Ici, on peut parler de ce quelque chose qui nous dépasse...

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Texte d'investiture de Nelson Mandela

Message par bulledereve le Mar 27 Déc - 10:41

Notre peur la plus profonde n'est pas que nous ne sommes
pas à la hauteur.

Notre peur fondamentale est que nous sommes puissants
au-delà de toute limite.

C'est notre propre lumière et non pas notre obscurité qui
nous effraye le plus.

Nous nous posons la question : "Qui suis-je moi, pour
être brillant, radieux, talentueux et merveilleux?"

En fait qui êtes-vous pour ne pas l'être? Vous restreindre,
vivre petit, ne rend pas service au monde.

L'illumination n'est pas de vous rétrécir pour vous éviter
d'insécuriser les autres.

Elle ne se trouve pas non plus chez quelques élus.
Elle est en chacun de nous.

Et au fur et à mesure que nous laissons briller notre propre
lumière, nous donnons inconsciemment aux autres la
permission de faire de même.

Si nous nous libérons de notre propre peur, notre présence
libère automatiquement les autres.


Marianne Willamson

bulledereve

Messages : 137
Date d'inscription : 22/11/2011
Age : 28
Localisation : Gradignan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

N° 4: A éliminer

Message par bulledereve le Mar 27 Déc - 10:36

Eliminons de notre vie

-les négations ( l'inconscient les ignore superbement..Si on dit ''je ne veux plus de cette situation...il entend ''je veux de cette situation'' Aïe, aïe, aïe!)*
-les mots qui dévaluent: un peu, petit
-le verbe ''essayer'' ( essayer c'est se donner une chance d'échouer...Just do it ! Faîtes et c'est tout!)
-les ''oui, mais....''

*Vous l'avez sûrement expérimenté avec les enfants:
"Ne monte pas sur ce mur" et hop, il part grimper!

Les enfants sont très sensibles à la formulation positive.

bulledereve

Messages : 137
Date d'inscription : 22/11/2011
Age : 28
Localisation : Gradignan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

N°3: La phrase magique d'Emile

Message par bulledereve le Mar 27 Déc - 10:32

Répéter la formule ''magique'' d'Emile Coué ( plusieurs fois par jour et au moins 20 fois de rang à chaque fois!)

''Chaque jour et à tout point de vue , je vais de mieux en mieux''
ou ''Chaque jour et dans tous les domaines, je vais de mieux en mieux''

On peut aussi remplacer ''je vais'' par '' je suis''

Résultat garanti !

bulledereve

Messages : 137
Date d'inscription : 22/11/2011
Age : 28
Localisation : Gradignan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

N° 2: La Vision ou visualisation

Message par bulledereve le Mar 27 Déc - 10:30

Comme vous le savez peut-être, nous créons notre vie. Alors autant créer ce qui nous fait du bien!

Il en est de même pour nos rêves que nous voulons amener à réalité: ils deviennent donc des projets.

Pour réussir l'accomplissement d'un projet, la première étape est la Visualisation ou Vision

Il est fortement recommandé de l'écrire ( par exemple faire un ''cahier de projets'')


Exemple:

Mon rêve : avoir une maison en bois au bord de la mer. C'est assez vague, alors que ça me semble précis...

Donc, je me projette par la vision.Et j'écris

Nous sommes le 31 décembre 2012 et je fête le réveillon avec ma famille et mes amis dans ma nouvelle maison
.Elle a vue sur la Méditerranée, en France, je vois la plage de sable depuis le salon où nous buvons le champagne
.Dans le jardin où sommeillent, les ''griffes'' d'anémones et de muguet, les bulbes de jonquilles, tulipes... les lampions font ressortir le bois qui l'habille.les arbres ont pour certains perdu leurs feuilles, mais l'olivier brille doucement dans la nuit.Le salon de 35m° est bruyant des conversations amicales et coloré par toutes les belles tenues sorties pour la circonstance. Ma musique préférée met une ambiance douce. Je sens le parfum des femmes, auquel se mêle celui des plats sortant du four, des fleurs ornant la maison et l'odeur du feu de bois.
Les 5 chambres sont prêtes à accueillir ceux qui restent dormir: chacune a sa décoration:l'une est tapissée de larges planches de bois blanchi, une autre enduite à la chaux , rayonnante de jaune, une encore est toute douce en rose, une plus monacale où règne le blanc, la cinquième attend ses finitions.Chacune d'elle a sa salle de bains ou d'eau.
La cuisine spacieuse et très fonctionnelle, est à la fois ''américaine'' et séparable, grâce à un astucieux ''volet'' intérieur.De même , par un ingénieux système de parois ''à galandage'' les deux dernières chambres peuvent agrandir le salon, si besoin.
Son architecture est très moderne, donnant la part belle à la lumière et des stores permettent un ombrage pour l'été.
La terrasse , ombragée en partie,donne sur la piscine naturelle

Etc....( décrire, décrire, décrire)

Les impératifs pour cette première étape d'un projet ( LA VISION) sont:
- Donner la date précise de la fin du projet ( entre 6 mois et un an pour un premier projet, nous verrons ensuite pour un projet à plus longue échéance)
-Ecrire au présent
-Décrire avec précision en s'appuyant sur les 5 sens.
-Utiliser les adjectifs pour bien mettre en mots cette future réalité

Cette étape est indispensable pour la bonne suite du projet. Prendre son temps pour bien la faire avec le maximum de détails!!!

bulledereve

Messages : 137
Date d'inscription : 22/11/2011
Age : 28
Localisation : Gradignan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Numéro 1: Les Bonnes Nouvelles

Message par bulledereve le Mar 27 Déc - 10:27

Chaque soir, avant de s'endormir, écrire sur un carnet ( qui peut tenir dans la poche ou le sac à mains pour écrire aussi dans la journée) ou relire celles déjà écrites:

les ''bonnes nouvelles de sa journée'':

-celles dont je suis l'auteur ou l'acteur ( exemple j'ai parlé longuement au téléphone avec une amie)
-celles ''cadeaux de la vie'' ( exemple: j'ai admiré un coucher de soleil magnifique, j'ai entendu rire des enfants , etc..)

Ecrire 3 de chaque minimum chaque jour!!!
A la fin de l'année vous pourrez relire 2190 ''bonnes nouvelles'' ( et 2196 les années bissextiles!)


Dernière édition par bulledereve le Mar 27 Déc - 10:31, édité 1 fois

bulledereve

Messages : 137
Date d'inscription : 22/11/2011
Age : 28
Localisation : Gradignan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ici, on peut parler de ce quelque chose qui nous dépasse...

Message par bulledereve le Mar 27 Déc - 10:25

memory007 a écrit:Bulle, pour quand est-elle prévue la pandémie, qu'on rigole un peu... ? Very Happy

Cette épidémie ne dépend que de nous!!!!
A nous de la répandre!

bulledereve

Messages : 137
Date d'inscription : 22/11/2011
Age : 28
Localisation : Gradignan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ici, on peut parler de ce quelque chose qui nous dépasse...

Message par bulledereve le Mar 27 Déc - 10:24

Deux hommes, tous les deux gravement malades, occupaient la même chambre d'hôpital.
L'un d'eux devait s'asseoir dans son lit pendant une heure chaque après-midi afin d'évacuer les sécrétions de ses poumons, son lit était à coté de la seule fenêtre de la chambre.

L'autre devait passer ses journées couché sur le dos. Les deux compagnons d'infortune se parlaient pendant des heures. Ils parlaient de leurs épouses et de leurs familles, décrivaient leur maison, leur travail et les endroits ou ils avaient été en vacances.

Et chaque après-midi, quand l'homme dans le lit près de la fenêtre pouvait s'asseoir, il passait le temps à décrire à son compagnon de chambre tout ce qu'il voyait dehors.

L'homme dans l'autre lit commença à vivre pendant ces périodes d'une heure où son monde était élargi et égayé par toutes les activités et les couleurs du monde extérieur.

De la chambre, la vue donnait sur un parc avec un beau lac, les canards et les cygnes jouaient sur l'eau tandis que les enfants faisaient voguer leurs bateaux en modèles réduits. Les amoureux marchaient bras dessus, bras
Parmi des fleurs aux couleurs de l'arc-en-ciel, de grands arbres décoraient le paysage et on pouvait apercevoir au loin la ville se dessiner.

Pendant que l'homme près de la fenêtre décrivait tous ces détails, l'homme de l'autre coté de la chambre fermait les yeux et imaginait la scène pittoresque.

Lors d'un bel après-midi, l'homme près de la fenêtre décrivit une parade qui passait par-là. Bien que l'autre homme n'ait pu entendre l'orchestre, il pouvait le voir avec les yeux de son imagination, tellement son compagnon le dépeignait de façon vivante.

Les jours et les semaines passèrent. Un matin, à l'heure du bain, l'infirmière trouva le corps sans vie de l'homme près de la fenêtre, mort paisiblement dans son sommeil.

Attristée, elle appela les préposés pour qu'ils viennent prendre le corps.

Dès qu'il sentit que le moment était approprié, l'autre homme demanda s'il pouvait être déplacé à coté de la fenêtre.

L'infirmière, heureuse de lui accorder cette petite faveur, s'assura de son confort, puis elle le laissa seul.

Lentement, péniblement, le malade se souleva un peu, en s'appuyant sur un coude pour jeter son premier coup d’œil dehors.

Enfin, il aurait la joie de voir par lui-même ce que son ami lui avait décrit. Il s'étira pour se tourner lentement vers la fenêtre près du lit.

Or, tout ce qu'il vit, fut un mur !

L'homme demanda à l'infirmière pourquoi son compagnon de chambre décédé lui avait dépeint une toute autre réalité.

L'infirmière répondit que l'homme était aveugle et ne pouvait même pas voir le mur.

Peut-être a-t-il seulement voulu vous encourager, commenta-t-elle.


Epilogue :

Il y a un bonheur extraordinaire à rendre d'autres heureux, en dépit de nos propres épreuves.


bulledereve

Messages : 137
Date d'inscription : 22/11/2011
Age : 28
Localisation : Gradignan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ici, on peut parler de ce quelque chose qui nous dépasse...

Message par memory007 le Mar 27 Déc - 10:18

Bulle, pour quand est-elle prévue la pandémie, qu'on rigole un peu... ? Very Happy
avatar
memory007

Messages : 448
Date d'inscription : 08/11/2011
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La Maladie du bonheur

Message par bulledereve le Mar 27 Déc - 10:08

La Maladie du Bonheur

Voici les symptômes de cette terrible maladie :

- 1. Tendance à se laisser guider par son intuition personnelle plutôt que d'agir sous la pression des peurs, idées reçues et conditionnements du passé.
- 2. Manque total d'intérêt pour juger les autres, se juger soi-même et s'intéresser à tout ce qui engendre des conflits.
- 3. Perte complète de la capacité à se faire du souci (ceci représente l'un des symptômes les plus graves).
- 4. Plaisir constant à apprécier les choses et les êtres tels qu'ils sont, ce qui entraîne une disparition de l'habitude de vouloir changer les autres.
- 5. Désir intense de se transformer soi-même pour développer ses potentiels de santé, de créativité et d'amour.
- 6. Attaques répétées de sourire, ce sourire qui dit “Merci” et donne un sentiment d'unité, d'harmonie avec tout ce qui vit.
- 7. Ouverture sans cesse croissante à l'esprit d'enfance, à la simplicité, au rire et à la gaieté.

Si vous voulez continuer à vivre dans la peur, les conflits, la maladie et le conformisme, évitez tout contact avec des personnes présentant ces symptômes.

Cette maladie est extrêmement contagieuse !!!

Si vous présentez déjà des symptômes, sachez que votre état est probablement irréversible.

Les traitements médicaux chimiques peuvent faire disparaître momentanément quelques symptômes, mais ne peuvent s'opposer à la progression inéluctable du mal.

Aucun vaccin anti-bonheur n'existe.

Comme cette maladie du bonheur provoque une perte totale de la peur de mourir qui est le pilier central des croyances de la société matérialiste moderne, des troubles sociaux graves risquent de se produire tels que des grèves de l'esprit belliqueux, rassemblement de gens heureux pour chanter, danser et célébrer la Vie, cercles de partages et de guérison, crises collectives de fous rires … !!!

bulledereve

Messages : 137
Date d'inscription : 22/11/2011
Age : 28
Localisation : Gradignan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Je veux savoir

Message par bulledereve le Mar 27 Déc - 10:06

Je ne m'intéresse pas à la façon dont tu gagnes ta vie
Je veux savoir à quoi tu aspires,
et si tu oses rêver de réaliser le désir ardent de ton coeur.

Je ne m'intéresse pas à ton âge
Je veux savoir, si pour la quête de l'amour et de tes rêves,
Pour l'aventure de te sentir vivre,
Tu prendras le risque d'être considéré comme fou.
Je ne m'intéresse pas aux astres qui croisent ta lune,
Je veux savoir si tu as touché le centre de ta propre souffrance,
Si les trahisons vécues t'ont ouvert,
Ou si tu t'es fané et renfermé par craintes de blessures ultérieures.

Je veux savoir si tu peux vivre avec la douleur, la tienne ou la mienne,
Sans t'agiter pour la cacher, l'amoindrir ou la fixer.

Je veux savoir si tu peux vivre avec la joie, la tienne ou la mienne,
Si tu oses danser, envahi par l'extase jusq'au bout
des doigts et des orteils
Sans être prudent ou réaliste et sans te souvenir des conventions du genre humain.

Je ne m'intéresse pas à la véracité de l'histoire que tu racontes.
Je veux savoir si tu es capable de décevoir quelqu'un pour rester fidèle à toi-même,
Si tu supportes l'accusation d'une trahison, sans pour autant devenir infidèle à ton âme.

Je veux savoir si tu sais faire confiance et si tu es digne de confiance.
Je veux savoir si tu peux voir la beauté même lors des jours sombres
Et si tu peux trouver la source de ta vie dans la présence de cette beauté.

Je veux savoir si tu peux vivre avec l'échec, le tien ou le mien.
Et malgré cela rester debout au bord du lac
Et crier : ''Oui !'' au disque argenté de la lune.

Je ne m'intéresse pas à l'endroit où tu vis ni à la quantité d'argent que tu as.
Je veux savoir si après une nuit de chagrin et de désespoir,
tu peux te lever et faire ce qui est nécessaire pour les enfants.

Je ne m'intéresse pas à ce que tu es, ni comment tu es arrivé ici.
Je veux savoir si tu peux rester au centre du feu avec moi sans reculer.

Je ne m'intéresse pas à ce que tu as étudié, ni où, ni avec qui.
Je veux savoir ce qui te soutient à l'intérieur, lorsque tout le reste s'écroule.

Je veux savoir si tu peux être seul avec toi-même,
Et si tu aimes véritablement la compagnie de tes moments vides.


bulledereve

Messages : 137
Date d'inscription : 22/11/2011
Age : 28
Localisation : Gradignan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ce jour est un jour tout neuf

Message par bulledereve le Mar 27 Déc - 10:05


Ce jour est un jour tout neuf.
Il n`a jamais existé et il n`existera jamais plus.
Prenez donc ce jour et faites-en une échelle pour accéder à de plus hauts sommets.
Ne permettez pas que la tombée du jour vous trouve semblable à ce que vous étiez à l`aube.
Faites de ce jour un jour unique, mémorable.
Enrichissez-le et, ce faisant, enrichissez-vous.
Ce jour est un don de Dieu.
Il n`est donc pas quelque chose d`ordinaire, de fortuit, quelque chose qui va de soi.
Il vous est spécialement offert.
Prenez-le entre vos mains avec un sentiment de ferveur.

Swâmi Chidânanda

bulledereve

Messages : 137
Date d'inscription : 22/11/2011
Age : 28
Localisation : Gradignan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Lâcher-prise

Message par bulledereve le Mar 27 Déc - 10:03

''Lâcher Prise, ce n'est pas se montrer indifférent mais simplement admettre que l'on ne peut agir à la place de quelqu'un d'autre.
Lâcher prise, ce n'est pas couper les liens mais prendre conscience qu'il ne doit pas y avoir contrôle d'autrui.
Lâcher prise, ce n'est pas être passif, mais au contraire tirer une leçon des conséquences inhérentes à un évènement.
Lâcher prise, c'est reconnaître ses limites, c'est à dire que le résultat final n'est pas entre nos mains.
Lâcher prise, ce n'est pas blâmer ou vouloir changer autrui, mais donner le meilleur de soi-même.
Lâcher prise, ce n'est pas prendre soin des autres mais se sentir concerné par eux.
Lâcher prise, ce n'est pas ''assister'' mais encourager.
Lâcher prise, ce n'est pas juger, mais accorder à autrui le droit d'Etre avec toutes ses imperfections comme champ d'expériences.
Lâcher prise, ce n'est pas s'occuper de tout ce qui arrive, mais laisser les autres gérer leur propre destin, source d'éveil.
Lâcher prise, ce n'est pas materner les autres, mais leur permettre d'affronter la réalité.
Lâcher prise, ce n'est pas rejeter, c'est au contraire accepter.
Lâcher prise, ce n'est pas harceler, sermonner ou gronder mais tenter de déceler ses propres faiblesses et de s'en défaire.
Lâcher prise, ce n'est pas adapter les choses à ses propres désirs, mais prendre chaque jour comme il vient et l'apprécier sans oublier de s'aider soi-même.
Lâcher prise, ce n'est pas critiquer ou corriger autrui, mais s'efforcer de devenir ce que l'on rêve de devenir.
Lâcher prise, ce n'est pas regretter le passé, mais vivre et grandir pour l'avenir dans l'ici et maintenant.
Lâcher prise, c'est craindre de moins en moins pour aimer de plus en plus''

bulledereve

Messages : 137
Date d'inscription : 22/11/2011
Age : 28
Localisation : Gradignan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Peur ....ou....Amour

Message par bulledereve le Mar 27 Déc - 10:00

http://eveil-a-soi.com/nouvelle-conscience/la-revolution-a-commence/

bulledereve

Messages : 137
Date d'inscription : 22/11/2011
Age : 28
Localisation : Gradignan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Un conte...

Message par bulledereve le Mar 27 Déc - 9:40

Le conte des chaudoudoux et des froids-piquants


http://humanismepur.free.fr/contes_poemes/chaudoudous.php

bulledereve

Messages : 137
Date d'inscription : 22/11/2011
Age : 28
Localisation : Gradignan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Demander ....

Message par bulledereve le Mar 27 Déc - 9:28

Copie d'une lettre que j'ai envoyé à un ami. A la relecture, j'ai pensé qu'elle pouvait avoir sa place ici ( avec les coupures qui s'imposaient, bien sûr, pour conserver l'anonymat!)

%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%
A la base, je suis plutôt cartésienne, scientifique, matheuse...
Donc plutôt dans la raison pure ( et dure!) ...ou presque!

Mais j'ai appris de la vie, j'ai ressenti pas mal de choses dans ma vie, j'ai donc appris de mes expériences et de mes observations...

Mes lectures, ce qui arrivait dans ma vie ont fini par frayer un chemin vers ''autre chose''. la physique quantique, l'adhésion de nombreux scientifiques au fait que le hasard n'existe pas..etc...ont conforté ce que je découvrais par moi-même.

Et puis, j'ai expérimenté que je pouvais ''faire arriver dans ma vie'' ce que je pensais...:
-Ma première expérience de théâtre ( 8 items demandés, pas exprimés,...et je les ai...)
-La rencontre avec C. ( qui correspondait parfaitement à ce que je souhaitais chez un homme..je l'avais écrit, donc facilement vérifiable!)
-La maison que j'ai achetée il y a deux ans (j'avais aussi défini mes critères..et je suis ''tombée'' dessus...et surtout, je l'ai eue au prix que j'avais décidé !Soit une baisse de 24%, quasi incroyable)

En plus, à chacune de mes ''demandes'' s'ajoute toujours un ''cadeau'':
-pour le théâtre, j'en ai même eu 2 ce furent le thème :''Je me souviens mon père'', alors que je venais de perdre mon père..et avais du mal à faire mon deuil et un nouveau groupe de copains!
-pour C., ce fut le Sud-Est qui me tentait depuis un moment pour y passer l'hiver...J'y ai passé plus que l'hiver...
-pour ma maison, ce fut ma voisine, devenue presqu'une amie.Elle m'a soutenue dès mon arrivée, quand je pleurais en arrachant les papiers peints...elle m'invitait à prendre un jus de fruit, un café...

Par contre, je n'ai eu que ce que je demandais, dans mes ''items''...
-pour C., j'ai oublié ''une bonne santé''...et ..''pour la vie''....Il était malade et notre histoire n'a duré que 3 ans...
-pour ma maison, j'ai oublié '' à mon goût, question déco''...et j'ai eu beaucoup de travail de ''remise en état''

J'ai donc pris l'habitude de ''demander''...et les choses arrivent: une étudiante dans ma maison, sans que j'ai besoin de la chercher..., une invitation à Séville ( j'en rêve depuis mon enfance). Quand j'étais avec C., l'invitation au mariage de mon neveu, en Pologne, qui m'a permis d'aller visiter Zakopane dont je rêvais depuis une émission de télé...

Bien sûr, c'est bien plus puissant quand j'écris mon ''projet''...

Pourtant, quand même, je ''tombe'' sur Amiez sur des hommes adorables qui me réconcilient avec les hommes en général...et j'en ai eu bien besoin après la rupture brutale.

bulledereve

Messages : 137
Date d'inscription : 22/11/2011
Age : 28
Localisation : Gradignan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

A lire

Message par bulledereve le Mar 27 Déc - 9:26

Quelques textes d'Eckart Tolle

http://vivrelibre.free.fr/textes/souffrance.html


http://www.ariane.qc.ca/upload/livres/78pdf1.pdf

bulledereve

Messages : 137
Date d'inscription : 22/11/2011
Age : 28
Localisation : Gradignan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Solstice d'hiver

Message par bulledereve le Mar 27 Déc - 9:22

Message magnifique reçu pour le solstice d'hiver. je vous le fais suivre, il est encore ( et toujours!!!) d'actualité!


Bonjour et beau moment présent

Encore quelques jours avant la fête de Noël... je vous souhaite de beaux préparatifs et un temps d'intériorisation et de paix en cette période bien souvent oubliée dans son essence messagère.

Joyeuse période d'intériorisation et de libération

Nous voici déjà au 21 décembre et au solstice d'hiver où la nature, dans la région va se mettre réellement en repos pour quelques mois de plénitude intérieure.
Pour une partie de l'humanité, se mettre en repos est essentiel pour permettre de libérer ce qui est inutile pour son évolution et pouvoir se ressourcer avant de prendre une autre envergure au printemps.

Dans le cycle naturel, les feuilles d'arbres qui étaient très belles et donnaient une allure majestueuse à l'arbre sont tombées et vont maintenant se décomposer.
L'arbre va alors absorber sa propre transformation par le biais de la terre, pour se nourrir profondément.

De même pour nous, certaines parties que nous aimions beaucoup doivent être libérées librement afin de nous servir d'engrais pour nourrir notre essence profonde.
Un temps de libération extérieure est nécessaire pour permettre d'enrichir l'intérieur et pouvoir, par la suite, manifester de nouveau cette richesse à l'extérieur de manière plus grandiose.

L'arbre qui grandit d'année en année et devient majestueux a eu l'opportunité de se trouver à la meilleure place et de profiter ainsi de la vie de manière plus importante.

La graine dont il est issu, a su s'enraciner au bon endroit loin de l'ombre des autres arbres afin de profiter d'un maximum de soleil tout en étant près d'une source d'eau pour nourrir ses racines.

Souvent, ces arbres deviennent des hôtes généreux pour les oiseaux, les écureuils ou les insectes qu'il abrite et tout le monde vit en symbiose parfaite.
On peut appeler cela la manifestation merveilleuse de la vie.

Bizarrement, chez l'homme, cela devrait être pareil mais force est de constater que son mental et son émotionnel lui procurent des états d'âme assez étonnants.
Et les jeux de rôles vont bon train...

Celle ou celui qui a peur... attire celles et ceux qui nourrissent sa peur et sont nourris eux-mêmes par la joie de faire peur ou l'orgueil de les écraser...
Celle ou celui qui a honte... attire celles et ceux qui vont la ou le ridiculiser encore plus et se nourrissent de la joie de l'humiliation.
Celle ou celui qui manque de confiance, attire celles et ceux qui vont la ou le trahir... et ainsi de suite...
Tout est jeu d'ego. Ego pas très égaux mais chacun responsable.

La loi d'attraction est toujours en action. La fréquence émise par la pensée ressentie profondément, attire un écho semblable.

Bonne nouvelle ! Chacun peut changer sa fréquence et attirer autre chose.

L'écho est 'le' cadeau. Et en ce temps de Noël, s'offrir un cadeau spirituel est merveilleux...
L'écho est l'image du programme intérieur défectueux.
Et ce temps d'hiver intérieur est la période idéale pour aller modifier le processus intérieur.

Il est bon de prendre un temps de méditation pour aller vider, jeter, transformer, libérer, faire tomber ses 'feuilles' mortes afin qu'elles servent d'engrais pour une transformation ultérieure.

En cette période de fin d'année, il est bon de se poser ces questions :

Qu'est-ce que j'ai besoin de libérer pour me transformer ?
Que suis-je prêt(e) à faire pour me transformer ?
Que suis-je prêt(e) à lâcher ?
Qui ai-je envie d'être au printemps prochain ? ...

Ce temps d'introspection est nécessaire pour faire renaitre l'enfant divin que nous sommes tous. Frères et sœurs en incarnation venus vivre ensemble le jeu de la Vie matérialisée.

Et là-haut, dans un plan supérieur, invisible mais tellement présent, nos êtres réels observent nos comportements d'humains et soupirent devant la complexité de nos choix d'expériences... alors qu'il serait tellement simple de s'entraider, de s'aimer inconditionnellement, de se respecter...

Noël nous donne l'opportunité d'y penser... et de passer à l'action !

Alors qui pouvons nous aider ? Aimer mieux ? Comprendre mieux ? Accepter ? ...
Des Noëls... c'est tout les jours qu'il en faudrait !

Que le meilleur soit !

bulledereve

Messages : 137
Date d'inscription : 22/11/2011
Age : 28
Localisation : Gradignan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ici, on peut parler de ce quelque chose qui nous dépasse...

Message par bulledereve le Mar 27 Déc - 9:18

D'abord, merci Pourquoi Pas, d'avoir ouvert cet espace libre de toute "censure" politique ou spirituelle.

Moi, la politique...pour avoir des frères et soeurs de tout bord ( ou presque, Dieu merci, aucun mariné !!)..dont certains sérieusement "engagés"...je préfère un "engagement" plus large.

Ce qui me porte, me fait avancer, c'est l'idée que , comme le disait Gandhi:
"Soyons le changement que nous voulons en ce monde ( ou pour ce monde) "

Alors, c'est vers la "spiritualité" ( au sens très large: les églises ou philosophies ont pour moi un seul mérite...nous avoir donné accés à la parole du Christ "Aime ton prochain comme toi-même" ou à d'autres paroles , via Confucius, Lao Tseu, Marc Aurèle,Siddharta -devenu Bouddha-, etc...ils sont des milliers...dont pas mal d'inconnus!) que je me suis tournée.

J'en ai retenu que je peux me changer, qu'il est inutile de vouloir changer les autres...mais qu'on peut les "enseigner", surtout par son exemple, d'ailleurs!..

Je me contente de travailler à changer mon regard, mon comportement, pour les charger d'Amour. Et je laisse aux divers "maîtres" ( les tout petits enfants font de merveilleux maîtres, regardez-les être dans le moment présent...regardez les sourire à tous...) l'enseignement.
Je me contente de transmettre ce qui m'a touchée ou aidée dans divers textes glanés ici et là!

La seule chose dont je sois certaine, c'est que nous sommes tous liés.

Pour l'avoir trop oublié ces dernières années, avec le développement expansif sur notre BOULE TERRESTRE ( impossible de s'en échapper....donc ...sans prise de conscience rapide et ajustements nécessaires.....ça va faire BOUM !...comme les boulets que l'on voit dans les dessins animés...Une BOULE avec une mèche...et c'est nous qui l'allumons , en plus!!!)...nous nous trouvons dans un monde chaotique, pollué , à la merci de terroristes.

Alors, plus de respect pour la terre, plus d'envie de comprendre - donc plus d'étude-plus d'éducation, plus d'Amour, tout simplement....devient indispensable. et surtout en laissant de côté les idéologies fumeuses qui prônent la différence entre les "élus" et les autres ( tiens c'est comme en politique...il y a différence entre les élus et les autres....)..et en faisant chacun, comme le colibri du conte, notre "travail de Paix, d'Amour" chaque jour inlassablement...

Je le redis, comme dans la si belle chanson de Felix Leclerc:

Quand les hommes vivront d'Amour
Il n'y aura plus de frontières
Les soldats seront troubadours
Et nous, nous serons morts mon frère


Que celles et ceux qui veulent laisser ici un message d'amour, un joli texte inspirant, quelque chose qui fait du bien , ce serait super !

Juste laisser un message d'amour. en éliminant toute polémique.
Ceux qui veulent rester dans la haine, le pouvoir, la dérision, merci de vous abstenir de venir polluer ici.
Juste un espace qui fait du bien qui ressource, comme une jolie prairie où on vient pique-niquer....Inutile d'y mettre des papiers gras...

D'avance , merci à tous

bulledereve

Messages : 137
Date d'inscription : 22/11/2011
Age : 28
Localisation : Gradignan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ici, on peut parler de ce quelque chose qui nous dépasse...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum