Petites histoires

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Petites histoires

Message par intothewind le Jeu 2 Mai - 7:49

Une dame rentre dans un sex-shop et choisit ses sex-toys.
La vendeuse :
" Pour le bleu et le jaune pas de problème Madame , mais le rouge je ne peux pas, c'est l'extincteur "
avatar
intothewind

Messages : 698
Date d'inscription : 07/11/2011
Localisation : au coeur de l'orage !

Voir le profil de l'utilisateur http://popotipopillou.centerblog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites histoires

Message par greenshop le Ven 29 Mar - 18:39

La Folie décida d'inviter ses amis pour prendre un café chez elle.
Tous les invités y allèrent.
Après le café la Folie proposa :
- On joue à cache-cache ?
- Cache-cache ? C'est quoi, ça demanda la Curiosité.
- Cache-cache est un jeu. Je compte jusqu'à cent et vous vous cachez. Quand j'ai fini de compter je cherche, et le premier que je trouve sera le prochain à compter.

Tous acceptèrent, sauf la Peur et la Paresse.

-1, 2, 3,... la Folie commença à compter.

L'Empressement se cacha le premier, n'importe où.
La Timidité, timide comme toujours, se cacha dans une touffe d'arbre.
La Joie courut au milieu du jardin.
La Tristesse commença à pleurer, car elle ne trouvait pas d'endroit approprié pour se cacher.
L'Envie accompagna le Triomphe et se cacha près de lui derrière un rocher.

La Folie continuait de compter tandis que ses amis se cachaient.

Le Désespoir était désespéré en voyant que la Folie était déjà à 99.

- CENT ! cria la Folie, je vais commencer à chercher...

La première à être trouvée fut la Curiosité, car elle n'avait pu s'empêcher de sortir de sa cachette pour voir qui serait le premier découvert.
En regardant sur le côté, la Folie vit le Doute au-dessus d'une clôture ne sachant pas de quel côté il serait mieux caché.
Et ainsi de suite, elle découvrit la Joie, la Tristesse, la Timidité...

Quand ils furent tous réunis, la Curiosité demanda
- Où est l'Amour ?

Personne ne l'avait vu.

La Folie commença à le chercher. Elle chercha au-dessus d'une montagne, dans les rivières au pied des rochers. Mais elle ne trouvait pas l'Amour.
Cherchant de tous côtés, la Folie vit un rosier, prit un bout de bois et commença à taper au milieu des branches, lorsque soudain elle entendit un cri.
C'était l'Amour, qui criait parce qu'une épine lui avait crevé un oeil.

La Folie ne savait pas quoi faire. Elle s'excusa, implora l'Amour pour avoir son pardon et alla jusqu'à lui promettre de le suivre pour toujours.

L'Amour accepta les excuses.

Aujourd'hui, l'Amour est aveugle et la Folie l'accompagne toujours.

greenshop

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites histoires

Message par greenshop le Jeu 31 Mai - 11:45

Le professeur d'une classe de cinquième a donné un travail à ses élèves :
- Demandez à vos parents de vous raconter une histoire avec une morale.

Le lendemain, les enfants sont revenus et, un par un, ont commencé à raconter leur histoire.
Il y avait toutes sortes d’histoires : du lait renversé au dollar sauvé.

Mais le professeur a réalisé, à sa grande consternation, que seul Ti-Pierre n'avait rien raconté.
- "Ti-Pierre, as-tu une histoire à partager avec nous ?"
- "Oui madame. Mon papa m'a raconté une histoire au sujet de ma maman.
Elle était pilote de chasse en Irak et son avion a été touché.
Elle a dû s'éjecter en territoire ennemi, et tout ce qu'elle avait, c'était un flacon de whisky, un pistolet et un couteau de survie.
Elle a bu le whisky en descendant afin de ne pas perdre l'alcool si la bouteille se brisait à l'atterrissage, puis elle s'est posée au milieu de 20 soldats irakiens.
Elle en a abattu 12 avec son pistolet, jusqu'à ce qu'elle manque de munitions, puis en a tué 4 de plus avec son couteau, jusqu'à ce que la lame se brise, et puis elle a tué les 4 derniers à mains nues."
- "Seigneur ! ", dit le professeur. Et qu'est-ce que ton papa t'a donné comme morale de cette histoire horrible ? "
- "Qu’il ne faut pas contrarier maman quand elle a bu."

greenshop

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites histoires

Message par greenshop le Lun 21 Mai - 22:47

excellent !

greenshop

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites histoires

Message par kapelle03 le Lun 21 Mai - 19:05

Au lit, l'autre soir avec ma femme, la température montait rapidement. Au moment de passer aux choses sérieuses, elle m'arrêta et me dit : "Non, mon amour, je ne le sens pas bien... " Puis elle ajouta : " Je n'ai pas spécialement envie, je voudrais juste que tu me tiennes dans tes bras. Tu n'es pas assez en phase avec mes besoins émotionnels de femme pour que j'ai envie de satisfaire tes besoins sexuels d'homme ! ".
A mon regard ébahi, elle enchaîna :" Je voudrais que tu m'aimes pour ce que je suis et non pour ce que je fais pour toi au lit ".

Comprenant que rien ne se passerait ce soir la, je n'insistai pas et je m'endormis. Quelques temps après, comme j'avais des congés à récupérer, je décidais de passer la journée avec elle. Après un dîner dans un petit restaurant sympa, je l'emmenais dans un grand magasin de mode ou je l'invitais à essayer divers vêtements sous mon regard intéressé. Pendant un long moment, elle essaya tout ce qui tombait sous ses yeux et parada devant moi comme une star. Finalement,deux robes retinrent spécialement son attention. Comme elle ne savait pas se décider, je lui laissais entendre qu'elle prendrait bien les deux. A l'étage suivant, se trouvait le rayon chaussures : une paire neuve par robe semblait indispensable. Une jolie paire de boucles d'oreilles lui faisait de l'oeil : hop, dans le panier ! Croyez moi, ses yeux brillaient de plus en plus !!! Je la connais, je voyais monter en elle une forme d' excitation  indescriptible.

Elle voulut même me tester, voir jusqu'ou j'irai, car elle s'intéressa aux bracelets de tennis. Elle n'a jamais tenu une raquette, mais bon... Je répondis oui. Puis il y eu quelques bas, de la lingerie, un foulard,les rayons parfum et maquillage et quelques bricoles. Finalement, elle me regarda avec des yeux pétillants comme du champagne, et dit : " ça va être cher tout ça... On passe a la caisse ? ". Quand je répondis : "Non, mon amour, je ne le sens pas bien..." Son visage devint béat d'étonnement et sa bouche resta ouverte. Je lui dis alors : Je n'ai pas spécialement envie, je voulais simplement te voir habillée ainsi. Tu n'es pas assez en phase avec mes capacités financières d' homme pour que je puisse satisfaire tes désirs d' achats de femme. Et comme elle me regardait avec des yeux assassins, j' ajoutais Je voudrais que tu m'aimes pour ce que je suis et non pour ce que je t'achète.

Et vlan ! dans la gueule !!

kapelle03

Messages : 431
Date d'inscription : 05/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites histoires

Message par Speedy Gonzales le Lun 14 Mai - 16:18

lol! lol!
avatar
Speedy Gonzales

Messages : 1
Date d'inscription : 14/05/2012
Localisation : SUd Ouest

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites histoires

Message par intothewind le Lun 14 Mai - 9:18

Lors de la Journée de la femme, pendant un congrès sur l'émancipation de
la femme, une dame allemande monte à la tribune et prend la parole :
-
Bouchour, mon nom est Birgit et j'ai ordonne à mon mari Helmut de
préparer le dîner.
Le premier chour, je n'ai rien fu.
Le second
non plus, mais à partir du troisième chour, Helmut s'est mis a préparer
les repas.

Tonnerre d'applaudissements et ovation générale.
C'est
au tour de l'italienne :
- Bongiorno, je m'appelle Isabella et y'ai
dit à mon mari : Luigi, a partir de domani, tou nettoies toi-même la
maison , capito !?
Le 1er jour je n'ai rien vu, le 2e non plus mais
le 3e, Luigi il a passé l'aspirateur .

Isabella quitte la tribune
sous les hourras, et c'est au tour de l'afghane de parler :
-
Bijour, mon nom s'est Laylima et ji dimandé à mon mari : Oussama ,
ripasse le linge , s'pice di kounar .
Le 1er jour , ji rien vu du
tout , le 2e ji rien vu non plus , mais le troisième... Ji recommence a
rivoir un p'ti peu de l'oeil gauche.
avatar
intothewind

Messages : 698
Date d'inscription : 07/11/2011
Localisation : au coeur de l'orage !

Voir le profil de l'utilisateur http://popotipopillou.centerblog.net/

Revenir en haut Aller en bas

C'est d'actualité... mais on peut changer les noms...

Message par greenshop le Ven 27 Avr - 13:55

François Hollande meurt accidentellement...
Il est accueilli au Paradis par Saint Pierre qui lui dit :
- Bienvenue. Cependant, nous devons régler un petit problème. Nous voyons si rarement des chefs de parti, ici que nous ne sommes pas certains de ce que nous devons faire de toi. Le Grand Patron veut que tu passes un jour
en Enfer et un jour au Paradis. Tu devras ensuite choisir l'endroit où tu voudras passer l'éternité.
- Mais j'ai déjà décidé, je veux rester au Paradis.
- Je regrette, mais nous avons nos règlements.

Saint-Pierre conduit François Hollande vers un ascenseur qui le conduit en Enfer. Quand la porte s'ouvre, il se retrouve sur un magnifique terrain de golf tout vert, le soleil brille dans un ciel sans nuages et il y fait un parfait 25 degrés. Au loin se profile un superbe club house. A l'avant de l'édifice se trouvent son papa ainsi que Guy Mollet, Charles Hernu et le promeneur du Champ de mars.
Une grande partie de la droite est là aussi; tous ces beaux personnages s'amusent, heureux et habillés de façon élégante mais décontractée (Dior, Versace, Armani, etc.). Ils accourent à sa rencontre, l'embrassent et se mettent à brasser leurs souvenirs d'antan et leurs débats homériques (ha! ha!).
Ils jouent une partie de golf amicale et dînent au homard et au caviar.
Le Diable offre même une consommation glacée.
- Bois donc ce Margarita et relaxe un peu, François !
- Euh, ben, je ne peux plus boire, j'ai fait un serment.
- Voyons, mon garçon, c'est l'Enfer ici. Tu peux boire et manger tout ce
que tu veux sans t'inquiéter . À partir de maintenant, ça ne peut qu'aller de mieux en mieux!
François Hollande boit son cocktail et commence à trouver le Diable sympathique. Il est gentil, raconte de bonnes blagues, aime aussi jouer de bons tours, etc...
Ils s'amusent tellement qu'ils ne voient pas le temps passer. Arrive pourtant l'heure de partir.
Tous ses amis le serrent dans leurs bras et François Hollande prend l'ascenseur qui monte vers le Ciel.
Saint-Pierre l'attend à la sortie.
- C'est maintenant le temps de visiter le Ciel », lui dit le vieil homme,en ouvrant la porte du Paradis.
Pendant 24 heures, François Hollande doit frayer avec Jean Moulin, Jean Jaurès, De Gaulle et toute une confrérie de gens bienveillants qui conversent de sujets beaucoup plus intéressants que l'argent et qui se traitent l'un l'autre avec courtoisie. Pas un seul mauvais coup ou une seule blague cochonne; pas de « club house » mirobolant mais un resto ordinaire.
Etant donné que ces gens sont tous pauvres, il ne rencontre aucune connaissance, et il n'est pas reconnu comme quelqu'un d'important ou de spécial ! Pire ! Jésus est une espèce de hippie, un hurluberlu qui ne parle que de « paix éternelle » et ne cesse de répéter ses insipides rengaines : « Chasser les marchands du Temple, il sera plus difficile à un riche d'entrer dans mon royaume qu'à un chameau de passer par le chas d'une aiguille, etc.»

La journée terminée, Saint Pierre revient...
- Alors, François, tu dois maintenant choisir.

François Hollande réfléchit pendant une minute et répond :
- Bien, je n'aurais jamais pensé faire ce choix. Hum? Bon, je trouve le Paradis «intéressant», mais néanmoins je crois que je serais plus à l'aise en Enfer avec mes amis.
Saint-Pierre l'escorte alors jusqu'à l'ascenseur et François Hollande redescend jusqu'en Enfer.
Quand les portes s'ouvrent et il se retrouve au beau milieu d'une grande plaine brûlée et stérile, couverte de vidanges et de déchets toxiques industriels. Il est horrifié d'apercevoir tous ses amis, en guenilles et enchaînés tous ensemble, qui ramassent des déchets pour les mettre dans des grands sacs noirs. Ils gémissent de douleur, se plaignant de leur supplice, leurs mains et leurs visages noirs de saleté.
Le Diable s'amène, mettant son bras velu et puant autour des épaules du nouveau.
- Je ne comprends pas, balbutie François Hollande en état de choc, lorsque j'étais ici hier, il y avait un terrain de golf et un « club house »; nous avons mangé du homard et du caviar et nous nous sommes soûlé. On s'est envoyé en l'air comme des lapins et on s'est tous follement amusés. Maintenant, je ne vois qu'un désert rempli d'immondices et tout le monde a l'air misérable.

Le Diable le regarde, lui sourit sournoisement et lui susurre à l'oreille
- Hier nous étions en campagne électorale; aujourd'hui, tu as voté pour nous!

Laughing Arrow

greenshop

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites histoires

Message par greenshop le Dim 22 Avr - 23:40

C'est l'histoire d'un chinois qui s'est fâché avec sa femme.

Lui dit :
- Sukitaki.

Elle dit :
- Kowanini!!!

Alors là il lui réplique :
- Toka a anji rodi roumi yakoo!!!

Elle s'asseoit en le suppliant :
- Mimi nakoundinda tinkouji!!!

Il répond :
- Na miaou kina tim kouji!!!


Et toi comme un con tu lis comme si tu comprenais le chinois... Laughing Laughing

greenshop

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites histoires

Message par greenshop le Mer 29 Fév - 22:59

Ce n'est pas une histoire... mais ça me plaît...

http://www.jacquielawson.com/viewcard.asp?code=1560479383964&source=jl999

cliquez sur le manche du pinceau... cat

greenshop

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites histoires

Message par vesta31 le Mar 28 Fév - 8:16

Super Green !! Very Happy
avatar
vesta31

Messages : 90
Date d'inscription : 10/11/2011
Localisation : TOULOUSE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites histoires

Message par greenshop le Lun 27 Fév - 21:49

Une femme « d'un certain âge » se présente chez le sexologue dans le but de ranimer sa vie sexuelle.
- Mettez du viagra dans le café de votre mari, explique le praticien. Il ne s'en rendra même pas compte ! Puis venez me rendre compte des effets.
Une semaine plus tard elle revient.
- Alors, est-ce que cela a fonctionné ?
- Docteur !!! Ce fut terriblement dramatique...
- Comment cela ? Que s'est-il passé ?
- J'ai fait exactement comme vous m'avez dit : J'en ai mis dans son café. Et cela a eu un effet quasi instantané. Il a bondi de sa chaise, du revers de la main, il a balayé tout ce qu'il y avait sur la table, il m'a attirée vers lui en arrachant mes vêtements, et il m'a fait l'amour comme jamais !
- Pourquoi dites-vous ça d'une façon horrifiée ? C'était génial !
- Certes, en effet : j'ai eu le plus bel orgasme de ma vie !
- Ben alors ? C'est formidable non ?
- Non, c'était horrible, Docteur : si vous aviez vu le monde qu'il y avait dans le restaurant !

Laughing

greenshop

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites histoires

Message par vesta31 le Mer 22 Fév - 11:16

Madame Lapoigne réveille son fils :
- Michel, il est l’heure de se lever pour aller à l’école.
Michel remonte les couvertures au dessus de sa tête :
- naaan, j’ai pas enviiie…
- Ah non, tu ne vas pas recommencer : tu dois y aller !
- J’ai pas envie…Tous les jours c’est l’enfer. Les profs me détestent, tous les enfants se moquent de moi et me donnent des coups de pied…
Madame Lapoigne soulève les couvertures :
- Michel, tu n’as pas le choix, tu DOIS aller à l’école !
- Et pourquoi ? Donne-moi une seule bonne raison d’y aller ?
- Bien sûr, Michel : tu as 45 ans et c’est toi le directeur !
avatar
vesta31

Messages : 90
Date d'inscription : 10/11/2011
Localisation : TOULOUSE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites histoires

Message par memory007 le Mar 21 Fév - 11:10

lol! Excellente, mais il faut faire attention à qui on la raconte!!!
avatar
memory007

Messages : 448
Date d'inscription : 08/11/2011
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites histoires

Message par vesta31 le Lun 20 Fév - 22:42

Un homme discute avec le docteur qui a accouché sa femme. Surpris d'avoir eu des triplés, car il ne s'y attendait pas du tout, il demande :

- Docteur ?.... dites moi , des triplés !!...... c'est incroyable !.... Ça dépend de quoi ?

- Eh bien, dit le docteur, ca peut dépendre de plusieurs facteurs…

- Ah ! Les enfoirés…Je m'en doutais !

Laughing
avatar
vesta31

Messages : 90
Date d'inscription : 10/11/2011
Localisation : TOULOUSE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites histoires

Message par greenshop le Sam 18 Fév - 11:44

Excellent Vesta ! excellent !!! Laughing Laughing Laughing

greenshop

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites histoires

Message par Admin le Sam 18 Fév - 10:26

C'est quiiiiiiiii ?
avatar
Admin
Admin

Messages : 850
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://pourquoipas.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites histoires

Message par vesta31 le Sam 18 Fév - 10:20

Allôôôô Poliiiiiiiiiiiice ??????
- Urgence ! Envoyez un flic ! Un chat est entré dans la maison !...
- Que voulez-vous dire par « un chat » ?
- Un Chat, Merde !!! Un chat méchant ! Vous ne savez pas ce que c'est qu'un chat ?
Il est entré dans la maison et il arrive vers moi !!!
Attendez, je ne comprends pas. Vous voulez dire un voleur ?
- Mais non ! Un Chat Merde !!!
Un Chat !... Miaou ! Miaou ! Miaou !...
- Mais qu'y a-t-il de dangereux avec un chat qui vient vers vous ?
- Il va me tuer ! Et c'est vous les responsables, bandes de cons !!! -
Mais… Et d'abord qui est au téléphone ?
- Je suis le perroquet !!!... Putain de bordel de merde !!!...
avatar
vesta31

Messages : 90
Date d'inscription : 10/11/2011
Localisation : TOULOUSE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Loto

Message par greenshop le Sam 18 Fév - 8:45

Une femme regarde les résultats du loto et s'aperçoit qu'elle a les 6 bons numéros. Bingo !!!!!!
Folle de joie elle crie par la fenêtre à son mari qui est de l'autre coté de la route:
"Chéri grouille-toi on a gagné au loto"
L'homme saute de joie, traverse la route, un camion passe et l'écrase.
La femme: - Oh putain !!!! Quand la journée est bonne, elle est bonne !!!!

Evil or Very Mad

greenshop

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le poireau

Message par greenshop le Sam 18 Fév - 8:42

Le poireau, du latin porrum, se présente sous la forme d'une tige dont la longueur est variable suivant l'âge du sujet. Nous considérerons dans cet exposé uniquement le cas du poireau adulte.

Il se distingue par un tube oblong, garni de poils abondants à l'une de ses extrémités, d'une saveur fade et d'une douceur âcre mais bien préparé, il devient exquis.

L'origine du poireau est très ancienne. C'est notre ancêtre ADAM qui l'introduisit le premier et pas seulement dans les Bouches du Rhône, comme le prétendent certains.
Dès le début, le poireau fut introduit dans le corps enseignant. Henri IV, lui, voulut mettre le poireau dans le pot. Bien que cet usage ne soit pas entré dans les mœurs, il est encore pratiqué de nos jours.
Plus tard, vers le dix-huitième siècle, St Germain, qui en possédait un beau spécimen, l'introduisit un peu partout en France.

La culture du poireau, florissante jusqu'à nos jours, a eu de nombreuses maisons spécialisées dans l'art de la plantation. Depuis quelques années, ces maisons sont fermées, mais la plantation du poireau n'a nullement souffert de cet état de choses puisque, depuis, elle se propage d'une manière artisanale et familiale.

Il y a différentes manières de planter le poireau. Il est bon de le planter dès que sa longueur atteint 15 centimètres. Prendre alors un poireau adulte, bien ferme et barbu à souhait, l'enfoncer par la tête de préférence dans les terrains vierges de toute culture, bien ombragés et humides. Il réussit particulièrement dans les terrains gras situés dans les vallées. Le poireau s'accommode très bien du voisinage de l'oignon qui, dans certains cas, favorise son développement.

Dans sa jeunesse, le poireau se plante souvent derrière l'église et, comme le fait remarquer le spécialiste alsacien SCHPUNTZ, sa culture sur les bords de la Vistule donne de bons résultats. En revanche, le voisinage de la mer lui est néfaste, les maladies du poireau s'attrapant au bord d'elle.

Il est recommandé, avant de planter le poireau, de le faire fumer. Il est signalé que certains composés chimiques, comme les bromures, sont contraires à son développement.

On constate assez souvent un durcissement subit du poireau, particulièrement lorsqu'il est légèrement effleuré ou trop longtemps manipulé : il perd son jus et s'amollit. Il suffit dans ce cas, de le laisser en attente pendant un certain temps. C'est ce qu'on appelle"faire le poireau" il retrouvera ensuite ses qualités premières.

Selon certains, le jus de poireau sert à arroser le persil, selon d'autres, il sert à confectionner le café des pauvres. Mais ceci est une affaire de goût personnel.**

Le poireau véritable, et recherché, paraît être celui dont la taille et la saveur sont appréciées des connaisseurs. Il est également très recherché des ménagères qui le mettent dans leur pot au feu, accompagné souvent d'un morceau dans la culotte.

L'abus de poireau donne aux ménagères une tendance à l'embonpoint. Pour éviter cet inconvénient, notamment dans le cas du poireau à la crème, il est recommandé de le préparer suivant la vieille méthode dite "anglaise".

En Bretagne, on met le poireau dans les moules marinières. Certaines personnes prétendent qu'il existe 32 manières de présenter le poireau. A Paris, dans le quartier des halles, il est très courant d'entendre proposer la botte. Nous mettons en garde contre de tels procédés, la marchandise s'avérant souvent défraîchie. Il est préférable de mettre la main au panier pour se rendre compte de la qualité.

Nous vous signalons enfin que la plupart des maladies du poireau sont curables. Bien traité et bien accommodé le poireau est prêt à n'importe quel moment.
Usez donc du poireau, surtout si vous en faites un usage délicieux et fréquent…

Laughing

greenshop

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites histoires

Message par Admin le Ven 17 Fév - 19:34

Heeeuuuuu mem...

Il ne te viendrait pas à l'idée d'essayer un ptit clic sur l'image??


lol!

avatar
Admin
Admin

Messages : 850
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://pourquoipas.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites histoires

Message par memory007 le Ven 17 Fév - 19:00

greenshop a écrit:



Qui a t'il d'écrit?

Je n'arrive pas à lire!
avatar
memory007

Messages : 448
Date d'inscription : 08/11/2011
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites histoires

Message par greenshop le Ven 17 Fév - 18:53


greenshop

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites histoires

Message par vesta31 le Jeu 16 Fév - 10:53

Savez vous quelle est la différence entre ces compositeurs de grande musique :
Carl Philipp Emanuel Bach,
Ludwig van Beethoven
Joseph Haydn
Wolfgang Amadeus Mozart
Giacomo Puccini
Richard Wagner ?
*
*
*
*
*
*
*
*
*
*
*
*
*
*
....Aucune : ils sont tous morts !! Embarassed
avatar
vesta31

Messages : 90
Date d'inscription : 10/11/2011
Localisation : TOULOUSE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites histoires

Message par vesta31 le Jeu 16 Fév - 10:46

greenshop a écrit:"Un troupeau de moutons ne peut se déplacer qu'à vitesse du mouton le plus lent.
Quand le troupeau est pourchassé, ce sont les plus lents et les plus faibles qui sont attaqués en premier.
Cette sanction naturelle est bonne pour le troupeau en général, parce que la vitesse du troupeau augmente à mesure que les plus lents et les plus faibles sont éliminés.
De la même façon, le cerveau humain ne peut fonctionner plus vite que ses cellules les plus lentes.
Comme on le sait aujourd'hui la consommation d'alcool détruit les cellules du cerveau.
Naturellement, ce sont les cellules les plus lentes et les plus faibles qui sont détruites en premier.
On peut donc en déduire que la consommation d'alcool élimine les cellules les plus faibles, rendant ainsi le cerveau de plus en plus performant.
Ce qui explique pourquoi on se sent toujours un peu plus intelligent après 4 ou 5 apéros..."

P...., j'le savais ! Laughing

Exellent Laughing
avatar
vesta31

Messages : 90
Date d'inscription : 10/11/2011
Localisation : TOULOUSE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites histoires

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum