L'Argent... le nouveau roi !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'Argent... le nouveau roi !

Message par greenshop le Mer 19 Déc - 11:29

Beuh, il n'y a pas que la Barclays !

Merci Kap, mais je connais le Libor et l'Euribor.
Je peux aussi te dire que vu les intérêts donnés aux clients, ceux-ci mettaient leur argent dans d'autres produits que l'épargne et les comptes à terme (à ne pas confondre avec les obligations). Tout ça reste du plus ou moins long terme.
Des intérêts (plutôt beurk) qui tombent soit à la semaine (au plus juste) soit à l'année (pffff...) ?

Tu peux pousser les hauts cris en disant que "ces banquiers, ce sont tous des salauds !"... il n'en demeure pas moins que ce n'est pas dans ces domaines qu'ils font leur blé.
Par contre, par contre, leurs commissions prises sur CHAQUE ordre passé d'achat ET de vente d'action, et la marge prise sur CHAQUE change effectué... là, ça cogne. Et ça cogne vraiment.

Bien sûr, tu peux dire, c'est déjà ça de gagné. C'est vrai. Mais là où ça fera vraiment mal aux banques (et du bien à nos finances publiques), c'est quand on touchera aux transactions financières.
Mais là...on attend toujours.


greenshop

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Argent... le nouveau roi !

Message par kyedoo le Mar 18 Déc - 20:28

ET je rajouterai :

les 450 millions de dollars de la Barclay,

OU ILS VONT ?

dans le puit aux danaïdes ?

kyedoo

Messages : 210
Date d'inscription : 07/11/2012
Age : 51
Localisation : Alderaan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Argent... le nouveau roi !

Message par kyedoo le Mar 18 Déc - 20:19

Et l'optimum de Pareto, le théorème de Bayes, et la main invisible.

Mais bien dit, kap
je sais pas si c'est de toi mais chapo.

Hélas que faire ?
les griffer avec nos petits poings ?
ou éteindre la télé pendant la pub ?

Question

kyedoo

Messages : 210
Date d'inscription : 07/11/2012
Age : 51
Localisation : Alderaan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Argent... le nouveau roi !

Message par kapelle03 le Mar 18 Déc - 20:08

http://www.lefigaro.fr/societes/2012/12/10/20005-20121210ARTFIG00610-apres-le-libor-le-scandale-de-l-euribor-va-eclater.php

et pour mieux comprendre ce qu'est l'euribor

http://mobile.agoravox.fr/actualites/economie/article/liborgate-pourquoi-et-comment-119669

http://fr.wikipedia.org/wiki/Euribor

kapelle03

Messages : 431
Date d'inscription : 05/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Argent... le nouveau roi !

Message par greenshop le Sam 15 Déc - 9:49

Kap, oui, essayons de nous comprendre...
1. Je n'ai jamas dit que je dissociais le système bancaire du système économique.
2. J'ai dit que le vrai profit des banques ne se fait pas sur les obligations.

Cela étant, ta démonstration historique est très bien écrite.

greenshop

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Argent... le nouveau roi !

Message par kapelle03 le Ven 14 Déc - 22:03

Essayons de mieux nous comprendre. Tu ne peux pas dissocier le système bancaire du système économique dans lequel il évolue, c'est à dire comprendre le fonctionnement du capitalisme pour mieux appréhender le système bancaire et financier.

Le capitalisme est la maximisation du profit. Ce qui sous entend qu'il n'y a aucune limite : il y a toujours une unité supplémentaire qui vient suppléer la précédente (sinon, pas de maximisation). Pour ce faire, il doit s'épanouir partout et tout le temps, c'est à dire qu'il n'a aucune frontière (libre échange) et ne peut se développer qu'avec le libéralisme (laisser faire, laisser aller : logique indispensable pour atteindre le but ultime qu'est la maximisation du profit qui, par définition, est illimitée).

Que tu prennes en considération l'épargne, les valeurs, les obligations, ou tout autre artifice financier, il n'y qu'une seule logique et un seul but : augmenter les gains… et la banque le fait comme tout agent économique. Elle a réussi ce tour de force de transformer la monnaie (qui était une valeur d'échange) en marchandise (spéculation sur la monnaie par achat / vente). Et dans ce cas, le système bancaire devient une entreprise commerciale comme tout autre : elle achète et vend des marchandises (des produits) pour augmenter ses profits, tout en donnant satisfaction à son client. Et pour détourner la récession obligatoire, résultat de la course à la baisse des coûts de production (dont les salaires, donc le pouvoir d'achat du consommateur) et de la recherche du meilleur profit, le système a autorisé le crédit, merveilleux outil pour acheter dans le futur la consommation immédiate. Et toujours dans cette logique de maximisation des profits, les banques ont offert des crédits non seulement dans le domaine privé, mais aussi dans le domaine public (états, collectivités, et cetera). Ce qui a permis une augmentation de la vitesse de rotation des flux monétaires, ce qui évite une inflation, mais surtout qui permet de faire bien plus de gains avec la spéculation (achat et vente de crédits) qu'avec la production de marchandises. (http://fr.wikipedia.org/wiki/Opération_financière). Ce qui aboutit au désintérêt du système financier pour l'activité économique réelle (production de marchandises, salaires de la force de travail…) au profit de la recherche de gains spéculatifs beaucoup plus importants, bien plus rentables, et beaucoup plus rapides.
Les banques ont reçu des gouvernants, un pouvoir considérable avec la loi de 73, généralisée à l'Europe avec les traités en vigueur dont celui de Lisbonne. L'idée était d'éviter l'inflation par une augmentation de la masse monétaire de la banque centrale pour satisfaire les demandes de l'état. En effet, quand l'état avait besoin d'argent, il suffisait de faire tourner la planche à billets, ce qui dévalorisait la monnaie, donc augmenter les prix… Pour éviter ces envolées, mais pas la demande en argent de l'état, on instaura la fameuse loi de 73 qui obligeait l'état à emprunter auprès des marchés et banques privées l'argent qui lui était nécessaire. Par l'usure, les prêteurs imposaient leurs conditions aux emprunteurs qu'étaient l'état, ce qui a conduit notre pays à perdre sa souveraineté, donc l'état de perdre son pouvoir. Dire que les banques en n'ont rien à foutre me semble totalement irréaliste quand on sait qu'à la BCE, en Italie, en Grèce, en Espagne aussi, ce sont des représentants de Goldman Sachs qui ont été nommés pour diriger les pays respectifs. Sans oublier l'influence décisionnaire de Rothschild à l'Élysée en France.

kapelle03

Messages : 431
Date d'inscription : 05/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Argent... le nouveau roi !

Message par greenshop le Jeu 13 Déc - 17:30

Kap...

Tiens, ceci est très bien expliqué :
http://www.comprendreavecaxa.fr/mon-argent/mon-epargne/investir-marches-financiers/Pages/principes-investissement-en-obligations.aspx

Pour ton "1".
Je crois connaître (un peu) le système bancaire, pour y avoir travaillé pendant 20 ans.
Pour les "faillites" de 2008, je reprends mon post. Il ne s'agissait PAS de prêts.

Pour ton "2". L'Argentine.
Oui, elle est prospère. Je crois que le pouvoir d'achat d'un argentin est l'équivalent de celui d'un roumain.
Mais oui, tu as raison, elle est prospère.
Il "suffisait" de bloquer toutes les importations. Et exporter les richesses indispensables aux autres. Ce qu'ils ont.
Mais elle doit toujours autant de sous.


greenshop

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Argent... le nouveau roi !

Message par kapelle03 le Jeu 13 Déc - 16:31

Tu confonds prêts pour investissements (capital travail), et prêts pour spéculations (capital financier)... dont le rapport doit être de 1 à 20 (peut être bien plus encore). Or personne ne prête à un pays (qu'elle soit privée ou non) pour investir dans sa structure des moyens de production (on prête à une société privée, mais pas à un pays dans ce cas). Par contre, pour spéculer, on ne prête pas : on joue ! Les prêts aux états sont du ressort du casino (financier), et non du domaine du dynamisme économique (travail).
Ne pas oublier la logique et le but du système capitaliste (qui ne peut être que libéral) : maximiser les profits avec une privatisation des moyens de production (tu ne peux pas avoir une dette publique pour financer des moyens de production privés. Il suffit de lire les soldes des balances, et les parts de marchés détenues par notre pays pour s'en rendre compte).

1- Le peuple européen rembourse aux banques privées les emprunts d'état, sommes qu'elles ont empruntées à la BCE avec des intérêts bien moindres. Pourquoi les états ne pourraient-ils pas emprunter directement à la BCE ? Une Loi le leur interdit !
Pour les commissions prises par les banques, personne ne sait grand chose puisqu'il n'y a pas séparation d'activité bancaire. Une remarque : comment se fait-il qu'elles ont été au bord de la faillite en 2008 ? Soit que les commissions ne sont pas assez élevées ? Soit, qu'il n'y a plus d'activités dans le secteur bancaire ? Soit qu'elles ont spéculé avec l'argent d'autrui et ont perdu des sommes considérables ? Mais une banque ne prête pas pour perdre : il suffit de leur rendre visite et de leur demander, ne serait-ce un découvert sur compte en ayant des garanties réelles mais à venir.
La FED (banque centrale américaine) est-elle privée ou publique ? (http://fr.wikipedia.org/wiki/Réserve_fédérale_des_États-Unis)
Quelle différence avec notre système bancaire européen pour les emprunts publics ? Par conséquent, nous ne sommes pas les seuls à pratiquer ce suicide économique et cette escroquerie financière.

2- L'Argentine est-elle en faillite, en crise, ou prospère ?
http://www.tvargentine.com/croissance_argentine.html




kapelle03

Messages : 431
Date d'inscription : 05/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Argent... le nouveau roi !

Message par greenshop le Jeu 13 Déc - 14:58

kapelle03 a écrit:Tu oublies l'essentiel : les états n'ont pas le droit d'emprunter directement auprès des banques centrales, pour nous la BCE.
Ensuite, la note de la France a baissé, mais le pays emprunte toujours autant. Donc, je ne vois pas l'effet néfaste de cette notation à la baisse (ce fut le cas de l'Italie aussi).
De plus, l'Europe a trouvé le moyen pour aider les prêteurs : solidarité des pays européens pour la dette de l'un d'eux qui ne peut rembourser à échéance.
Quant à dire que les banques s'en foutent : là, je crois que tu minimises leur puissance et leur intérêt pour l'appât du gain. Souviens toi des 1000 milliards prêtés aux banques par la BCE en décembre 2011 et février 2012, argent emprunté à 1% (si ce n'est pas moins) auprès de la BCE et prêté aux états à 3 ou 4 % pour qu'ils règlent les remboursements des emprunts précédents... Souviens toi aussi des pertes colossales en 2008 des banques qui ont demandé aux états de mettre la main à la poche pour les aider, sinon le système explosait... Et le plus fort fut que les états durent emprunter à nouveau auprès des banques (elles-mêmes aidées par la banque centrale) pour justement les aider ! On appelle un tel système : une cabale !
Pour l'Argentine (et aussi l'Islande), je ne pense pas qu'ils soient malheureux : au contraire ! Il suffit d'aller dans ces pays pour le constater mais surtout pas se fier aux journaleux (il me semble que tu as ouvert un sujet sur les journalistes et leur honnêteté, non ?).
Et crois tu que la Grèce sera en mesure de rembourser seule ses emprunts ? Et pourquoi les CDS ont rapporté aux prêteurs ?
Nous raisonnons "états", donc les prêteurs sont les marchés, les banques ou autres institutions financières... c'est à dire des spéculateurs qui sont totalement déconnectés de la réalité économique des pays, à savoir la valeur du travail fournit par les agents économiques d'un pays, autrement dit, son peuple. Ils placent leurs billes dans des cases selon les notes attribuées par TROIS agences principales qui sont des bureaux d'études et d'évaluations leur appartenant !... Il est un devoir de dénoncer de tels procédés, de telles magouilles, et de faire en sorte que les peuples exigent que cessent immédiatement ce vampirisme qui leur ôte la vie.
Kap, je vais reprendre ton post, en essayant de détricoter...
1. L'Etat emprunte à la BCE via les banques. Et... ? oui, il va falloir rembourser aux banques. Qui ? nous, le peuple français.
Effectivement, à ce titre, on s'en fiche du AAA.
2. Pour l'Argentine, navrée, mais je l'ai vécu. L'honnêteté des journalistes n'a rien à voir là-dedans. Mais je suis sûre que le pays est magnifique.
3. Les problèmes des marchés financiers d'il y a quelques années ne venaient pas des prêts dont je parle. (Si tu veux ouvrir un débat là-dessus, on peut, mais ça va être long d'expliquer les répercutions des embrouilles sur les retraites aux USA puis sur l'immobilier qui ont fait tout un circuit via l'Europe du Nord etc etc...).
4. Si la BCE prête aux banques et donc à l'Etat, ça c'est l'Europe. Mais, mais... et les particuliers (du monde entier) qui prêtent... tu en fais quoi ? c'est à ceux-là que je pense.
5. Les banques prennent des commissions sur les investissements de leurs clients (et, je te devance, oui, nous devrions "plomber" peu ou prou les banques sur ces transactions). Mais les plus grosses commissions sont faites sur les achats d'actions et de change. De loin. De très loin. Et elles continueront à faire leur pelote.

La perte du AAA prive l'Etat de prêteurs privés. Une jolie manne qui fout le camp...

greenshop

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Argent... le nouveau roi !

Message par intothewind le Jeu 13 Déc - 13:24

scratch bon, ben moi je vois ça comme ça :
Le sacre des banquiers qui affirme l'argent-roi ?...Oui ,mais c'est pas si nouveau que ça ma bonne Mère!..
Au début des années 1970 , juste au moment du début de la fameuse construction monétaire européenne ! ( Dis tonton, pourquoi tu tousses ? ), au début donc des seventies c'est l'avènement du pognon scriptural , c'est à dire ( je schématise Wink) du pognon qui n'existe pas.
et c'est avec du pognon qui n'existait pas que les banques se sont enrichies ,en prêtant aux Etats du pognon qu'elle n'avait pas.
et c'est aussi avec du pognon qu'elle n'avait pas qu'elles ont tonsuré les ménages qui se sont endettés jusqu'à se faire enfilés par les banquiers-enfileurs , qui ont fait mine de découvrir qu'avec les taux directeurs étatiques et la spéculation privée ,tôt ou tard ces blaireaux d'emprunteurs se la feraient mettre très profond, et plutôt deux fois qu'une: d'un côté en perdant les biens acquis par l'emprunt , et de l'autre en renflouant par l'impôt les encul-gang-banks et les politik-nique-nique..
....j'ai bien fait d'investir à l'époque dans la peau de bison et dans l'eau-de-feu , moi ! drunken
avatar
intothewind

Messages : 698
Date d'inscription : 07/11/2011
Localisation : au coeur de l'orage !

Voir le profil de l'utilisateur http://popotipopillou.centerblog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Argent... le nouveau roi !

Message par kapelle03 le Jeu 13 Déc - 12:19

Tu oublies l'essentiel : les états n'ont pas le droit d'emprunter directement auprès des banques centrales, pour nous la BCE.
Ensuite, la note de la France a baissé, mais le pays emprunte toujours autant. Donc, je ne vois pas l'effet néfaste de cette notation à la baisse (ce fut le cas de l'Italie aussi).
De plus, l'Europe a trouvé le moyen pour aider les prêteurs : solidarité des pays européens pour la dette de l'un d'eux qui ne peut rembourser à échéance.
Quant à dire que les banques s'en foutent : là, je crois que tu minimises leur puissance et leur intérêt pour l'appât du gain. Souviens toi des 1000 milliards prêtés aux banques par la BCE en décembre 2011 et février 2012, argent emprunté à 1% (si ce n'est pas moins) auprès de la BCE et prêté aux états à 3 ou 4 % pour qu'ils règlent les remboursements des emprunts précédents... Souviens toi aussi des pertes colossales en 2008 des banques qui ont demandé aux états de mettre la main à la poche pour les aider, sinon le système explosait... Et le plus fort fut que les états durent emprunter à nouveau auprès des banques (elles-mêmes aidées par la banque centrale) pour justement les aider ! On appelle un tel système : une cabale !
Pour l'Argentine (et aussi l'Islande), je ne pense pas qu'ils soient malheureux : au contraire ! Il suffit d'aller dans ces pays pour le constater mais surtout pas se fier aux journaleux (il me semble que tu as ouvert un sujet sur les journalistes et leur honnêteté, non ?).
Et crois tu que la Grèce sera en mesure de rembourser seule ses emprunts ? Et pourquoi les CDS ont rapporté aux prêteurs ?
Nous raisonnons "états", donc les prêteurs sont les marchés, les banques ou autres institutions financières... c'est à dire des spéculateurs qui sont totalement déconnectés de la réalité économique des pays, à savoir la valeur du travail fournit par les agents économiques d'un pays, autrement dit, son peuple. Ils placent leurs billes dans des cases selon les notes attribuées par TROIS agences principales qui sont des bureaux d'études et d'évaluations leur appartenant !... Il est un devoir de dénoncer de tels procédés, de telles magouilles, et de faire en sorte que les peuples exigent que cessent immédiatement ce vampirisme qui leur ôte la vie.

kapelle03

Messages : 431
Date d'inscription : 05/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Argent... le nouveau roi !

Message par greenshop le Jeu 13 Déc - 11:00

kapelle03 a écrit:
Si tu empruntes, c'est que tu n'as pas assez d'argent.
Il faut différencier 2 choses, Kap. Un emprunt à la banque européenne où là... oui, on n'a pas assez d'argent et il faut rembourser arfff...., et un "emprunt" via des obligations émises, et qui permettent un fond de roulement et plus de latitude dans les dépenses.
Un peu comme toi qui peut acheter ta télé comptant, mais qui préfères le faire à crédit (je schématise).
Imaginons un investisseur lambda qui a 1000 € devant lui, et qui veut que ça lui rapporte plus que ce que la Caisse d'Epargne ne le ferait.
Il va chez son banquier qui va lui proposer différents produits.
Compte tenu du "profil" du client (celui-ci est un "investisseur" pas du tout du tout porté sur le risque... donc, on oublie les actions, trop fluctuantes), le banquier va se tourner vers les valeurs les plus "sûres". Celles-ci sont notées AAA.
(les notes vont de AAA à CCC -ces dernières étant très spéculatives-).
Plus l'emprunt est à long terme, plus il rapporte (évidemment)... mais, mais, tous les ans (parfois tous les 6 mois ou autre), les intérêts tombent. Mais sur la base du taux d'emprunt de départ (s'il s'agit d'un taux fixe -le taux variable étant plus risqué-). Et à l'échéance, tu récupères les 1000€ de départ.
Ceux qui ont investi quand nous étions AAA, à taux fixe, ont eu bon.... jusqu'au terme de leur emprunt (les fameuses échéances)...
Ceux qui ont investi à taux variable, doivent un peu tirer la gueule...
Mais comme nous tombons AA, il y aura, sans aucun doute moins d'investisseurs (normal). La France aura plus de difficultés à rembourser les 1ers investisseurs (on pense au fond de roulement), etc etc.
Certes, il y en aura, mais moins.
Ce n'est pas du tout le procédé Madoff. Madoff ne faisait pas dans les obligations, mais sur un autre marché beaucoup plus spéculatif.

La solution ? oui, la croissance... mais ça, c'est le boulot de notre gouvernement. Il est supposé détenir "le Savoir".

Refuser une notation ? ma foi, pourquoi pas. Mais toi, quand tu achètes une télé, tu ne te renseignes pas avant, pour savoir si c'est un bon produit ?

Refuser de rembourser ? L'Argentine, de mémoire, l'a fait. Il y a une dizaine d'années, le pays était tellement endetté qu'ils ont dit, grosso modo, "allez vous faire voir". Ils le paient cher...

Emprunter auprès de son peuple ? oui, si le peuple a vraiment, vraiment beaucoup de millions à mettre dans l'épargne.
Est-ce que tu penses que c'est le cas ?
Les Goldman Sachs, les Rothschild, les Lazare, Les JP Morgan, et autres banquiers, n'en n'ont rien à battre. Ce n'est pas sur ce type de produits qu'ils font leur bénéfice. Mais alors, vraiment pas.

greenshop

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Argent... le nouveau roi !

Message par kapelle03 le Mer 12 Déc - 19:41

greenshop a écrit:C'est pourtant simple.
Les agences de notations se basent effectivement sur le "crédit" que l'on peut apporter à un pays, une banque, une valeur -ou pas-.
C'est "juste" un des facteurs mais ô combien déterminant pour qu'un investisseur mette ses sous dans les dits produits ("les obligations").
Le AAA c'est du "sûr"... tu peux investir, ou, s'il s'agit d'un pays, prêter ton argent, tu seras remboursé.
Qui investit ? tout le monde. Pas nécessairement les riches (eh non) et pas non plus les français.
Perdant ce AAA, les investisseurs ci-dessus vont se tourner vers des valeurs plus sûres... Normal, non ?
Si Sarkozy tenait tant à ce que nous gardions ce AAA, c'était pour cette raison. Ni plus, ni moins.

La valeur d'un pays se fait aussi en fonction de la valeur travail d'un peuple.
L'inconvénient, c'est que si le peuple fout en l'air sa propre valeur... (je sais, je vais me faire huer, mais c'est pas grave), bref, ça n'aide pas vraiment.
Peu importe que tu reconnaisses ou pas les notations de ce système. Il est là. Et ceux qui sont susceptibles de nous prêter de l'argent, reconnaissent non seulement ce système, mais se basent sur ce système pour le faire.
Facile de dire "on n'a qu'à dire que..." sauf qu'il y a toute une conjoncture économique autour... et là, pas besoin d'avoir un système de notations pour voir que c'est... enfin... bref, pour aller mettre ses kopecks ailleurs.



Si tu empruntes, c'est que tu n'as pas assez d'argent.

Bonne note, donc tu as des facilités pour emprunter. Donc tu t'endettes (sinon, tu n'empruntes pas car tu as de l'argent, donc tu n'es pas noté). Pour rembourser, tu demandes à ton peuple de travailler davantage sans augmenter les coûts de production (salaires), sinon tu perdrais des marchés. D'une part, socialement, personne ne veut travailler pour moins cher. Et d'autre part, pour rembourser, tu augmentes les recettes de l'état, donc, ton peuple travaille plus pour gagner moins. Socialement, tu fonces vers les problèmes.
Mauvaise note, donc tu as des difficultés pour emprunter. Mais tu t'endettes encore et toujours autant, car si tu remboursais convenablement, tu aurais une bonne note. Donc, une mauvaise note est synonyme de difficultés pour rembourser. Deux solutions : tu empruntes pour rembourser les premiers emprunts (phénomène de la boule de neige, ou procédé Madoff), OU tu prélèves encore plus d'impôts sur ton peuple pour faire face à tes remboursements (le contraire de la croissance si je ne me trompe... non ?).

D'où le procédé de notation est un procédé à refuser systématiquement car il aggrave toute situation et qui n'a aucun sens pour les emprunteurs.

De l'intérêt d'avoir une mauvaise note pour les prêteurs.
Plus tu as des difficultés, plus ta note se dégrade. Et nos chers financiers spéculateurs ont trouvé matière à gagner davantage encore. Non satisfaits d'amasser sur le dos des peuples sans se crever au travail, ils ont appliquer la dure et primordiale loi du capitalisme qu'est la maximisation des profits. Et pour ce faire, ils ont créé les CDS, l'assurance sur les risques d'impayés des états. Donc, ils spéculent sur les assurances pour défaut de paiements. Génial ! Donc, non seulement, le pays mal noté s'enfonce, mais les financiers palpent à deux niveaux : sur les prêts accordés, et sur les CDS. Par ici la monnaie !

La seule façon de s'en sortir, c'est avoir un état qui refuse les emprunts sur les marchés, et n'empruntent exclusivement qu'auprès de son peuple, en fonction du travail produit par celui-ci. Mais là, les Goldman Sachs, les Rothschild, les Lazare, Les JP Morgan, et autres banquiers risquent de ne pas du tout apprécier. Un état fort devrait être capable de dire : "Tant pis pour eux !", et la Loi de 73, reportée dans les traités européens, aurait dû être supprimée depuis bien longtemps.



kapelle03

Messages : 431
Date d'inscription : 05/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Argent... le nouveau roi !

Message par greenshop le Lun 10 Déc - 22:00

Admin a écrit:Je crains que les agences, comme l'ensemble du système financier, ne jouent la carte "gauche" en france. La bourse ne prospère jamais autant que quand la gauche gouverne... Et si des entreprises menacent de se casser la gueule, la gauche vole au secours, avec l'argent public... Si dans les années à venir, la notation de la france remonte, ça sera mis au crédit d'hollande...
JP, pour être franche, je ne crois pas que le monde financier soit en mesure de jouer quelque carte que ce soit.
Et s'il l'a été auparavant, je pense que, là... fondamentalement, ils se foutent complètement de ce qui sera mis au crédit de qui ou de quoi. C'est plus un "sauvetage de meubles" qu'autre chose.

Pour ma part, tout ce qui m'intéresse c'est que la bourse "prospère" -ou puisse rester stable (ce qui ne serait déjà pas si mal)-.
Nous avons des entreprises qui se cassent la gueule... et ça... y'a pas bon... y'a pas bon du tout.
Peu m'importe si c'est la gauche qui en ramasse les fruits.

greenshop

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Argent... le nouveau roi !

Message par Admin le Lun 10 Déc - 20:39

Je crains que les agences, comme l'ensemble du système financier, ne jouent la carte "gauche" en france. La bourse ne prospère jamais autant que quand la gauche gouverne... Et si des entreprises menacent de se casser la gueule, la gauche vole au secours, avec l'argent public... Si dans les années à venir, la notation de la france remonte, ça sera mis au crédit d'hollande...
avatar
Admin
Admin

Messages : 850
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://pourquoipas.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Argent... le nouveau roi !

Message par greenshop le Lun 10 Déc - 20:06

C'est pourtant simple.
Les agences de notations se basent effectivement sur le "crédit" que l'on peut apporter à un pays, une banque, une valeur -ou pas-.
C'est "juste" un des facteurs mais ô combien déterminant pour qu'un investisseur mette ses sous dans les dits produits ("les obligations").
Le AAA c'est du "sûr"... tu peux investir, ou, s'il s'agit d'un pays, prêter ton argent, tu seras remboursé.
Qui investit ? tout le monde. Pas nécessairement les riches (eh non) et pas non plus les français.
Perdant ce AAA, les investisseurs ci-dessus vont se tourner vers des valeurs plus sûres... Normal, non ?
Si Sarkozy tenait tant à ce que nous gardions ce AAA, c'était pour cette raison. Ni plus, ni moins.

La valeur d'un pays se fait aussi en fonction de la valeur travail d'un peuple.
L'inconvénient, c'est que si le peuple fout en l'air sa propre valeur... (je sais, je vais me faire huer, mais c'est pas grave), bref, ça n'aide pas vraiment.
Peu importe que tu reconnaisses ou pas les notations de ce système. Il est là. Et ceux qui sont susceptibles de nous prêter de l'argent, reconnaissent non seulement ce système, mais se basent sur ce système pour le faire.
Facile de dire "on n'a qu'à dire que..." sauf qu'il y a toute une conjoncture économique autour... et là, pas besoin d'avoir un système de notations pour voir que c'est... enfin... bref, pour aller mettre ses kopecks ailleurs.



greenshop

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Argent... le nouveau roi !

Message par kapelle03 le Lun 10 Déc - 19:34

Ne reconnaissant nullement les notations de ce système et ne retenant que la valeur travail d'un peuple pour son pays, je ne comprends pas du tout ta question...

kapelle03

Messages : 431
Date d'inscription : 05/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Argent... le nouveau roi !

Message par greenshop le Lun 10 Déc - 19:10

kapelle03 a écrit:Dormez braves gens, nous veillons sur vos économies...


http://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2012/10/31/banques-francaises-degradees-la-caution-de-letat-nest-plus-une-garantie-suffisante/
Hé bien, Kap, pourquoi pensais-tu qu'il était important de garder ce AAA ?

greenshop

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Argent... le nouveau roi !

Message par kapelle03 le Ven 7 Déc - 9:50

Dormez braves gens, nous veillons sur vos économies...


http://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2012/10/31/banques-francaises-degradees-la-caution-de-letat-nest-plus-une-garantie-suffisante/

kapelle03

Messages : 431
Date d'inscription : 05/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Argent... le nouveau roi !

Message par kyedoo le Mar 4 Déc - 11:19

les freres Rapetout !! Cool

Un vieux reve ça ! Quand gt petit je croyais que ct que eux qui prenaient l'argent ! Wink

kyedoo

Messages : 210
Date d'inscription : 07/11/2012
Age : 51
Localisation : Alderaan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Argent... le nouveau roi !

Message par intothewind le Mar 4 Déc - 10:12

c'est un peu plus tard ça, les frères Raptout. c'est de l'époque Picssou le canard rapia et de son neveu Donald le cossard.
avatar
intothewind

Messages : 698
Date d'inscription : 07/11/2011
Localisation : au coeur de l'orage !

Voir le profil de l'utilisateur http://popotipopillou.centerblog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Argent... le nouveau roi !

Message par greenshop le Mar 4 Déc - 9:56

Il y avait les Rappetouts...
bon, moi aussi, je Arrow

greenshop

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Argent... le nouveau roi !

Message par intothewind le Mar 4 Déc - 7:36

Depuis Mickey , c'est le règne des ploutocrates.
ok ok je Arrow
avatar
intothewind

Messages : 698
Date d'inscription : 07/11/2011
Localisation : au coeur de l'orage !

Voir le profil de l'utilisateur http://popotipopillou.centerblog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Argent... le nouveau roi !

Message par greenshop le Lun 3 Déc - 16:51

Mais Kap... ce n'est pas une nouveauté !

"L’argent, le pouvoir, deux choses à laquelle la raison humaine ne résiste pas".
(Le Livre des Mystères)

greenshop

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'Argent... le nouveau roi !

Message par kapelle03 le Lun 3 Déc - 16:02

Un article intéressant sur ce nouveau culte dont les fins sont l'instauration d'un système universel et mondial au profit de quelques uns, pour le plus grand malheur des plus nombreux. Où l'on voit la disparition des "sociétés" pour instaurer un seul et unique système : celui de l'ARGENT !

http://www.polemia.com/article.php?id=5295

(source : http://www.economiematin.fr/les-experts/item/2645-argent-cupidite-valeurs-capitalisme )


kapelle03

Messages : 431
Date d'inscription : 05/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Argent... le nouveau roi !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum