Projet de loi El Khomri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Projet de loi El Khomri

Message par greenshop le Ven 11 Mar - 13:55

Oui, moi aussi je suis très partagée.
- j'ai entendu nombre de patrons (de TPE et PME) se plaignant des demandeurs d'emploi envoyés par Pôle Emploi. L'une n'est pas venue parce-qu'elle n'a pas trouvé de place pour se garer, l'autre parce-qu'il fallait payer un parking, un autre qui partait en vacances... et j'en passe. J'ai été au chômage. Je suis loin d'être une exception -hélas-, mais je comprends les éventuels employeurs.
- j'ai vécu, pour le coup, les cas d'employés qui attendaient bien sagement que la fin de leur période d'essai se finisse, et qu'une fois titularisés, ne fichaient plus rien. 
- je crois aussi que beaucoup d'entre nous ont vécu le fameux "c'est dégueulasse, lui/elle, n'en fout pas une". Et je passe aussi, sur tous les fonctionnaires (mairie ou autres), qui, bien assurés de la pérennité de leur job, ne se fatiguent pas plus que ça pour satisfaire le client (car, malgré tout, même si nous demandons ne serait-ce qu'un timbre à la poste, nous sommes un "client"... et un sourire, c'est gratuit, et ça fait du bien).

Donc, le fait d'avoir cette épée de Damocles au-dessus de la tête pourrait bien changer quelques mentalités.

- je comprends aussi que les indemnités prud'homales soient limitées (quoique), simplement parce-que, parfois, elles sont si élevées que ça peut mettre en péril le reste de la société. Par contre, en cas d'abus réel, avéré... non, ça ne peut pas "le faire". On ne peut licencier quelqu'un à la tête du client. Difficile. Très difficile. Comment juger la chose ?
Je parle bien de PME. Pas de grosses sociétés, qui, elles, ont les reins plutôt solides. En principe.

Mais revenons, justement, les Grandes Entreprises. 
Je sais que les ¾ du temps, ça donne du "bouh ! les investisseurs s'en mettent plein les poches !" Je veux mettre ce point de côté. délibérément. Ce n'est qu'un point "accessoire" (au risque d'en choquer certain), mais il faut considérer qu'il ne peut être résolu du jour au lendemain.
Délocalisation. Pourquoi est-ce qu'ils délocalisent ? main d'oeuvre moins chère. 
Or, chez nous, les revendications -pour la plupart- c'est "on veut être payés davantage". Ce qui est un corollaire du "les investisseurs s'en mettent plein les poches et pas nous"... sauf que ça ne résout rien, tout simplement parce-que la grève éventuelle entraîne un manque de rentabilité (nous SOMMES dans un monde de rentabilité depuis le début de la révolution industrielle -ce qui ne date donc pas d'hier-), donc, l'entreprise a moins de commandes, et finit par être moins fiable. 
J'en prends pour preuve Air France. Les étrangers (et les français, d'ailleurs) ne veulent plus voyager sur Air France. "Ils sont en grève tout le temps"... les hommes/femmes d'affaires choisissent d'autres compagnies juste parce qu'ils/elles ont BESOIN d'arriver à destination. Non, il n'y a pas de des touristes qui utilisent les compagnies d'aviation. De façon accessoire, les dits chefs d'entreprise ont AUSSI une entreprise  faire tourner.
Ils prennent donc le train (de moins en moins -puisque, eux aussi font grève-), ou des avions low-cost. Arffff... ils coûtent non seulement moins chers, mais en plus ils fonctionnent. 
Et c'est plutôt moche comme image.
Air France finira par fermer. Non, elle sera renflouée par l'état, donc nous. 
Quadrature du cercle.

Allez, hop, prenons-en une autre.
Société "x" d'automobiles. Si les voitures étrangères coutent moins chères à l'achat... il est normal que nous les achetions. 
"Achetez français". Certes ! mais si c'est plus cher, c'est dur pour le porte-monnaie. 
Si la voiture est française, même fabriquée ailleurs... tout dépend si l'impôt sur la dite société "délocalisée" va dans les caisses de l'Etat français ou...pas. C'est là qu'un des bâts blesse.
Quadrature du cercle.

Bien possible que les dirigeants -qui ne sont pas les investisseurs- se disent "et merde !" non seulement ils se sont carrés des grèves comme pas permis, mais en plus sont arrivés au résultat de licenciements, et là encore, j'en passe. Et quand bien même ils s'en mettent plein les poches, ils s'en mettraient davantage si l'entreprise fonctionnait bien. Je me trompe ?

D'autres idées ?

Cela étant, c'est vrai qu'il ne faut pas généraliser. Que tout employé a des droits, qu'il doit défendre. 
Sauf que là, nous sommes en train de couler, et que l'inconvénient de la chose, c'est que s'il y en a un qui coule, il en entraîne un autre, et ainsi de suite.
Quadrature du cercle.

Je ne juge pas les revendications. Je vois le résultat. Je constate.
avatar
greenshop

Messages : 1732
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 60
Localisation : De ci, de là

Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesenlignes.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de loi El Khomri

Message par Admin le Mar 1 Mar - 19:45

Pas lu en détail, mitigé à partir de ce qui s'en dit, on verra quand le projet sera effectivement présenté.
avatar
Admin
Admin

Messages : 850
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://pourquoipas.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Projet de loi El Khomri

Message par greenshop le Dim 28 Fév - 17:56

Vaste programme !
Pour ou contre ?
avatar
greenshop

Messages : 1732
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 60
Localisation : De ci, de là

Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesenlignes.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de loi El Khomri

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum