Jusqu'à quand remonter?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Jusqu'à quand remonter?

Message par Admin le Ven 28 Déc - 8:37

Merci exgege. Je devais être fatigué! Smile
avatar
Admin
Admin

Messages : 850
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://pourquoipas.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'à quand remonter?

Message par Invité le Jeu 27 Déc - 22:48

http://algerie.actudz.com/article1510.html

Voici un autre lien que tu aurais pu, toi aussi, tu procurer (Google est l'ami de tout le monde)

Ce qui me préoccupe, c'est l'immigration issue de pays où la consanguinité est aussi importante. Les problèmes neurologiques issus de la consanguinité sont, parait-il, 7 fois plus importants que la normale.

Quand on a affaire à un Mohammed Merah, capable de tuer un enfant de sang froid en le regardant dans les yeux, on peut se poser des questions, quant à sa normalité.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'à quand remonter?

Message par Invité le Jeu 27 Déc - 22:29

Admin a écrit:Tes sources exgege?

Il me semble les avoir donné dans le lien qui figure dans mon dernier commentaire.

Mais, si tu le désires, je peux approfondir la recherche.

Ce lien figure aussi dans Wikipédia en lien externe!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'à quand remonter?

Message par Admin le Jeu 27 Déc - 21:58

Tes sources exgege?
avatar
Admin
Admin

Messages : 850
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://pourquoipas.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'à quand remonter?

Message par Invité le Jeu 27 Déc - 21:50

En Algérie, 38% des mariages sont consanguins (voire 88% dans certains départements Algériens). Quand on rajoute à cela une dose de Coran, on voit ce que cela donne dans certaines banlieues Françaises Very Happy!

http://www.casafree.com/modules/news/article.php?storyid=10347

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'à quand remonter?

Message par Invité le Jeu 27 Déc - 20:02

tony boy a écrit:moi dans ce genre de sujet j'aime bien le raccourci synthétique, on s'est fait virer de l'algérie et il faut se laisser envahir par les algériens , bravo pour la logique

Mais non, ils viennent ici pour nous faire bénéficier de leur culture Very Happy.

Une culture qui autorise le frère mâle de la famille à frapper sa soeur si celle-ci a le malheur de rentrer chez elle après 21h.

Une culture dont les rejetons font cramer les voitures le soir du réveillon pour mieux se rechauffer de notre climat froid et humide.

Une culture qui autorise, depuis des siècles, le mariage cosanguin entre cousins/cousines et dont on s'apperçoit tous les jours des bienfaits.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'à quand remonter?

Message par tony boy le Lun 24 Déc - 20:03

moi dans ce genre de sujet j'aime bien le raccourci synthétique, on s'est fait virer de l'algérie et il faut se laisser envahir par les algériens , bravo pour la logique

tony boy

Messages : 66
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'à quand remonter?

Message par Admin le Dim 23 Déc - 9:37

exgege a écrit:... Il est inutile que je te signale à la modération du site pour insulte, car je m'apperçois que ta position de "vierge effarouchée" fait des émules parmi la haute sphère.Very Happy...

J'attire ton attention sur le fait que Green ait pu donner son opinion à titre perso et non en tant que "haute sphère". Quant à la stratosphère que je suis, elle espère que le sujet puisse vivre sans qu'on en vienne aux mains, je n'aime pas qu'on me donne du taf! Smile



A titre personnel, tu dois connaître un peu mes idées, et je n'en pense pas moins que Grenouille n'a rien des bobos que tu dénonces. Je peux témoigner que depuis plusieurs années je l'ai vue poser des opinions, souvent différentes des miennes, mais toujours respectables et intelligentes. Les tiennes le sont aussi à mon avis. Et oui toi, qui sais rédiger, dois aussi faire attention à rester strictement dans ce qui est écrit, dans le sens des mots, sans extrapoler, chose que j'ai souvent déplorée ailleurs chez d'autres acteurs de forums.

Très cordialement à tous. Smile
avatar
Admin
Admin

Messages : 850
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://pourquoipas.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'à quand remonter?

Message par greenshop le Sam 22 Déc - 22:51

Aucune modération (pour ma part) ne sera faite.

Par contre, ce serait chouette de rester dans le sujet, plutôt que d'aller sur un ring.
santa


greenshop

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'à quand remonter?

Message par Invité le Sam 22 Déc - 21:18

kapelle03 a écrit:Grenouille, ce que tu ne veux pas comprendre, c'est que ces millions de gens du Sud qui fuient la misère pour venir s'installer dans le Nord, se fuient eux-mêmes, car ils sont la misère. Ils fuient un continent qui est le plus riche de notre planète et n'acceptent pas de vivre dans leur condition, voulant avoir nos avantages, nos biens, nos terres... tout en nous imposant leurs cultures, leurs religions, leur conception du monde, cet ensemble qui n'est pas nôtre.
Je condamne cette affairisme mercantile universelo-occidental, dont une "Goldman Sachs" est une digne représentante, mais je condamne aussi cet invasion véritable, conquête du sol et du sang, volontairement favorisée par les puissances financières, capitalistes, religieuses aussi, qui veulent imposer le monde du "même" à l'ensemble de la planète, dont les droits de l'hommisme sont au service d'une telle cause. Créer un monde de nomades où l'homme se donne au plus offrant, d'humain qu'il était (c'est à dire avec son honneur, sa dignité, ses croyances, son idéal de vie, son sacré intérieur et intime), il devient marchandise (c'est à dire objet qui s'achète et se vend). L'homme, être enraciné, avec des traditions, une histoire, une mémoire, devient un être déraciné, sans traditions, sans mémoire, donc sans passé (le contraire de ce qu'est l'Histoire).

Je conseille à chacun(e) de lire un roman qui laissera son lecteur réfléchir sur note situation actuelle. Il s'agit du "Le camp des saints" de Jean Raspail.


Dans un autre domaine, pas si éloigné que celui que tu cites, je conseille de lire "Pour en finir avec la repentance coloniale" de l'historien Daniel Lefeuvre.

On est loin des clichés dont nous abreuvent les journaleux bobos et les historiens qui se font inviter, la plupart du temps, par ces mêmes journaleux et dont l'histoire revisitée est le fond de commerce.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'à quand remonter?

Message par Invité le Sam 22 Déc - 20:36

Fallait pas commencer à chercher des poux sur la tête!

J'ai pris des "risques " du "politiquement incorrect" en donnant mon opinion sur l'immigration. J'assume.

Toi, à part invectiver, pleurnicher, voire insulter, on ne sait pas encore quelle est ton opinion sur ce sujet, un des plus importants à mon humble avis.

C'est ton problème, ça ne me regarde pas!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'à quand remonter?

Message par Grenouille le Sam 22 Déc - 20:22

exgege a écrit:

Je ne te reproche pas ton manque de position sur le sujet. Que tu fasses un constat sans argumenter sur le pour ou sur le contre n'est pas un problème en soi

Ben c'est toi qui a répondu en montant sur tes grands chevaux...

exgege a écrit:Tu aurais pu seulement éviter des commentaires comme celui-ci : "Je trouve ce genre d'affirmation péremptoire, étriquée et qui ne veut strictement rien dire !"

C'est ce que je pense mais je n'en fais pas une vérité universelle pour autant et c'est pour ça que j'ai écrit "je trouve que...." On est pas sur un forum pour dire ce que l'on pense ?

exgege a écrit:Méthode bien connue des bobos qui officiaient ailleurs Very Happy. Ma vision éventuellement étriquée veut dire quelque chose pour moi, je ne l'ai pas developpée. Malgré tout, c'est mon droit de formuler une affirmation "péremptoire" sans la développer et sans être jugé, comme c'est ton droit de faire un constat sans le développer.

Quelle méthode et pour faire quoi ??

exgege a écrit:Pour ce qui est "d'aller me faire foutre", je te rassure, ce ne sera pas avec toi Very Happy . J'attends que le "mariage pour tous" soit légalisé Very Happy

Il est inutile que je te signale à la modération du site pour insulte, car je m'apperçois que ta position de "vierge effarouchée" fait des émules parmi la haute sphère.Very Happy

Personnellement je trouve ton "Je te laisse le soin de consulter la rubrique des faits divers dans les journeaux. Fais un tour, si tu as le temps, dans un tribunal correctionnel ou dans une prison. Cela t'ouvrira les yeux peut-être, mais j'en doute. Les personnes comme toi nient la vérité qui est visible tous les jours. C'est comme ça, le formatage à la pensée unique, le "politiquement correct" a bien marché. Mais c'est surtout à cause de gens comme toi qu'on en est arrivé là! A la limite, je respecte plus le pauvre immigré qui fuit la misère que les gens "bien pensants" de ton espèce" bien plus insultant que mon trivial, je te l'accorde, "va te faire foutre" ! Et comme je pensais que tu appréciais les discours clairs et sans hypocrisie...

exgege a écrit:Tu donnes un coup de poing et ensuite tu t'étonnes qu'on te le rende. Je n'ai pas d'ardeurs guerrières mais je ne tends pas l'autre joue Very Happy, mais je le fais sans insulter.

Si le coup de poing en question est toujours mon commentaire que "j'aurais pu éviter", la seule différence, mais quelle différence, avec ta réponse, c'est que j'ai strictement donné mon opinion sur LE commentaire et pas sur toi ! On peut pas dire que la réciproque soit vraie... Alors je ne sais pas des deux qui est la/le plus effarouché(e) des vierges, mais chuis pas bien certaine que tu "t'aperçoives" correctement des choses !

Fin bref, j'ai dit ce que j'avais à dire ! Inutile pour ma part de continuer à encombrer le forums de vains échanges...
avatar
Grenouille

Messages : 62
Date d'inscription : 02/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'à quand remonter?

Message par Invité le Sam 22 Déc - 19:39

Grenouille a écrit:J'ai toujours tenté de rester un maximum courtoise dans mes post mais là, j'ai envie de te dire d'aller te faire foutre, avec tes préjugés à la con, tes interprétations à la con et tes assertions à la con !

Ça veut dire quoi, qu'il y a des millions d'hommes qui quittent le sud pour le nord, pour en grande majorité fuir la misère et tenter de survivre ! " ? Ça veut dire qu'il y a des millions d'hommes qui quittent le sud pour le nord, pour en grande majorité fuir la misère et tenter de survivre ! Rien de plus, rien de moins, c'est un constat !! J'ai écrit quelque part, que j'étais pour ou contre que j'approuvais, désapprouvais ??

Si c'est un problème de compréhension, de neurones, puis-je vraiment t'en vouloir ?
Si tu as des ardeurs guerrières à assouvir, c'est autre chose...

Les 2 ? Non hein ??


Je ne te reproche pas ton manque de position sur le sujet. Que tu fasses un constat sans argumenter sur le pour ou sur le contre n'est pas un problème en soi

Tu aurais pu seulement éviter des commentaires comme celui-ci : "Je trouve ce genre d'affirmation péremptoire, étriquée et qui ne veut strictement rien dire !"

Méthode bien connue des bobos qui officiaient ailleurs Very Happy. Ma vision éventuellement étriquée veut dire quelque chose pour moi, je ne l'ai pas developpée. Malgré tout, c'est mon droit de formuler une affirmation "péremptoire" sans la développer et sans être jugé, comme c'est ton droit de faire un constat sans le développer.

Pour ce qui est "d'aller me faire foutre", je te rassure, ce ne sera pas avec toi Very Happy . J'attends que le "mariage pour tous" soit légalisé Very Happy

Il est inutile que je te signale à la modération du site pour insulte, car je m'apperçois que ta position de "vierge effarouchée" fait des émules parmi la haute sphère.Very Happy

Tu donnes un coup de poing et ensuite tu t'étonnes qu'on te le rende. Je n'ai pas d'ardeurs guerrières mais je ne tends pas l'autre joue Very Happy, mais je le fais sans insulter.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'à quand remonter?

Message par kapelle03 le Sam 22 Déc - 19:38

Grenouille, ce que tu ne veux pas comprendre, c'est que ces millions de gens du Sud qui fuient la misère pour venir s'installer dans le Nord, se fuient eux-mêmes, car ils sont la misère. Ils fuient un continent qui est le plus riche de notre planète et n'acceptent pas de vivre dans leur condition, voulant avoir nos avantages, nos biens, nos terres... tout en nous imposant leurs cultures, leurs religions, leur conception du monde, cet ensemble qui n'est pas nôtre.
Je condamne cette affairisme mercantile universelo-occidental, dont une "Goldman Sachs" est une digne représentante, mais je condamne aussi cet invasion véritable, conquête du sol et du sang, volontairement favorisée par les puissances financières, capitalistes, religieuses aussi, qui veulent imposer le monde du "même" à l'ensemble de la planète, dont les droits de l'hommisme sont au service d'une telle cause. Créer un monde de nomades où l'homme se donne au plus offrant, d'humain qu'il était (c'est à dire avec son honneur, sa dignité, ses croyances, son idéal de vie, son sacré intérieur et intime), il devient marchandise (c'est à dire objet qui s'achète et se vend). L'homme, être enraciné, avec des traditions, une histoire, une mémoire, devient un être déraciné, sans traditions, sans mémoire, donc sans passé (le contraire de ce qu'est l'Histoire).

Je conseille à chacun(e) de lire un roman qui laissera son lecteur réfléchir sur note situation actuelle. Il s'agit du "Le camp des saints" de Jean Raspail.


kapelle03

Messages : 431
Date d'inscription : 05/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'à quand remonter?

Message par greenshop le Sam 22 Déc - 18:59

Exact, Grenouille.

greenshop

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'à quand remonter?

Message par Grenouille le Sam 22 Déc - 18:48

J'ai toujours tenté de rester un maximum courtoise dans mes post mais là, j'ai envie de te dire d'aller te faire foutre, avec tes préjugés à la con, tes interprétations à la con et tes assertions à la con !

Ça veut dire quoi, qu'il y a des millions d'hommes qui quittent le sud pour le nord, pour en grande majorité fuir la misère et tenter de survivre ! " ? Ça veut dire qu'il y a des millions d'hommes qui quittent le sud pour le nord, pour en grande majorité fuir la misère et tenter de survivre ! Rien de plus, rien de moins, c'est un constat !! J'ai écrit quelque part, que j'étais pour ou contre que j'approuvais, désapprouvais ??

Si c'est un problème de compréhension, de neurones, puis-je vraiment t'en vouloir ?
Si tu as des ardeurs guerrières à assouvir, c'est autre chose...

Les 2 ? Non hein ??

avatar
Grenouille

Messages : 62
Date d'inscription : 02/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'à quand remonter?

Message par Invité le Sam 22 Déc - 18:13

greenshop a écrit:
Grenouille a écrit:Je récapitule...

Je dis : "S'il y a des millions d'hommes qui quittent le sud pour le nord, c'est en grande majorité pour fuir la misère et tenter de survivre ! "

A cela, Exgege répond : "Je te laisse le soin de consulter la rubrique des faits divers dans les journeaux. Fais un tour, si tu as le temps, dans un tribunal correctionnel ou dans une prison. Cela t'ouvrira les yeux peut-être, mais j'en doute. Les personnes comme toi nient la vérité qui est visible tous les jours. C'est comme ça, le formatage à la pensée unique, le "politiquement correct" a bien marché. Mais c'est surtout à cause de gens comme toi qu'on en est arrivé là! A la limite, je respecte plus le pauvre immigré qui fuit la misère que les gens "bien pensants" de ton espèce".

Je ne sais pas trop ce qui a motivé cette "réponse", parce qu'à part un jugement de valeur et un mépris palpable...

Tu disais quoi déjà à propos d'Amiez ??
Ce qui me fait rigoler c'est qu'il y a de plus en plus de français qui partent s'installer à l'étranger... y compris dans certains pays du Maghreb.
Parce-que la vie est moins chère là-bas, qu'il y a le soleil... toussa toussa...

Alors, cherchons l'erreur...



Oui, c'est exact, il existe aussi une immigration Française pour diverses raisons, fiscales (c'est d'actualité), de travail ou encore celle des retraités, y compris, comme tu le précises, dans certains pays du Maghreb.

Le Maroc, que je connais bien, accueille beaucoup de retraités Français qui souhaitent finir leurs jours au soleil dans des conditions de sécurité intéressantes. Certes, il arrive qu'un "niqué de la tête d'Allah" fasse péter une bombe dans un lieu touristique mais je me sens plus en sécurité dans les rues de Casa ou Marrak que dans les rues de Toulouse, ma ville, même en centre ville en dehors des quartiers dits sensibles du Mirail ou Empalot.

Il faut dire qu'au Maroc, toucher un cheveu d'un touriste ou d'un expat est encore plus sévèrement puni par la loi. Je ne parle pas des petites arnaques et petites magouilles qui sont là bas un sport national.

La prison des Baumettes fait figure de "club Med" par rapport aux prisons Marocaines. Aucune télé, aucun média n'a jamais été autorisé à enquêter à l'intérieur de ces prisons. Les Marocains réfléchissent à deux fois avant de commettre une exaction. Leur ministre de la Justice, ce n'est pas Taubira Very Happy.

Les retraités Français qui vivent là bas connaissent bien les règles du jeu, dès leur départ de France. L'Islam est religion d'Etat et tout prosélytisme autre qu'islamique est puni d'emprisonnement. Ces retraités donc, n'y vont pas pour y construire des églises, temples ou synagogues. Ils n'y vont pas non plus pour quémander des aides sociales, inexistantes ou peu même pour les autochtones. Le statut d'étranger, expat ou touriste, ne confère pas plus de droits. Je n'ai pas connaissance, à de rares exceptions près, que des Français ou occidentaux peuplent les tribunaux ou les prisons Marocaines.

Les donneurs de leçons, les adeptes de la bien-pensance, ceux qui veulent accueillir ici toute la misère du monde feraient bien de se balader à travers le monde.Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'à quand remonter?

Message par greenshop le Sam 22 Déc - 15:08

Grenouille a écrit:Je récapitule...

Je dis : "S'il y a des millions d'hommes qui quittent le sud pour le nord, c'est en grande majorité pour fuir la misère et tenter de survivre ! "

A cela, Exgege répond : "Je te laisse le soin de consulter la rubrique des faits divers dans les journeaux. Fais un tour, si tu as le temps, dans un tribunal correctionnel ou dans une prison. Cela t'ouvrira les yeux peut-être, mais j'en doute. Les personnes comme toi nient la vérité qui est visible tous les jours. C'est comme ça, le formatage à la pensée unique, le "politiquement correct" a bien marché. Mais c'est surtout à cause de gens comme toi qu'on en est arrivé là! A la limite, je respecte plus le pauvre immigré qui fuit la misère que les gens "bien pensants" de ton espèce".

Je ne sais pas trop ce qui a motivé cette "réponse", parce qu'à part un jugement de valeur et un mépris palpable...

Tu disais quoi déjà à propos d'Amiez ??
Ce qui me fait rigoler c'est qu'il y a de plus en plus de français qui partent s'installer à l'étranger... y compris dans certains pays du Maghreb.
Parce-que la vie est moins chère là-bas, qu'il y a le soleil... toussa toussa...

Alors, cherchons l'erreur...

greenshop

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'à quand remonter?

Message par Invité le Sam 22 Déc - 12:24

Voilà ce que je pense de l'immigration de masse :

"L’immigration de masse n’est pas une chance pour la France. C’est une catastrophe. Une grande catastrophe : identitaire, sécuritaire, scolaire, administrative, sanitaire, économique, sociale, budgétaire, environnementale, politique, diplomatique, démographique ; c’est aussi une catastrophe pour les libertés. Il est temps de rappeler les faits, dans toute leur réalité, c’est-à-dire dans toute leur brutalité. Sans haine, bien sûr, mais aussi sans faux semblants, ni tartufferies, ni concessions aux convenances de la bien-pensance.

________________________________________________________________________________________



– Catastrophe identitaire. Beaucoup de Français de souche européenne se sentent devenir étrangers dans leur propre pays. Dans certains quartiers, ils deviennent une minorité opprimée. Des coutumes étrangères – voile islamique, boubous, djellabas – leur sont imposées dans l’espace public. Des règles alimentaires musulmanes s’implantent dans leurs abattoirs et s’imposent dans leurs assiettes. Les paysages urbains sont transformés par l’édification de mosquées monumentales, expression d’une prise de contrôle symbolique du territoire français. Les programmes scolaires et leurs mises en œuvre sont « adaptés » aux exigences de minorités venues d’ailleurs. Les principes républicains (laïcité, mérite, égalité de droit) sont bafoués. La France devient multiculturelle et donc multiconflictuelle.

– Catastrophe sécuritaire. Du strict point de vue des faits, il est incontestable que la très grande majorité des trafiquants de drogue sont noirs ou arabes. Les violences faites aux femmes, les agressions dans les écoles, les rencontres sportives entre amateurs qui tournent mal, sont concentrées dans les quartiers de l’immigration et les périphéries qu’ils impactent. Plus généralement, l’explosion de la délinquance, depuis les années 1970, est en relation directe avec la progression de l’immigration. Dans les prisons, de l’ordre des deux tiers des personnes incarcérées ne sont pas des Français de souche. Plus de la moitié des détenus sont musulmans. Près de 800 quartiers sont devenus des zones de non-droit où les pompiers et les SAMU s’exposent à être caillassés et où les médecins hésitent à s’aventurer.

– Catastrophe pour les libertés. La montée de l’insécurité liée à l’immigration limite dans les faits la liberté d’aller et venir (dans certains quartiers ou moyens de transport) des honnêtes citoyens. La lutte contre l’insécurité n’a pas porté sur ses vraies causes mais a provoqué une multiplication des lois sécuritaires potentiellement dangereuses pour les libertés : inflation du nombre des incriminations pénales, extension des délais de garde à vue, essor de la vidéo-surveillance, développement de la sécurité privée. Pour imposer, sans débat et sans consultation des Français, une politique migratoire insensée les gouvernements successifs ont fait voter des lois liberticides : lois Pleven (1972), Gayssot (1990), Toubon (1994), Taubira (2002) qui sont des atteintes successives à la liberté d’expression, en même temps qu’une véritable régression civilisationnelle.

– Catastrophe scolaire. Les réformes pédagogiques et le collège unique ont débouché sur une dégradation de l’acquisition des connaissances par les élèves. Ce phénomène est grandement amplifié par l’hétérogénéité croissante des classes en raison d’une immigration qui accentue les différences entre élèves, s’agissant des capacités cognitives, de la maîtrise de la langue française et de l’acceptation du contenu des programmes (histoire, littérature, biologie). L’affectation des enseignants débutants dans les banlieues de l’immigration rend leur recrutement de plus en plus difficile et conduit souvent au découragement de ceux qui ont choisi le métier de professeur. Cet ensemble de faits explique qu’aux tests internationaux PISA, les performances des élèves scolarisés en France déclinent davantage que dans les pays voisins. A contrario, c’est la Finlande, pays européen le plus homogène ethniquement, qui obtient les meilleurs résultats internationaux.

– Catastrophe administrative. Certains immigrés sont amenés à importer des pratiques frauduleuses souvent jugées normales dans leur pays d’origine : fausses déclarations, corruption active de fonctionnaire ou menaces. Les fonctionnaires de police, des préfectures, des services du permis de conduire, les agents des services sociaux mais aussi les enseignants sont exposés à ces comportements.

– Catastrophe pour la santé publique. Compte tenu des contraintes budgétaires qui l’encadrent et de l’allongement de la vie, le système sanitaire français est au bord de la rupture financière. L’immigration apporte des déséquilibres supplémentaires : un nombre croissant de bénéficiaires non cotisants (CMU, CMU complémentaire, Aide médicale d’Etat), du tourisme médical offrant l’accès à des lits d’hôpitaux parfois en nombre insuffisant, l’essor de maladies rares en France (tuberculose, SIDA) mais fréquentes dans les départements à forte immigration africaine (93, 95 notamment). L’organisation même des services d’urgence est perturbée par des comportements compulsifs, voire agressifs, de personnes ne suivant pas le parcours de soins habituel. Or cette augmentation de la demande médicale n’ayant été ni anticipée ni financée, les hôpitaux sont conduits à recruter des médecins étrangers sous-payés et parfois sous-qualifiés.

– Catastrophe pour l’emploi. Le chômage dépasse le seuil de 10% de la population active, 15% en prenant en compte le chômage partiel. C’est une cause majeure de malaise social et de déficit budgétaire. L’immigration n’est pas seule en cause mais amplifie le phénomène. Le taux de chômage des étrangers africains ou maghrébins est le double du taux français, selon l’INSEE. Le taux de chômage des jeunes issus de l’immigration maghrébine ou africaine est aussi le double de celui des jeunes Français d’origine européenne (1). On connaît l’antienne cent fois répétée : « Les étrangers font le travail que les Français ne veulent plus faire ». Pour être plus exact, il faudrait dire : « …ou plutôt que les étrangers déjà installés et les immigrés de la seconde génération ne veulent plus faire non plus ». Les immigrés qui entrent aujourd’hui en France maintiennent au chômage des étrangers déjà présents ; et ce sont les parents des chômeurs de demain.

– Catastrophe pour les salaires. Sous l’effet de la poursuite inconsidérée de l’immigration, les salaires baissent dans de nombreux secteurs et métiers : ouvriers du bâtiment et travaux publics, employés de la restauration ou des services d’aide à la personne, artisans mais aussi techniciens et ingénieurs, notamment dans l’informatique, sont concernés. Ce sont les jeunes actifs entrant sur le marché du travail qui sont les premières victimes de ce phénomène. L’ouverture des frontières offre un immense réservoir de main-d’œuvre aux sociétés industrielles capitalistes tandis que l’Etat-providence assure à tous un revenu minimal : d’où le développement simultané du chômage, de la baisse des salaires et de la montée des déficits. Difficile de faire pire !

– Catastrophe budgétaire. Dans un pays en sous-emploi, l’immigration est un boulet économique : toute entrée de personnes supplémentaires sur le territoire accroît les charges sociales et les frais généraux de la nation, sans recettes correspondantes. En appliquant les modes de calcul du prix Nobel Maurice Allais on peut estimer à 18 milliards d’euros, chaque année, les coûts d’investissement (logements, hôpitaux, écoles, transports, prisons) et les charges de fonctionnement (écoles, aides et prestations sociales) liés à l’entrée de plus de 200.000 étrangers supplémentaires. Ceux qui prétendent, contre tout bon sens, que l’immigration améliore les comptes français oublient deux choses : que la France est en sous-emploi et qu’il est inexact de comparer une population immigrée jeune à une population française âgée puisque celle-ci compte… de vieux immigrés naturalisés. Enfin, une partie des salaires et des aides sociales perçues repart, à hauteur de plusieurs milliards d’euros, vers les pays d’origine, ce qui creuse le déficit de la balance des paiements française.

– Catastrophe environnementale et pour l’aménagement du territoire. L’immigration de masse aboutit à déstructurer les espaces urbains ; elle provoque le white flight (2) et amplifie la crise du logement et la rurbanisation du territoire ; résultat : l’artificialisation des sols s’accélère ; tous les dix ans l’équivalent de la surface d’un département est artificialisé, ce qui détruit des paysages, fruits d’un équilibre millénaire. La gestion des déchets dans les quartiers de l’immigration et dans de nombreux campements Roms pose des problèmes environnementaux graves.

– Catastrophe dans les transports. En trente ans, la situation dans les transports publics des grandes métropoles s’est profondément dégradée : d’abord, parce que les réseaux de transport doivent déplacer davantage d’usagers sans disposer pour cela de recettes supplémentaires correspondantes ; ensuite, parce que les comportements irresponsables (blocage des fermetures de portes des trains, descente sur les voies de chemin de fer), les actes de vandalisme et les agressions, particulièrement fréquents sur les lignes desservant les banlieues de l’immigration, se répercutent sur l’ensemble des réseaux, générant des retards à répétition. Les vols de métaux, commis par des mafias souvent venues d’ailleurs, sont une cause additionnelle de perturbations.

– Catastrophe politique. Selon la Constitution, « la souveraineté appartient au peuple », et « la loi est l’expression de la volonté générale » ; or, pour qu’un groupe humain fasse peuple, il faut qu’il partage des valeurs, des coutumes et des comportements communs. Cela suppose l’assimilation. La communautarisation ethnique et religieuse s’y oppose. Les minorités monnaient leurs voix. Ce qui conduit les maires à « courtiser l’islamisme » (3) et le parti socialiste à fonder sa stratégie électorale sur le remplacement des classes populaires françaises par les minorités étrangères.

– Catastrophe pour la souveraineté française. A terme, nos options de politique étrangère risquent d’être prises au regard des réactions éventuelles de minorités arabophones ou islamisées présentes sur notre sol ; d’ores et déjà, celles-ci sont la cible de spectaculaires opérations d’influence de la part des Etats-Unis et du Qatar, sans compter le financement de mosquées par l’Arabie Saoudite, le Maroc, l’Algérie ou la Turquie.

– Catastrophe démographique. A moyen et long terme, c’est à une substitution de population que nous assistons. C’est déjà le cas en Seine-Saint-Denis où plus de la moitié de la population est noire ou maghrébine. C’est aussi le cas dans la grande majorité des 800 quartiers « sensibles ». Ce pourrait être, à terme, le cas de l’ensemble de la France menacée de « grand remplacement », selon la juste expression de l’écrivain Renaud Camus. Ce génocide lent a deux causes : l’arrivée de populations étrangères fécondes, en raison notamment de l’immigration nuptiale (entrée en France de jeunes femmes avec un taux de fécondité élevée) ; mais aussi le découragement de bien des familles de souche européenne qui se heurtent à des difficultés croissantes pour se loger, pour se déplacer et pour trouver des écoles adaptées à leurs enfants. La surnatalité ou la seule irruption étrangère est aussi une cause de la dénatalité française. Ce phénomène a été observé par le passé dans l’effondrement de nombreuses civilisations, notamment méso-américaines. La catastrophe démographique est évidemment de loin la plus grave car elle est potentiellement irréversible.

Faire face à la crise existentielle du peuple français

Certes, l’ensemble des difficultés françaises ne saurait être réduit à l’immigration. La crise existentielle du peuple français est la cause majeure de l’abaissement français. Mais il serait vain d’envisager – par aveuglement, paresse intellectuelle, lâcheté morale, opportunisme médiatique ou cynisme politique – un quelconque relèvement français (ou européen) sans que soit posée la question de l’immigration. Pour une raison simple : oser s’attaquer au problème de l’immigration, c’est la première étape du redressement, car c’est le tabou le plus fort qu’il faut briser : celui de la mauvaise conscience et de la repentance.

Polémia
30/11/2012

Polémia reviendra dans un prochain texte sur les causes profondes de l’immigration et les forces qui en portent la responsabilité.

Notes

(1) Sources INSEE : Nombre de chômeurs et taux de chômage selon la nationalité, le sexe et l'âge en 2009 : http://www.insee.fr/fr/themes/tableau.asp?reg_id=0&ref_id=NATnon03323 et ministère de l’Intérieur, Infos migrations, mai 2011.
(2) « White flight désigne la migration des personnes de race europoïde de zones urbaines qui ont vu un taux d'immigration de populations allogènes augmenter significativement. » « L’expression, née aux Etats-Unis, est utilisée pour l’exode des populations blanches des centres-villes américains après la fin de la ségrégation raciale. » (Sources : Wikipedia et Wiktionnaire.)
(3) Selon le titre d’un livre de Joachim Veliocas, de l’Observatoire de l’islamisation."

http://www.polemia.com/article.php?id=5297

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'à quand remonter?

Message par Grenouille le Sam 22 Déc - 9:05

Je récapitule...

Je dis : "S'il y a des millions d'hommes qui quittent le sud pour le nord, c'est en grande majorité pour fuir la misère et tenter de survivre ! "

A cela, Exgege répond : "Je te laisse le soin de consulter la rubrique des faits divers dans les journeaux. Fais un tour, si tu as le temps, dans un tribunal correctionnel ou dans une prison. Cela t'ouvrira les yeux peut-être, mais j'en doute. Les personnes comme toi nient la vérité qui est visible tous les jours. C'est comme ça, le formatage à la pensée unique, le "politiquement correct" a bien marché. Mais c'est surtout à cause de gens comme toi qu'on en est arrivé là! A la limite, je respecte plus le pauvre immigré qui fuit la misère que les gens "bien pensants" de ton espèce".

Je ne sais pas trop ce qui a motivé cette "réponse", parce qu'à part un jugement de valeur et un mépris palpable...

Tu disais quoi déjà à propos d'Amiez ??
avatar
Grenouille

Messages : 62
Date d'inscription : 02/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'à quand remonter?

Message par kapelle03 le Ven 21 Déc - 22:00

[quote="Grenouille"]
exgege a écrit:
Discours de haine certes, mais discours prémonitoire dont on observe tous les jours les méfaits. En fait, un discours clair sans hypocrisie.

S'il y a des millions d'hommes qui quittent le sud pour le nord, c'est en grande majorité pour fuir la misère et tenter de survivre !
Je serais d'ailleurs curieuse de savoir quels pays de "l'hémisphère sud" sont concernés par la diatribe de Boumedienne...

exgege a écrit:Dans sa vie personnelle comme dans la vie d'une nation, on a toujours ce que l'on mérite!

Je trouve ce genre d'affirmation péremptoire, étriquée et qui ne veut strictement rien dire ![/quote


À qui la faute, sinon à ceux qui décidèrent de prendre leur destin en mains en se battant pour leur indépendance, ce que je conçois et soutiens. Mais arrêtons d'accuser, de culpabiliser, de condamner ceux qui se battaient face à ces gens là, ceux qui ont mal accepter cette indépendance souhaitée par les peuples d'origine, car justement ils ne sont pas cause de cette misère... Et, au nom de ce combat, justifié pour la Liberté et l'Indépendance de son pays, il est indispensable qu'aujourd'hui, le peuple européen prenne conscience de son devenir pour ne pas disparaître, et regarde en face le problème de l'immigration extra-européenne que nous subissons.
De même, pour le devenir de ces peuples miséreux, il est souhaitable et indispensable qu'ils ne fuient pas leur misère, mais plutôt qu'ils s'attèlent à construire leur destin sur les terres de leurs ancêtres et non sur celles de leurs voisins. Cela éviterait bien des désordres.

kapelle03

Messages : 431
Date d'inscription : 05/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'à quand remonter?

Message par Invité le Ven 21 Déc - 21:57

Grenouille a écrit:
exgege a écrit:
Discours de haine certes, mais discours prémonitoire dont on observe tous les jours les méfaits. En fait, un discours clair sans hypocrisie.

S'il y a des millions d'hommes qui quittent le sud pour le nord, c'est en grande majorité pour fuir la misère et tenter de survivre !
Je serais d'ailleurs curieuse de savoir quels pays de "l'hémisphère sud" sont concernés par la diatribe de Boumedienne...



Tu prêches un convaincu, si j'ose dire.

Je suis moi-même un fils d'immigré. Mes parents ont quitté le sud pour arriver ici en France. Pas pour des motifs de misère, quoique ce n'était pas rose tous les jours, mais pour des motifs politiques. Quand des Boumedienne et ses accolytes te laissent le choix entre la valise ou le cercueil, le choix est rapide à faire, je te prie de le croire...

Arrivés en France, il nous arrivait souvent de sauter un repas. Ce n'était une raison pour aller deeler au bas de l'escalier. Pourtant, il n'y avait pas à l'époque autant d'aides sociales pour les immigrés (idem pour les résidents français) qui existent aujourd'hui.

Mais nous avions à coeur de respecter les lois du pays qui nous acceuillait. Déjà, la première loi que nous avons respectée, c'est celle de l'immigration. Nous étions autorisés à venir nous installer ici. J'ai la chance d'avoir, au cours de ma vie, pu voyager dans de nombreux continents et je peux affirmer que les lois concernant l'immigration sont sévères partout, sauf ici.

Ensuite, malgré les difficultés que tu peux imaginer (mais si, tu peux), nous nous sommes intégrés dans ce pays, certes en ne reniant pas nos origines, mais surtout en respectant les lois, us et coutumes de ce pays.

Aujourd'hui, ce pays est le mien, par le coeur et par les trippes. La France m'a tout donné sans rien me demander en échange si ce n'est que de respecter ses valeurs. Je remercie les "Français de souche" de m'avoir acceuilli, j'ai une dette envers la France.

Force est de constater qu'après plusieurs générations les nouveaux entrants, essentiellement venus du Magreb, ne veulent (ou ne peuvent) pas s'intégrer et encore moins s'assimiler. Leurs revendications identaires heurtent et exaspèrent de plus en plus les autres, pourtant plus nombreux. Je ne vais pas te parler de la nourriture Hallal, des prières dans les rues, des remises en cause du système educatif (voir le rapport Obin), de la violence verbale, des insultes, des agressions ...Je te laisse le soin de consulter la rubrique des faits divers dans les journeaux. Fais un tour, si tu as le temps, dans un tribunal correctionnel ou dans une prison. Cela t'ouvrira les yeux peut-être, mais j'en doute. Les personnes comme toi nient la vérité qui est visible tous les jours. C'est comme ça, le formatage à la pensée unique, le "politiquement correct" a bien marché. Mais c'est surtout à cause de gens comme toi qu'on en est arrivé là! A la limite, je respecte plus le pauvre immigré qui fuit la misère que les gens "bien pensants" de ton espèce.



exgege a écrit:Dans sa vie personnelle comme dans la vie d'une nation, on a toujours ce que l'on mérite!

Je trouve ce genre d'affirmation péremptoire, étriquée et qui ne veut strictement rien dire!



Je ne relève pas, on n'est pas sur "Amiez" ici Very Happy


Dernière édition par exgege le Ven 21 Déc - 22:19, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'à quand remonter?

Message par Grenouille le Ven 21 Déc - 19:59

exgege a écrit:
Discours de haine certes, mais discours prémonitoire dont on observe tous les jours les méfaits. En fait, un discours clair sans hypocrisie.

S'il y a des millions d'hommes qui quittent le sud pour le nord, c'est en grande majorité pour fuir la misère et tenter de survivre !
Je serais d'ailleurs curieuse de savoir quels pays de "l'hémisphère sud" sont concernés par la diatribe de Boumedienne...

exgege a écrit:Dans sa vie personnelle comme dans la vie d'une nation, on a toujours ce que l'on mérite!

Je trouve ce genre d'affirmation péremptoire, étriquée et qui ne veut strictement rien dire !
avatar
Grenouille

Messages : 62
Date d'inscription : 02/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'à quand remonter?

Message par Invité le Ven 21 Déc - 17:08

intothewind a écrit:j'attends des excuses de la part des dirigeants algériens pour le discours haineux , hégémonique et belliciste tenu par l'un d'entre eux , Houari Boumedienne , à la tribune de l'O.N.U, en 1974 :

"...Un jour, des millions d'hommes quitteront l'hémisphère Sud pour aller dans l'hémisphère Nord. Et ils n'iront pas là-bas en tant qu'amis. Parce qu'ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront avec leurs fils. Le ventre de nos femmes nous donnera la victoire. "



Discours de haine certes, mais discours prémonitoire dont on observe tous les jours les méfaits. En fait, un discours clair sans hypocrisie.

Dans sa vie personnelle comme dans la vie d'une nation, on a toujours ce que l'on mérite!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'à quand remonter?

Message par intothewind le Ven 21 Déc - 16:02

j'attends des excuses de la part des dirigeants algériens pour le discours haineux , hégémonique et belliciste tenu par l'un d'entre eux , Houari Boumedienne , à la tribune de l'O.N.U, en 1974 :

"...Un jour, des millions d'hommes quitteront l'hémisphère Sud pour aller dans l'hémisphère Nord. Et ils n'iront pas là-bas en tant qu'amis. Parce qu'ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront avec leurs fils. Le ventre de nos femmes nous donnera la victoire. "
avatar
intothewind

Messages : 698
Date d'inscription : 07/11/2011
Localisation : au coeur de l'orage !

Voir le profil de l'utilisateur http://popotipopillou.centerblog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'à quand remonter?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum