RG coupable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: RG coupable

Message par Amor82 le Lun 10 Juin - 17:36

Fred a écrit: Des "manquements" reprochés aux RG après leur rapport sur l'extrême gauche (Le Monde -
22.12.01) :
LES CONCLUSIONS de la commission nationale de déontologie de
la sécurité (CNDS) sont sans équivoque. Le rapport de la direction centrale des
renseignements généraux (DCRG) de juin 2001, intitulé Extrême gauche 2000, dans
lequel 154 personnes et 257 organisations étaient citées (Le Monde du 9 juin),
contient plusieurs manquements à la déontologie policière. La CNDS déplore que
"la tonalité du document -soit- souvent polémique" et reproche à la DCRG de ne
pas faire de distinction nette entre les différentes formations classées à
l'extrême gauche. "Le document de la direction centrale, écrit ainsi la
commission, n'établit pas toutefois de différence entre les groupes prêts à
utiliser la violence et les autres." L'index des personnes citées qui figure en
annexe du rapport des RG fait l'objet d'une vive critique. Il contrevient à la
règle de "respect absolu des personnes" que le code de déontologie de la police
nationale impose aux fonctionnaires. Dans ce vaste panorama de 154 noms, où
voisinent, aux côtés de militants des organisations d'extrême gauche, des
personnalités aussi diverses que le cinéaste Bertrand Tavernier, l'ancien évêque
d'Evreux (Eure) Jacques Gaillot, l'universitaire Albert Jacquard ou l'ancien
candidat Vert à la présidence de la république Alain Lipietz, la commission
conteste les rapprochements "des personnes condamnées pour des actes criminels
et des citoyens dont la dangerosité n'est pas démontrée par le document".

T'inquiète, le "manquement à la déontologie policière", c'est juste une réponse au déontologique mur des cons du syndicat gaucho d'une magistrature indépendante.

Un partout, on dénonce bien ce qui nous arrange, camarade! continuons le combat.
avatar
Amor82

Messages : 118
Date d'inscription : 26/11/2011
Localisation : + bô dept del mondo.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: RG coupable

Message par Fred le Ven 7 Juin - 11:01

Des "manquements" reprochés aux RG après leur rapport sur l'extrême gauche (Le Monde -
22.12.01) :
LES CONCLUSIONS de la commission nationale de déontologie de
la sécurité (CNDS) sont sans équivoque. Le rapport de la direction centrale des
renseignements généraux (DCRG) de juin 2001, intitulé Extrême gauche 2000, dans
lequel 154 personnes et 257 organisations étaient citées (Le Monde du 9 juin),
contient plusieurs manquements à la déontologie policière. La CNDS déplore que
"la tonalité du document -soit- souvent polémique" et reproche à la DCRG de ne
pas faire de distinction nette entre les différentes formations classées à
l'extrême gauche. "Le document de la direction centrale, écrit ainsi la
commission, n'établit pas toutefois de différence entre les groupes prêts à
utiliser la violence et les autres." L'index des personnes citées qui figure en
annexe du rapport des RG fait l'objet d'une vive critique. Il contrevient à la
règle de "respect absolu des personnes" que le code de déontologie de la police
nationale impose aux fonctionnaires. Dans ce vaste panorama de 154 noms, où
voisinent, aux côtés de militants des organisations d'extrême gauche, des
personnalités aussi diverses que le cinéaste Bertrand Tavernier, l'ancien évêque
d'Evreux (Eure) Jacques Gaillot, l'universitaire Albert Jacquard ou l'ancien
candidat Vert à la présidence de la république Alain Lipietz, la commission
conteste les rapprochements "des personnes condamnées pour des actes criminels
et des citoyens dont la dangerosité n'est pas démontrée par le document".

Fred

Messages : 65
Date d'inscription : 12/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

RG coupable

Message par Fred le Ven 7 Juin - 10:47


Fichiers
:

> EUROPOL
> JUDEX
> STIC
> SIS
> RG

Les Renseignements Généraux n'ont plus,
officiellement et depuis l'arrivée du PS au pouvoir, à ficher les militants
politiques "de gauche", mais seulement les "extrêmistes".

Le scandale de
"Gauche 2000", révélé par la presse en 2001, ainsi que l'infiltration annoncée
des mouvements dits "anti-mondialisations" dans la foulée des sommets de
Göteborg et Gênes, ou encore la présence de cameramen des Renseignements
Généraux lors du Forum de L'Insoumission et
de la Désobéissance, sans oublier la criminalisation et la qualification de
"terroristes" appliquée de plus en plus souvent aux "désobéissants", montrent
que ce genre de fichage est loin de ne relever que du passé.

Last but not
least, l'explication du refus fait à certains militants qui voulaient accéder à
leurs fichiers RG : "atteinte à la sûreté de l'Etat"... (voir la page concernant
l"Accès aux fichiers des renseignements généraux" sur le site service-public.fr).

Fred

Messages : 65
Date d'inscription : 12/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: RG coupable

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum