personnes, d'autres en sont convaincues depuis longtemps...Prendre le train en marche peut être sympa aussi!




bulledereve

Messages : 137
Date d'inscription : 22/11/2011
Age : 28
Localisation : Gradignan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ici, on peut parler de ce quelque chose qui nous dépasse...

Message par mab31000 le Ven 30 Déc - 15:05

Ça t'est si dur que ça d'être en harmonie avec toi même ?


Ce n'est pas de l'ouverture d'esprit que tu nous donnes à voir là mais quelqu'un qui ne sait ou elle est et qui essaie de convaincre les autres .
Ou encore une philosophie Orientale incompréhensible par des Occidentaux qui essaie sans comprendre de diffuser des idées qui ne sont fondamentalement pas dans leur culture ?

Ou est ce du prosélytisme pour je ne sais quelle secte qui prône le bonheur spirituel ?


Aïe aïe !
avatar
mab31000

Messages : 309
Date d'inscription : 09/11/2011
Age : 97
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Sortir de la dépendance ...Lise Bourbeau

Message par bulledereve le Mar 27 Déc - 13:57


Conférence sur Délevelopper son autonomie affective :

I - définition de la dépendance affective : le fait de dépendre de quelqu'un pour se sentir aimé, pour être heureux, pour être.

- 7 façons de l'exprimer :
1 - dépendre de l'accord ou de l'opinion d'un autre
2 - dépendre des compliments des autres
3 - dépendre de la reconnaissance des autres
4 - dépendre du sentiment d'être utile
5 - dépendre de la présence de quelqu'un
6 - dépendre de l'attention des autres
7 - dépendre du bonheur de nos proches.

Définitions !
Compulsion : une impossibilité de ne pas faire une action, un désir intérieur d'agir même après réflexion, ne pas pouvoir s'arrêter.
Fusionnel : ne pas pouvoir se différencier de l'autre, tout sentir ce que l'autre vit et vouloir l'aider à tout prix afin de ne plus sentir la peine ou le désarroi de l'autre.
Impulsion : une force, un penchant qui pousse à agir, sans rélexion.
Indépendant : ne vouloir compter que sur soi, ne rien demander aux autres.
Autonomie : le fait de décicer par soi-même ce qu'on veut et de faire des demandes, sans attentes, pour se faire aider au besoin.
Egoîsme : exiger ou vouloir que l'autre réponde à mon désir avant le sien.

Comment devient-on dépendant affectif ?
- une maman trop occupée, malade ou absente
- une maman trop présente, envahissante,
- une maman qui se sent coupable lorsqu'elle s'absente
-tout est accordé par les parents pour éviter une crise ou pour être aimé,
- un parent qui demande satisfaction immédiate
- non écouté par les parents
- les manifestations émotionnelles non acceptées par les parents,
- les désirs de l'enfant refusés quan ils ne concordent pas avec les croyances des parents
- manque de validation du parent du même sexe (à l'adolescence)
- complexe d'oedipe non résolu
- l'enfant empêché de prendre des initiatives seul
- l'enfant habitué à recevoir un substitut physique (télé, bonbons...) pour pallier à son manque affectif.

Comportements du dépendant affectif :

- fusionnel ou indépendant
- veut être pris en charge par un conjoint ou une personne proche
- difficulté à continuer à profiter de la vie avec la même énergie, suite à une séparation,
- ''saute'' trop rapidement dans une nouvelle relation
- oublie d'être lui-même tellement il veut plaire,
- oublie ses propres désirs par peur qu'ils ne conviennent pas à l'autre (sans vérifier)
- n'exprime pas ses craintes, ses peurs face au couple
- difficultés à s'affirmer, se laisse facilement influencer par l'autre,
- croit que la jalousie ou la possession est une marque d'amour,
- accro à la passion
- co-dépendant, c'est à dire dépendant de la dépendance de l'autre
- attend toujours un signe de l'autre pour se sentir aimé
- s'étourdit dans le travail, les occupations ou sorties
- trouve des excuses pour ne pas admettre ses dépendances d'ordre physiques.

Moyents utilisés pour ne pas se regarder, ni admettre une dépendance physique :
Déni : nier la dépendance et nier les conséquences, niers sa souffrance et celle imposée à l'entourage.
Substitution : croire de pouvoir arrêter une dépendance physique alors qu'elle est remplacée par une autre,
Explications : se trouver une excuse, une justification pour la dépendance,
Procrastination : toujours remettre à plus tard pour arrêter,
Projection : se convaincre que les autres ne s'en aperçoivent pas.

Comment revenir à l'autonomie affective :
- en devenant conscient en se basant sur les dépendances physiques (cigarettes, chocolat, ...)
- accepter que la dépendance physique est symbolique de la dépendance affective,
- se donner le droit d'être dépendant ''pour le moment'',
- accepter que le degré de dépendance physique indique le degré du manque d'amour pour soi,
- réaliser que ce manque affectif est réel et il est vécu pour nous aider à devenir conscient de nos blessures,
- devenir alerte des différentes façons dont la dépendance affective est exprimée,
- partager aux proches ses dépendances physiques et affective et comment elles sont exprimées,
- accepter de ne pas être responsable du bonheur des autres et que de s'occuper de soi en premier ne signifie pas être égoïste,
- se souvenir qu'être égoïste, c'est exiger ou vouloir que l'autre réponde à mon désir avant le sien,
- accepter que nos parents ont agi en fonction des blessures de notre âme à la naissance
- reconnaître qu'aucun de nos proches est responsable de notre bonheur,
- décider de s'aimer davantage, de se recréer une meilleure image de soi-même,
- prendre du temps chaque jour pour vérifier si on se dirige vers ce qu'on veut
- se faire plaisir au quotidien,
- explirmer ses désirs aux autres, sans dépendre d'eux pour leur manisfestation
- faire des activités seuls.

SE DONNER LE DROIT D'ETRE SOI-MEME SANS ATTENDRE LA PERMISSION DES AUTRES

bulledereve

Messages : 137
Date d'inscription : 22/11/2011
Age : 28
Localisation : Gradignan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

De la part d'un amiezien...

Message par bulledereve le Mar 27 Déc - 13:51

En voyage, il est de coutume de trouver une bible dans les chambres d' hotel .. c'est assez universel ..
Cette fois-ci, j' ai trouvé , en Autriche, un livre d' enseignements ''Zen'' ( de Franz Buhler ''De la tête au coeur'' ), d' ou j' ai extrait et traduit ( comme j' ai pu ) , une autre version de la ''demande à l'Univers'' de Revedemousse :
>>>>>>>>>>>>>>
Le plus grand magasin du monde ? L' UNIVERS

Il n'existe qu'un seul ''magasin'' , dans lequel tu peux commander tout ce que tu veux : ''L Univers'' . Là, tu peux commander ce que ton coeur souhaite et si tu l'as bien fait , tu seras même livré !!
Il faut cependant respecter une chose absolument : ''Une commande doit être claire et sans équivoque, sinon il sera difficile pour les employés laborieux de l' expédition pour te faire parvenir les articles souhaités''
Cela ne les intéresse pas de savoir ce que tu ne veux pas, il ne veulent connaitre que ce que tu veux.

''Mais cela est évident'' , penses-tu ? Alors écoute un peu les gens, quand ils ''commandent'' .

La plupart ne cite que ce qu'ils ne veulent pas . Ils ne veulent pas de dettes, pas d' enfants en échec scolaire, pas de boulot de m.. , pas de mari violent, pas de secrétaire inefficace, pas de clients insolvables...

Ils ne commandent donc précisément que ce qu'ils ne veulent pas ..

Si tu sais exactement ce que tu veux, écris le et envoie la commande. Mais veille a suffisamment affranchir, pour que le pli arrive effectivement. Affranchir ? Le remplir avec des sentiments, des émotions, comme la joie

bulledereve

Messages : 137
Date d'inscription : 22/11/2011
Age : 28
Localisation : Gradignan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Monsieur Négatif et Monsieur Positif

Message par bulledereve le Mar 27 Déc - 13:47


MONSIEUR NEGATIF ET MONSIEUR POSITIF


L’HISTOIRE DE MONSIEUR NEGATIF
Un matin de janvier. Le ciel est bleu, le soleil brille mais il fait un froid de canard et les arbres sont couverts de givre, resplendissants.
Monsieur Négatif se lève, ouvre ses volets et pousse un gros soupir :”Quel hiver, je vais encore geler toute la journée.”
Il se couvre comme un oignon et s’en va travailler, tout recroquevillé sur lui même.
Dans le bus, les gens sont maussades et éternuent : ” ils vont me contaminer et Je vais sûrement attraper un rhume, peut-être bien une angine et tel que je me connais, cela va sûrement me tomber sur les bronches…”
Tout lui semble hostile. Dans la rue, il s’aperçoit dans une vitrine : “Quelle sale tête, j’ai !
Au bureau, il arrive avec 5 minutes de retard. Il essaye de se faufiler : ” je suis sur que le chef va me tomber dessus.» En effet, le chef lui tombe dessus et en voyant l’air anxieux de Mr Négatif et sa mine défaitiste, il regarde sa montre, s’aperçoit que Mr négatif et en retard. Et le lui fait observer d’un ton sec.
Au restaurant, il y a au menu des oeufs mayonnaises et du riz gras : “Avec mon pauvre foie, je ne devrais pas en manger, sinon je suis sûr d’avoir la diarrhée après…”
Il aperçoit au même moment un nuage par la fenêtre : “Ça y est, évidemment le
soleil ne pouvait pas durer, il va encore pleuvoir, quel sale temps il va faire !” A cette pensée la tristesse de Mr Négatif devient plus morose. Il rentre chez lui. Son fils de 11 ans, qui est en sixième, lui apporte son bulletin scolaire :
“Évidemment, ça va encore être des mauvaises notes ! Qu’est-ce que je disais ? 5/20 en dessin et 7/20 en musique…Ca ne m’étonne pas de toi !
-Mais papa, j’ai 15 en maths et 18 en anglais !
-Oui, mais je vois 11 en français, ce n’est pas brillant. »
Sur le coup, La femme de Mr Négatif arrive, un grand sourire aux lèvres : “J ‘ai peut-être une chance de promotion pour le mois prochain. Ce sera moi ou Marie !”
Monsieur négatif grogne : “Avec ta chance habituelle, tu peux être sûre que ce sera Marie car on n’en a jamais eu de chance ici !
-Mais si, regarde, nous venons de gagner 40€ au loto !
-40€ ! Tu parles, ça ne vaut même pas le prix de ma facture d’électricité !”
Le soir venu Monsieur Négatif éternue de plus belle. Il fait un bon rhume, demain ce sera une angine,après-demain une bronchite. Et pendant la nuit, les oeufs mayonnaises et le riz gras lui donne une bonne diarrhée …”Tu vois, je le savais bien…” dit Monsieur négatif à sa femme.
Le mois suivant, c’est Marie qui bénéficie de la promotion comme l’avait si bien prédit le pauvre Monsieur Négatif

L'HISTOIRE DE MONSIEUR POSITIF
Un matin de janvier. Le ciel est bleu, le soleil brille mais il fait un froid de canard et les arbres sont resplendissants de givre.
Monsieur Positif se lève, ouvre ses volets et a un grand sourire : “Quel temps splendide ! Les arbres sont magnifiques. On a envie de respirer à pleins poumons!”
Il se couvre normalement et s’en va travailler, en marchant d’un bon pas. Dans le bus, les gens sont maussades et éternuent. Monsieur Positif ne s’en rend même pas compte. Il regarde une toute petite fille qui le contemple de ses grands yeux bleus, elle a un bonnet à pompon rouge et des joues bien rose : “Elle fait plaisir à voir cette petite. Quel air de santé !” Dans la rue, il s’aperçoit, dans une vitrine, le dos bien droit, le épaules hautes, un sourire aux lèvres : “Ca va, je fais à peine 40 ans pour mes 45 ans” pense-t-il en se faisant un clin d’oeil “et je me sens en pleine forme !”
Il arrive au bureau avec 5 minutes de retard et le chef est déjà là ; “Bonjour ! Il fait beau ! Vous avez vu les arbres ?”. Le chef répond à son sourire et oublie de regarder sa montre.
Au restaurant, il y a des oeufs mayonnaise et du riz gras. Il mange tranquillement :
“Pas terrible le menu aujourd’hui, mais je me rattraperai ce soir, ma femme est une excellente cuisinière !” Au même moment Il aperçoit un nuage par la fenêtre : “Il fera certainement beau s’il pleut.”
Sur ce les pensées de Monsieur Positif sont de plus en plus riantes. Il rentre chez lui. Son fils de 11 ans, qui est en sixième, lui apporte son bulletin scolaire :
“Montre-moi ça, je suis sûr que tu as bien travaillé. Ah mais c’est formidable 15 en maths et 18 en anglais. Félicitations !
-Merci papa, mais j’ai aussi 11 en français, 5/20 en dessin et 7/20 en musique…
-11 en français, c’est déjà correct, le mois prochain tu auras au moins 14. Quant au dessin, tout le monde ne peut pas être Picasso et pour la musique je te ferai répéter ton solfège.”Arrive la femme de Monsieur Positif, un grand sourire aux lèvres : “J ‘ai peut-être une chance de promotion pour le mois prochain. Ce sera moi ou Marie !”
Monsieur Positif affirme avec vigueur : “Evidemment, ce sera toi, tu le mérites, c’est certain !
-Et nous venons de gagner 40€ au loto !
-40€ ! Mais c’est formidable, que penserais-tu d’un bon repas au restaurant ? »
Le soir venu, Monsieur Positif éternue et décide de tordre le cou à son rhume. Il prend un grand verre de jus de citron, puis une inhalation au thym et au menthol, et se couche de bonne heure, après avoir avalé un bol de lait chaud avec du cacao et du miel. Il dort d’un sommeil de bébé et se réveille le lendemain en pleine forme.
Le mois suivant, Madame Positif a sa promotion comme l’avait prédit son mari.

Une même histoire, deux mondes différents. Tout cela peut vous paraître simpliste et pourtant… Heureux celui ou celle dont l’esprit CHOISIT d’être tourné sans cesse vers le POSITIF ! Peu importe les circonstances car seul compte le plaisir d’ Etre de chaque moment….

ET VOUS QUI DECIDEZ-VOUS D'ETRE ? Ben, oui, suffit de décider!

bulledereve

Messages : 137
Date d'inscription : 22/11/2011
Age : 28
Localisation : Gradignan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'Alphabet du Bonheur

Message par bulledereve le Mar 27 Déc - 13:42



A ppréciez chaque moment que la vie vous réserve.

B âtissez votre avenir aujourd’hui.

C aressez un rêve qui vous est cher.

D onnez et vous recevrez.

É largissez vos horizons : pensez plus haut, plus grand, plus loin.

F oncez et défoncez : ne laissez aucun obstacle vous décourager.

G randissez intérieurement : profitez de toutes les expériences, bonnes ou mauvaises.

H armonisez vos relations et vous vivrez dans la paix.

I dentifiez vos forces et utilisez-les à bon escient.

J alonnez votre propre route vers plein de petites et grandes victoires,la réussite même !

K ilométrez vos progrès : faites en sorte qu’il vous rapprochent de votre but.

L ibérez vos talents : brisez les chaînes de la peur et de l’insécurité qui les emprisonnent.

M otivez-vous et votre entourage : l’enthousiasme fait la différence entre succès et échec.

N eutralisez les influences négatives.

O ubliez les malheurs du passé pour mieux vivre le bonheur du présent.

P ardonnez et on vous pardonnera.

Q uestionnez-vous sur le vrai sens de la vie.

R iez de bon coeur et la vie vous sourira en retour.

S emez seulement ce que vous voulez récolter.

T endez vers le bien et le mal s’effacera de lui-même.

U nifiez-vous à l’Univers et plus rien ne vous sera impossible.

V oyez au-delà des apparences.

W eek-ends au repos : pour apprécier la vie et régénérer votre esprit.

X : faites-en sur tout ce qui vous empêche de grandir.

Y’ en a pas de problèmes : il n’y a que des défis. Relevez-les et vous grandirez.

Z este de fantaisie : sachez vous évader de la routine.



Ne vous inquiétez pas! Lorsque vous sortirez de chez-vous, vous n’aurez pas à retenir les 26 principes énumérés ci-dessus dans la recette de l’ABC du bonheur. En fait, vous n’aurez qu’à vous rappeler de la formule des trois A, laquelle forme la base dont découlent tous les autres principes : (Recette version abrégée de l’ABC du bonheur, les A A A)

AIMEZ-vous vous-même.
AIMEZ les gens que vous côtoyez.( libre-arbitre)
AIMEZ la vie...♥♥♥

bulledereve

Messages : 137
Date d'inscription : 22/11/2011
Age : 28
Localisation : Gradignan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les quatre accords toltèques

Message par bulledereve le Mar 27 Déc - 13:38



Que votre parole soit impeccable.
Parlez avec intégrité, ne dites que ce que vous pensez. N'utilisez pas la parole contre vous-même, ni pour médire sur autrui.

Ne réagissez à rien de façon personnelle.
Ce que les autres disent et font n'est qu'une projection de leur propre réalité, de leur rêve. Lorsque vous êtes immunisé contre cela, vous n'êtes plus victime de souffrances inutiles.

Ne faites aucune supposition.
Ayez le courage de poser des questions et d'exprimer vos vrais désirs. Communiquez clairement avec les autres pour éviter tristesse, malentendus et drames. À lui seul cet accord peut transformer votre vie.

Faites toujours de votre mieux.
Votre "mieux" change d'instant en instant, quelles que soient les circonstances, faites simplement de votre mieux et vous éviterez de vous juger, de vous culpabiliser et d'avoir des regrets.


Dans ce livre, Don Miguel révèle la source des croyances limitatrices qui nous privent de joie et créent des souffrances inutiles. Il montre en des termes très simples comment on peut se libérer du conditionnement collectif - le "rêve de la planète", basé sur la peur - afin de retrouver la dimension d'amour inconditionnel qui est à notre origine et constitue le fondement des enseignements toltèques que Castenada fut le premier à faire découvrir au grand public. Don Miguel révèle ici 4 clés simples pour transformer sa vie et ses relations, tirées de la sagesse toltèque.


Don Miguel Ruiz

bulledereve

Messages : 137
Date d'inscription : 22/11/2011
Age : 28
Localisation : Gradignan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Jimi Hendrix

Message par bulledereve le Mar 27 Déc - 13:35

Lorsque le pouvoir de l'amour

Lorsque le pouvoir de l'amour dépassera l'amour du pouvoir, le monde connaîtra la paix.

Jimi Hendrix

bulledereve

Messages : 137
Date d'inscription : 22/11/2011
Age : 28
Localisation : Gradignan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

texte de Gandhi

Message par bulledereve le Mar 27 Déc - 13:30



Il n`est pas une seule vertu qui ne puisse profiter qu`à un seul individu.
Réciproquement toute faute morale commise par un seul, porte préjudice non seulement au responsable
mais aussi à beaucoup d`autres, directement ou indirectement.
En conséquence, qu`un individu soit vertueux ou immoral n`intéresse pas que lui-même
mais la communauté toute entière.


Je ne crois pas qu`un individu isolé puisse s`élever spirituellement et que ceux qui l`entourent n`en tirent aucun profit.
Je crois en l`advaïta, en l`unité essentielle de l`homme et de tout ce qui vit
Si donc un seul homme avance d`un pas dans la vie spirituelle, l`humanité toute entière y gagne.
En sens contraire, la régression d`un seul fait faire un pas en arrière au monde entier.



Gandhi

bulledereve

Messages : 137
Date d'inscription : 22/11/2011
Age : 28
Localisation : Gradignan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Message d'un multi-milliardaire, décédé.

Message par bulledereve le Mar 27 Déc - 13:16

Votre temps est limité, ne le gâchez pas...

Votre temps est limité, ne le gâchez pas en menant une existence qui n’est pas la vôtre (...) Ne soyez pas prisonniers des dogmes qui obligent à vivre en obéissant à la pensée d`autrui, ne laissez pas le brouhaha extérieur étouffer votre voix intérieure et, plus important, ayez le courage de suivre votre coeur et votre intuition, l`un et l`autre savent ce que vous voulez réellement devenir, tout le reste est secondaire.

Steve Jobs

bulledereve

Messages : 137
Date d'inscription : 22/11/2011
Age : 28
Localisation : Gradignan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ici, on peut parler de ce quelque chose qui nous dépasse...

Message par bulledereve le Mar 27 Déc - 13:12

Merci Memory!

En fait je n'attends aucun débat....
Je sais, pour l'avoir fait longtemps sur le forum de psychologies.com,que lire des textes inspirants fait du bien...
Et ici, comme ailleurs, beaucoup de personnes ( chez PKP, on est encore peu nombreux, mais , vu la défection du forum d'Amiez, ça va augmenter...) ont parfois besoin d'une "bouffée" d'oxygène"...

Pour en avoir manqué longtemps ( de cet oxygène-là) pour avoir eu mon compte de "gros ennuis" dans ma vie ( voire de grands malheurs!)..je sais combien c'est important de "trouver" facilement un endroit où se "brancher" quand tout va mal, que tout s'écroule...

Je pense que nous sommes sur terre pour accomplir quelque chose....ma mission ( et je l'ai acceptée avant que le message se soit auto-détruit! Laughing )...c'est d'ajouter de l'amour à la vie...Alors, je le fais avec simplicité ...et ardeur!

Chacun est libre de choisir ce qu'il a envie de lire, après tout. Les textes que j'ai choisis sont respectueux, corrects, ils invitent à la paix, à l'amour...En quoi seraient-ils subversifs?

Peut-être parce qu'ils ont une "parenté" avec le message du Christ...qui a été crucifié...car il prônait l'Amour?

bulledereve

Messages : 137
Date d'inscription : 22/11/2011
Age : 28
Localisation : Gradignan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ici, on peut parler de ce quelque chose qui nous dépasse...

Message par memory007 le Mar 27 Déc - 13:01

Bulle ne fait rien de mal, je suis d'accord.

Le langage et les messages qu'elle fait passer, ne passe pas auprès du grand public, c'est vrai,

celà ne veut pas dire qu'elle a tort, ou bien qu'elle assaye d'endoctriner, mais simplement

que sa vision des choses ne passe pas... mieux vaut réserver ce genre de débat à des groupes plus fermés!
avatar
memory007

Messages : 448
Date d'inscription : 08/11/2011
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ici, on peut parler de ce quelque chose qui nous dépasse...

Message par bulledereve le Mar 27 Déc - 12:54

Ce à quoi j'aspire depuis mon enfance, je crois!!!
dans ma famille, je suis considérée comme la "médiatrice" ( même si ce n'est jamais dit!) ...peut-être car je suis l'enfant du milieu ( 4° sur 7)

Je mets le texte tel qu'il apparaît partout ( d'où la formulation "prière" et l'injonction "Seigneur" )...Peu me chaut que ce soit une "prière", un "voeu", une "demande à l'Univers"..etc...Seul m'intéresse le contenu!


(Prière de St François d'Assise!


Seigneur,
Faites de moi un instrument de votre paix.
Là où est la haine, que je mette l'amour.
Là où est l'offense, que je mette le pardon.
Là où est la discorde, que je mette l'union.
Là où est l'erreur, que je mette la vérité.
Là où est le doute, que je mette la foi.
Là où est le désespoir, que je mette l'espérance.
Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière.
Là où est la tristesse, que je mette la joie.
Faites que je ne cherche pas tant à être consolé que de consoler,
D'être compris que de comprendre.
D'être aimé que d'aimer.
Parce que
C'est en donnant que l'on reçoit,
C'est en s'oubliant soi-même qu'on se retrouve
C'est en pardonnant qu'on obtient le pardon.
C'est en mourant que l'on ressuscite à l'éternelle vie.

bulledereve

Messages : 137
Date d'inscription : 22/11/2011
Age : 28
Localisation : Gradignan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ici, on peut parler de ce quelque chose qui nous dépasse...

Message par bulledereve le Mar 27 Déc - 12:47

Une secte c'est un endroit où on te bourre le crâne....pour te piquer ton fric!!!
J'envoie uniquement des textes qui m'ont fait ou me font du bien....Je vis de ma petite retraite et m'en trouve très bien! Je participe à des réunions, totalement gratuites, chez des amis à tour de rôle..

Tu vois du fric où?

C'est quoi le "coup de la rue Jacques Médecin"?
Si tu veux, je te raconte toutes les synchronicités de ma vie....tu seras bluffé!!! Jusqu'au paquet de mouchoir trouvé à 20m de mon entrée de maison...le jour où j'avais oublié d'en prendre!

Que penses-tu alors des débats politiques, que tu encourages grandement? Ils ont des cartes du Parti à te vendre, des caisses noires alimentées par ...on ne sait quoi...

Regarde même le gouvernement en place, quel qu'il soit d'ailleurs, invente des taxes de plus en plus nombreuses et étonnantes ( j'ai dû payer 90€ pour avoir roulé à 51km/h à l'entrée d'une ville....)

Les textes que j'ai recopiés viennent de mon GDD sur Amiez...où tu as été inscrit...et dont tu es parti tout seul...T'ai-je retenu, envoyé des invitations à quoi que ce soit de payant?

Pourquoi éviter aussi soigneusement de vouloir "agrandir" nos points de vue"?
Crois-tu que ce soit meilleur pour ceux qui lisent sur les forums, les enguelos permanents, les critiques éhontées des uns et des autres?

Vouloir que l'Amour régne en ce monde plutôt que la guerre, la peur....ce serait mal?

Je crois que la plupart des gens inscrits sur Amiez sont seuls...certains très seuls...Il me semble aussi que pas mal cherchent l'amour, en espérant le trouver chez quelqu'un d'autre...alors que l'on peut ( et qu'il vaut mieux!) le trouver en soi...Sinon, on tombe dans la dépendance: si j'attends que ce soit une autre personne qui m'aime...je deviens dépendant de cette personne...comme les fumeurs sont dépendants de leur cigarette...

Alors, avoir une bouffée d'oxygène qui t'ouvre à l'amour véritable, à la puissance de ton esprit et non à être la proie de politiciens, de financiers ou de dragueurs, ce serait proposer une secte?
Tu peux trouver l'origine de tous les textes...Ils vont de martin Luther king à Mère Teresa, en passant par florence Nigthingale, Confucius etc...Laquelle de ces belles personnes a "monté" une secte?

N'ai-je pas le droit d'être une belle personne? Pourquoi voir le mal partout?





Dernière édition par bulledereve le Mar 27 Déc - 13:02, édité 1 fois

bulledereve

Messages : 137
Date d'inscription : 22/11/2011
Age : 28
Localisation : Gradignan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ici, on peut parler de ce quelque chose qui nous dépasse...

Message par Admin le Mar 27 Déc - 12:23

Bulle, tout ça me fait penser à du blabla de secte. Chaque parole prise séparément est presque toujours louable. Mais tout ensemble, ça ressemble à un conditionnement, où le coup de l'avenue jacques médecin passe presque inaperçu...

Il me tarde de voir ce que d'autres en diront. Je ne suis pas inquiet pour ceux qui viennent ici, peu de clients pour ça. Mais ailleurs ce genre de "vente" peut recruter des plus faibles.

Tu me sembles sympa, mais beaucoup trop branchée sur ces choses là, bien au-delà d'une simple démarche de bien-être.

J'espère que tu ne m'en voudras pas pour ma franchise.

avatar
Admin
Admin

Messages : 850
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://pourquoipas.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Synchronicité...? C'est quoi?

Message par bulledereve le Mar 27 Déc - 11:42



LA SYNCHRONICITÉ, QU'EST-CE ?
MYSTÈRE DES COÏNCIDENCES

Vous demandez à des personnes au hasard dans la rue si elles connaissent les coïncidences, elles vous répondront par l'affirmative. En revanche, si vous les interrogez sur la synchronicité, pas une sur cent saura de quoi il s'agit.
Selon les dictionnaires, une coïncidence correspond à des événements qui se produisent ensemble par hasard, c'est-à-dire à la suite d'un concours de circonstances. Mais, certaines de ces coïncidences, que Jung a nommées synchronicités, sont plus complexes et chargées de sens en laissant une profonde et troublante impression au témoin. La synchronicité serait une véritable création d'une connexion entre l'esprit et la matière, entre le psychisme intérieur de l'observateur et le monde extérieur objectif.
Aperçu historique

Les coïncidences intéressaient déjà les hommes dans l'Antiquité gréco-romaine. Elles étaient considérées comme des présages et l'on pensait qu'il pouvait exister un lien caché entre les signes observés et les événements futurs. Les oracles et prophéties étaient fréquemment pratiqués à l'époque pour connaître l'avenir.
Les images transcendantales de Platon, la «sympathie de toutes les choses» de Pythagore ainsi que les visions unitaires de Plotin et Héraclite sont proches de la pensée de Jung.
D'autre part, la conception du hasard chez les chinois montre que ceux-ci connaissaient la synchronicité qui pour eux signifiait : «influence écho - les choses ayant des échos entre elles».
L'idée de synchronicité existait également chez les indiens d'Amérique avec les calendriers Aztèques et le cas des Naskapis, «les rêveurs du Labrador».
L'astrologie constitue un bel exemple de synchronicité entre d'une part la position des planètes à la naissance d'une personne et, d'autre part, le caractère ainsi que la destinée de celle-ci, même si la plupart des scientifiques sont très réservés à ce sujet.
Kepler, astronome-astrologue eut une grande influence sur Jung et le physicien Pauli qui ont mis au point le principe de sychronicité.
La doctrine des arcanes et la théorie des signatures du médecin-alchimiste Paracelse s'apparentent à une conception de la sychronicité, selon Jung.
Cependant, les deux grands précurseurs du psychologue suisse furent Leibniz avec sa théorie des monades, et Schopenhauer qui considérait que le secret du monde réside dans l'unité fondamentale des êtres.
On retiendra encore Bachelard (intuition de l'instant), les surréalistes, et surtout, Kammerer avec sa théorie de la sérialité.
Après la découverte de l'inconscient individuel de Freud, Jung, qui fut son disciple préféré avant leur rupture, fonda la psychologie analytique basée notamment sur l'idée de l'inconscient collectif et des archétypes pouvant expliquer, comme nous le verrons, la création des synchronicités.
Les coïncidences simples

Dans la multitude de faits vécus ou d'informations perçues, il se produit naturellement des coïncidences de temps en temps, c'est-à-dire des rencontres fortuites ou des événements simultanés présentant une ressemblance. De telles coïncidences sont en général d'une grande banalité et explicables par le calcul des probabilités.
Ainsi, vous rencontrez des voisins ou des amis pendant vos vacances ou vous remarquez en parlant à un inconnu que vous avez un ami commun. Autres exemples : vous pensez à votre cousine Céline qui vous téléphone tous les mois environ, et elle vous appelle à ce moment là ; vous prononcez un mot et vous l'entendez au même moment à la télévision.
La loi des séries

La loi des séries ou sérialité a été étudiée par le biologiste Kammerer. Elle peut être définie comme la répétition d'événements, choses, ou symboles identiques ou analogues dans le temps et/ou dans l'espace, par exemple :
- l'annonce le même jour de plusieurs accidents de même nature ;
- une suite d'événements vécus par personne, soit heureux (période de chance), soit défavorables (série noire) ;
- la répétition de faits inopinés semblables. Ainsi, vous êtes invité à dîner et la maîtresse de maison vous sert du boeuf miroton. Or, l'avant-veille, vous aviez déjà mangé ce plat chez vous et la veille chez des parents.
- au loto, la sortie d'un même numéro plusieurs tirages de suite (sérialité dans le temps) ou de plusieurs numéros voisins au même tirage (sérialité dans l'espace).
Les coïncidences et la sérialité font partie de notre jardin secret. Pour nous-même, elles paraissent avoir une grande importance, mais il n'est pas toujours facile d'en faire partager l'intérêt par les autres. Cette observation est valable également pour la synchronicité.
Les coïncidences signifiantes ou synchronicités

Il nous arrive parfois de rencontrer une coïncidence présentant un caractère mystérieux, nous laissant un sentiment troublant et indéfinissable. Il s'agit d'une sorte de «clin d'oeil» du destin que Jung a appelé synchronicité. On dit alors que la coïncidence est chargée de sens, qu'elle est signifiante. Celle-ci se caractérise également par le fait que le psychisme de la personne est plus impliquée que dans le cas d'une simple coïncidence, et, qu'en outre, la probabilité de sa survenue est plus faible. Nous nous sentons alors prendre une certaine importance dans l'immense univers habituellement indifférent à notre modeste personnage.
Jung définit comme suit la synchronicité : coïncidence temporelle sans lien causal entre un état psychique donné et un ou plusieurs événements extérieurs objectifs offrant un parallélisme de sens avec cet état subjectif du moment, l'inverse pouvant aussi se produire.
Un exemple

Je demeure à Nice depuis quelques mois et, en ce moment, je souffre d'un torticolis très douloureux. Voilà longtemps que je n'ai pas eu une telle crise, la dernière remontant à l'époque où j'habitais Paris.
Ce matin, je me souviens de mon docteur parisien qui m'avait soigné pour une arthrose cervicale. Je vais faire quelques achats avenue Jean Médecin et, soudain, je tombe nez à nez avec ce praticien qui se trouve à Nice à l'occasion d'un congrès.
Non seulement, je pense à mon médecin parisien et je le rencontre une heure après à Nice, mais cela se passe avenue Jean Médecin.
Différentes catégories

Il existe plusieurs catégories de synchronicités en dehors de la définition de base ci-dessus.
On observe des synchronicités décalées dans le temps (prémonitions, dans le cas du futur) ou dans l'espace (clairvoyances) et qui ne peuvent être vérifiées qu'après coup. De même des synchronicités ont lieu par identité de pensée instantanée entre deux personnes sans événement extérieur objectif (télépathie).
Notons également des synchronicités à présage consistant dans la perception de signes symboliques (souvent des nombres) par une personne, annonçant la survenance prochaine d'événements favorables ou désagréables selon l'interprétation qu'elle en fait et dont elle ignore souvent la nature exacte.
Enfin, il existe des synchronicités multiples, historiques, et généalogiques ou familiales, en particulier chez les jumeaux.
Explication de la synchronicité

Comment expliquer de telles synchronicités ?
Selon Jung, il existerait un inconscient collectif situé dans une autre dimension hors de l'espace-temps, à la fois mémoire de l'humanité et âme de l'univers, sorte de supraconscience cosmique à laquelle nous serions reliés par notre inconscient personnel.
Dans cet inconscient collectif se constitueraient des «centres d'énergie psychique potentielle» appelés archétypes. Ceux-ci sont neutres et ne deviennent bons ou mauvais qu'en contact de la conscience de l'individu.
Le rôle des archétypes

Bien qu'ils soient insaisissables en eux-mêmes, on peut classer les archétypes de la façon suivante d'après les idées de Jung :
Les archétypes correspondant à des structures du psychisme : la personna (moi) , l'ombre (inconscient personnel), l'anima (côté féminin complémentaire contenu dans l'inconscient de l'homme) ou l'animus (situation inverse).
Les archétypes représentant des thèmes, mythes, images symboliques ou rêves de l'humanité, ou encore des modèles de comportement instinctif. Dans un inventaire hétéroclite, citons parmi les principaux : le cosmique, l'ange gardien, le paradis, le conte de fées, le diable, l'enfer, la nuit, la mère, le père, la grand-mère, le vieux sage, le héros, l'homme fort, le séducteur, la femme fatale, la femme idéale, l'enfant, la famille, la bête, la naissance, la mort, l'amour, la haine, l'inceste, etc.
Autres archétypes importants : les nombres, le Soi.
Situés à la lisière de l'esprit et de la matière, les archétypes catalyseraient (c'est-à-dire créeraient par leur seule présence), le cas échéant, des synchronicités par une relation en miroir entre un état psychique et l'univers objectif extérieur. Celui-ci renverrait à la personne un reflet de ses préoccupations, ou bien de sa situation présente ou future, sous forme d'événements marqués de symboles synchronistiques.
Conditions propices à la manifestation de la synchronicité

Certaines circonstances sont propices à l'émergence de synchronicités, par exemple : les états médiumniques, mystiques, ou modifiés de conscience, les liens affectifs et empathiques très étroits (cas des jumeaux), les situations dramatiques, les maladies graves, les difficultés sociales et familiales, les troubles psychiques, la recherche spirituelle, les créations artististiques, les découvertes scientifiques, les présages d'événements heureux ou malheureux, une aide ou protection archétypale...
Rappelons enfin les coïncidences généalogiques et les rétrosynchronicités historiques
Une hypothèse aux conséquences importantes

Le concept de la synchronicité, sorte de hasard signifiant et créateur, aurait de grandes conséquences sur notre vision de l'homme et de l'univers.
Les êtres, les choses et les événements se trouveraient reliés de façon acausale et sous-jacente entre eux par le sens et la ressemblance (au lieu de cause à effet), et avec la totalité de l'univers.
La plupart, sinon l'ensemble des phénomènes PSI et mystiques, qui seraient en fait des synchronicités, pourraient être expliqués. Pas de transmission d'information ou d'énergie physique, mais efflorescence, ou bien corrélation, identité ou unité instantanée et fugitive entre les êtres et/ou les choses.
Une nouvelle approche de l'énigme de la vie et de la mort deviendrait possible.
La non-séparabilité des particules en physique quantique serait une forme de synchronicité.
Des coïncidences fondamentales dans l'univers

De surprenantes coïncidences de type anthropique viendraient confirmer que l'univers semble avoir été conçu de manière à permettre la présence de la vie et de la conscience. Citons les :
- coïncidences des constantes et conditions initiales de l'univers (masse et charge des particules, forces fondamentales, taille des atomes, vitesse de la lumière, formation du carbone et de l'oxygène, etc.) ;
- coïncidences entre nombres atomiques et astronomiques ;
- coïncidences entre les nombres inventés par l'homme et ceux résultant de l'observation de l'univers.

Enfin, la synchronicité nous donnerait accès à une réalité intemporelle dépassant les contingences mentales et biologiques dans lesquelles nous sommes enfermés.
Elle transcenderait le monde des formes et phénomènes qui nous maintient dans la causalité. Comme une sorte de flash, elle éclairerait l'unité caché entre, d'une part nous-même et, d'autre part, les êtres, les choses et le Tout, un peu comme les NDE ou EMI (expériences de mort imminente).
JEAN MOISSET

bulledereve

Messages : 137
Date d'inscription : 22/11/2011
Age : 28
Localisation : Gradignan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Une revue pour en savoir plus...

Message par bulledereve le Mar 27 Déc - 11:30

http://www.cles.com/

bulledereve

Messages : 137
Date d'inscription : 22/11/2011
Age : 28
Localisation : Gradignan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ici, on peut parler de ce quelque chose qui nous dépasse...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum