"Je l'ai tué pour ne pas mourir"

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: "Je l'ai tué pour ne pas mourir"

Message par Amor82 le Jeu 15 Nov - 10:25

Pour les mauvais flics, il existe la "police des polices", non? L'actualité nous assure de son excellent fonctionnement.

Autrement, même si je préfèrerai qu'on parle plus souvent et qu'on donne plus de moyens, y compris de coercition, à la "police des voyous", je me dit qu'il y a vraiment très peu de véritables policiers qui "puent" et que la victime qui serait toutefois confronté à celui-ci, à largement les moyens de le ramener vers les sentiers de la politesse, de la droiture et des civilités. Crois moi, Grenouille, les flics savent qu'ils doivent tenir une certaine éthique, en tous cas en présence d'une plaignante.

La police de Papon n'existe plus, faut pas avoir peur des policiers du XXIeme siècle.Cool
avatar
Amor82

Messages : 118
Date d'inscription : 26/11/2011
Localisation : + bô dept del mondo.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je l'ai tué pour ne pas mourir"

Message par Grenouille le Mer 14 Nov - 19:21

intothewind a écrit:bon , alors, moi y en a aussi répéter : certains hommes en bleu parfois brutal et sexiste en privé , mais hommes en bleu vouloir garder tunique bleue et gros canon , alors eux être prudents quand femme ou enfant battu ou abusé venir à eux , parce que eux savoir que si eux ignorer femme ou enfant battu ou abusé, eux avoir très chaud pour leurs matricules.
moi y en a être compris ?

Oui toi être compris, depuis début intervention toi !
Que toi, pour pas comprendre que tout le monde comprend toi geek
avatar
Grenouille

Messages : 62
Date d'inscription : 02/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je l'ai tué pour ne pas mourir"

Message par greenshop le Mer 14 Nov - 18:30

Laughing Laughing Laughing

greenshop

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je l'ai tué pour ne pas mourir"

Message par intothewind le Mer 14 Nov - 18:20

bon , alors, moi y en a aussi répéter : certains hommes en bleu parfois brutal et sexiste en privé , mais hommes en bleu vouloir garder tunique bleue et gros canon , alors eux être prudents quand femme ou enfant battu ou abusé venir à eux , parce que eux savoir que si eux ignorer femme ou enfant battu ou abusé, eux avoir très chaud pour leurs matricules.
moi y en a être compris ?
avatar
intothewind

Messages : 698
Date d'inscription : 07/11/2011
Localisation : au coeur de l'orage !

Voir le profil de l'utilisateur http://popotipopillou.centerblog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je l'ai tué pour ne pas mourir"

Message par Grenouille le Mer 14 Nov - 17:49

Nan, c'est ça Cool
avatar
Grenouille

Messages : 62
Date d'inscription : 02/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je l'ai tué pour ne pas mourir"

Message par greenshop le Mer 14 Nov - 17:42

Alors, ça nous donne...

Il arrive parfois, encore de nos jours, que certains (mais sûrement rares) membres de la police, ne soient pas... comment dire... vraiment... vraiment... tops Rolling Eyes
enfin... qu'ils soient... euh... comment dire...
bon, bref, qu'ils soient de vrais cons, quoi !

J'ai faux, Grenouille ?


greenshop

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je l'ai tué pour ne pas mourir"

Message par Grenouille le Mer 14 Nov - 17:32

Grenouille a écrit:

Je peux t'assurer que certains représentants de l'ordre, par "conviction" personnelle et/ou accointance avec le violent, y mettent plus que de la mauvaise volonté, font de lourdes allusions et n'y vont pas avec le dos de la cuillère !
intothewind a écrit:alors , reprenons...comment ki fô te traduire, chère Grenouille ? Smile

Ben déjà, en oubliant la condescendance tongue

Et si tu penses que TOUS les membres d'une corporation, d'un secteur d'activités ou autre, sont d'une indéfectible probité, libre à toi !
Je dis seulement (pour la.... j'sais plus combien de fois, mais ça a l'air toujours pas clair) que CERTAINS, ENCORE, puent !!!!

J'ai bon moi dans la traduction ? What a Face
avatar
Grenouille

Messages : 62
Date d'inscription : 02/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je l'ai tué pour ne pas mourir"

Message par greenshop le Mer 14 Nov - 17:19

Bon, je n'arrive pas à faire les "citations" comme je voudrais, alors, tant pis !

Oui, Into, mal recevoir est pire que d'éconduire.
Tant mieux si maintenant, dans les écoles de police il y a tout ça. C'est bien.
Pour mes "petites" phrases, je les entends toujours... hélas.
Pour les enfants, je ne pense pas que tu aies raison. Un enfant maltraité -avec tout ce que ça implique- a honte.
- en parler à ses copains ? je me fais tabasser... je me fais sauter par le beau-père... etc
- en plus, en fonction de la chose effectuée, il subit une pression de la part de l'adulte (si jamais tu en parles etc etc)
- et, et, s'il arrive a trouver la force de parler de tout ça, il se retrouve devant l'incrédulité... de la personne qui "va bien".
Pas gagné pour lui. Non, c'est pas gagné.

greenshop

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je l'ai tué pour ne pas mourir"

Message par intothewind le Mer 14 Nov - 17:13

avant de poursuivre éventuellement, et pour répondre précisément au sujet : oui, perso , je trouve que cette femme a eu raison d'emplâtrer cette ordure.
avatar
intothewind

Messages : 698
Date d'inscription : 07/11/2011
Localisation : au coeur de l'orage !

Voir le profil de l'utilisateur http://popotipopillou.centerblog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je l'ai tué pour ne pas mourir"

Message par intothewind le Mer 14 Nov - 17:07

intothewind a écrit:
Grenouille a écrit:

Je peux t'assurer que certains représentants de l'ordre, par "conviction" personnelle et/ou accointance avec le violent, y mettent plus que de la mauvaise volonté, font de lourdes allusions et n'y vont pas avec le dos de la cuillère !
alors , reprenons...comment ki fô te traduire, chère Grenouille ? Smile
avatar
intothewind

Messages : 698
Date d'inscription : 07/11/2011
Localisation : au coeur de l'orage !

Voir le profil de l'utilisateur http://popotipopillou.centerblog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je l'ai tué pour ne pas mourir"

Message par intothewind le Mer 14 Nov - 17:01

Grenouille a écrit:C'est pas éconduire ça ! C'est juste ce qu'il y a d'écrit...
ouaiche t'as raison, c'est pire : c'est pas éconduire une victime ça , c'est prendre parti pour son bourreau.
avatar
intothewind

Messages : 698
Date d'inscription : 07/11/2011
Localisation : au coeur de l'orage !

Voir le profil de l'utilisateur http://popotipopillou.centerblog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je l'ai tué pour ne pas mourir"

Message par intothewind le Mer 14 Nov - 16:57

greenshop a écrit:
intothewind a écrit:mmmm...comme une impression étrange , non venue d'ailleurs elle , en te relisant Grenouille....celle que tu accoles à ton propos l'image du brigadier "moustache-képi" façon Cabu. Smile
le problème , c'est que le temps du brigadier Kronenbourg est un peu passé , et que la police ou la gendarmerie comptent bon nombre de femmes dans leurs effectifs.
sans compter les spots médias qui incitent les victimes à ne plus subir sans agir ,sans compter les lignes directes téléphoniques ou déclarer ces crimes ou délits, sans compter, encore une fois, la possibilité d'avertir directement un procureur ou son substitut.
alors je pense qu'affirmer que des femmes ou des enfants sont souvent éconduits lorsqu'ils poussent la porte d'un poste de police pour des faits aussi graves , par des flics misogynes qui pourraient postuler au titre de "championworld" de la beaufitude ,c'est pour le moins réducteur.
Into, je n'ai pas compris "éconduits"... mais juste "durs" (et c'est un moindre mot)
Mais c'est sûr que ce ne sont pas des services sociaux non plus... faut le reconnaître. Et ils doivent en voir de toutes les couleurs (comme les hôpitaux, d'ailleurs...)

Tout a tellement été dit du genre :
"si les femmes se font battre par leur mari -ou autre- c'est qu'elles le veulent bien"
"elle s'est faite violer ? elle n'avait qu'à pas se balader avec une jupe ras-de-la touf'! "
Vous ne les avez pas entendues, vous, ces phrases ? et je ne pense pas aux flics en disant ça..

quant aux enfants... encore faudrait-il qu'ils puissent y arriver... Crying or Very sad
mon premier envoi ayant disparu dans les limbes, je répépète depuis le début...
Greeny , ces phrases sexistes non, je ne les entends plus depuis très longtemps, et pourtant je navigue dans un milieu très "viril"
Les écoles de police et de gendarmerie forment leurs élèves à la psychologie, pas seulement dans le but de devenir des assistantes sociales, mais dans celui de déceler ou se trouve la détresse réélle quand elle se présente à eux, et dans les cas de figures évoqués dans ce sujet , le moins qu'on puisse dire, c'est que ça n'est pas rien.
quant aux gamins , la plupart d'entre eux ont en poche GSM ou Iphone qui leur permet d'appeler les personnes qui vont bien , sans compter leurs copains du web qui pourraient les y inciter.
avatar
intothewind

Messages : 698
Date d'inscription : 07/11/2011
Localisation : au coeur de l'orage !

Voir le profil de l'utilisateur http://popotipopillou.centerblog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je l'ai tué pour ne pas mourir"

Message par Grenouille le Mer 14 Nov - 16:43

C'est pas éconduire ça ! C'est juste ce qu'il y a d'écrit...
avatar
Grenouille

Messages : 62
Date d'inscription : 02/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je l'ai tué pour ne pas mourir"

Message par intothewind le Mer 14 Nov - 16:38

Grenouille a écrit:

Je peux t'assurer que certains représentants de l'ordre, par "conviction" personnelle et/ou accointance avec le violent, y mettent plus que de la mauvaise volonté, font de lourdes allusions et n'y vont pas avec le dos de la cuillère !
alors , reprenons...comment ki fô te traduire, chère Grenouille ? Smile


Dernière édition par intothewind le Mer 14 Nov - 17:06, édité 1 fois
avatar
intothewind

Messages : 698
Date d'inscription : 07/11/2011
Localisation : au coeur de l'orage !

Voir le profil de l'utilisateur http://popotipopillou.centerblog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je l'ai tué pour ne pas mourir"

Message par Grenouille le Mer 14 Nov - 16:29

intothewind a écrit:mmmm...comme une impression étrange , non venue d'ailleurs elle , en te relisant Grenouille....celle que tu accoles à ton propos l'image du brigadier "moustache-képi" façon Cabu. Smile
le problème , c'est que le temps du brigadier Kronenbourg est un peu passé , et que la police ou la gendarmerie comptent bon nombre de femmes dans leurs effectifs.
sans compter les spots médias qui incitent les victimes à ne plus subir sans agir ,sans compter les lignes directes téléphoniques ou déclarer ces crimes ou délits, sans compter, encore une fois, la possibilité d'avertir directement un procureur ou son substitut.
alors je pense qu'affirmer que des femmes ou des enfants sont souvent éconduits lorsqu'ils poussent la porte d'un poste de police pour des faits aussi graves , par des flics misogynes qui pourraient postuler au titre de "championworld" de la beaufitude ,c'est pour le moins réducteur.

Comme tu le dis, c'est une impression, la tienne.
Je ne crois pas accoler, ni généraliser ! Je dis seulement, qu'il y a ENCORE des cromagnons dans la police, aussi.

Et comme le souligne Green, je n'ai jamais parlé de personnes "souvent éconduites"... tu as une traduction de ma prose, toute personnelle Wink
avatar
Grenouille

Messages : 62
Date d'inscription : 02/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je l'ai tué pour ne pas mourir"

Message par greenshop le Mer 14 Nov - 16:12

intothewind a écrit:mmmm...comme une impression étrange , non venue d'ailleurs elle , en te relisant Grenouille....celle que tu accoles à ton propos l'image du brigadier "moustache-képi" façon Cabu. Smile
le problème , c'est que le temps du brigadier Kronenbourg est un peu passé , et que la police ou la gendarmerie comptent bon nombre de femmes dans leurs effectifs.
sans compter les spots médias qui incitent les victimes à ne plus subir sans agir ,sans compter les lignes directes téléphoniques ou déclarer ces crimes ou délits, sans compter, encore une fois, la possibilité d'avertir directement un procureur ou son substitut.
alors je pense qu'affirmer que des femmes ou des enfants sont souvent éconduits lorsqu'ils poussent la porte d'un poste de police pour des faits aussi graves , par des flics misogynes qui pourraient postuler au titre de "championworld" de la beaufitude ,c'est pour le moins réducteur.
Into, je n'ai pas compris "éconduits"... mais juste "durs" (et c'est un moindre mot)
Mais c'est sûr que ce ne sont pas des services sociaux non plus... faut le reconnaître. Et ils doivent en voir de toutes les couleurs (comme les hôpitaux, d'ailleurs...)

Tout a tellement été dit du genre :
"si les femmes se font battre par leur mari -ou autre- c'est qu'elles le veulent bien"
"elle s'est faite violer ? elle n'avait qu'à pas se balader avec une jupe ras-de-la touf'! "
Vous ne les avez pas entendues, vous, ces phrases ? et je ne pense pas aux flics en disant ça..

quant aux enfants... encore faudrait-il qu'ils puissent y arriver... Crying or Very sad

greenshop

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je l'ai tué pour ne pas mourir"

Message par intothewind le Mer 14 Nov - 15:16

mmmm...comme une impression étrange , non venue d'ailleurs elle , en te relisant Grenouille....celle que tu accoles à ton propos l'image du brigadier "moustache-képi" façon Cabu. Smile
le problème , c'est que le temps du brigadier Kronenbourg est un peu passé , et que la police ou la gendarmerie comptent bon nombre de femmes dans leurs effectifs.
sans compter les spots médias qui incitent les victimes à ne plus subir sans agir ,sans compter les lignes directes téléphoniques ou déclarer ces crimes ou délits, sans compter, encore une fois, la possibilité d'avertir directement un procureur ou son substitut.
alors je pense qu'affirmer que des femmes ou des enfants sont souvent éconduits lorsqu'ils poussent la porte d'un poste de police pour des faits aussi graves , par des flics misogynes qui pourraient postuler au titre de "championworld" de la beaufitude ,c'est pour le moins réducteur.
avatar
intothewind

Messages : 698
Date d'inscription : 07/11/2011
Localisation : au coeur de l'orage !

Voir le profil de l'utilisateur http://popotipopillou.centerblog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je l'ai tué pour ne pas mourir"

Message par Grenouille le Mer 14 Nov - 14:48

@Amor : je ne vois effectivement pas pourquoi il y aurait plus de salauds dans la police qu'ailleurs et ce n'est pas mon propos...

Et les lourdes allusions SONT de lourdes allusions ! Sinon, ça s'appelle des questions... Directes, crues et dérangeantes, mais comme tu le dis, nécessaires pour retranscrire parfaitement les faits.

Et si bien sûr, je sais que nous sommes tous faillibles, avec nos soucis, nos mauvaises journées, les flics comme les autres, je ne doute pas un seul instant que ces mêmes flics, comme nous tous, puissent être partiaux et de mauvaise foi !
avatar
Grenouille

Messages : 62
Date d'inscription : 02/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je l'ai tué pour ne pas mourir"

Message par greenshop le Mer 14 Nov - 14:09

Amor82 a écrit:
Grenouille a écrit:
intothewind a écrit:
Pas d'accord.
De nos jours , à moins qu'ils ne veuillent régler la circulation à vie , pour tout ce qui touche à inceste, viol et violence conjugale , les flics sont devenus très scrupuleux , parce qu'au cas ou... leur hiérarchie ainsi que le procureur ne leur feraient aucun cadeau.
A chaque fois qu'une main courante est renseignée sur ce sujet , la personne venue déposer est auditionnée par un OPJ.

Je peux t'assurer que certains représentants de l'ordre, par "conviction" personnelle et/ou accointance avec le violent, y mettent plus que de la mauvaise volonté, font de lourdes allusions et n'y vont pas avec le dos de la cuillère !
Pour les cas d'inceste, je ne sais pas.

A lire ton premier post, je me suis dis que tu avais résumé ma pensée en une très courte phrase. Autant maintenant, j'ai envie de te demander de préciser tes certitudes, par le concret. Ou tu fais partie de la boite, ou tu es tombée, un jour, sur un flic mal embouché, ou en overdose de malheurs transcrits sur papier, dans cette maudite journée que fut la sienne ce jour là. Mais t'es-tu déjà demandé ce qu'était le quotidien d'une "personne" en charge de relever sur procès verbal, toutes les misères du monde ... jour après jour ...

Les lourdes allusions, sont le plus souvent perçues comme telles par la victime, avec raison, parcequ'elles forcent la pudeur ou parlent d'humiliation, mais elles sont souvent nécessaires pour pour que le procès verbal ne puissent être remis en cause par le menteur qui sera en charge de défendre l'auteur( ou l'actrice) des violences.

Personnellement je pense que la police est représentative de son creuset: la nation. Elle ne possède pas plus de salops que cette dernière peut lui donner et j'aime la nation française. Tu mesures ma confiance en la police?
Difficile, Amor, ce que tu dis là...

Imagine alors la difficulté :
Une femme qui a déjà un mal extrême (dans tous les sens du terme) a venir porter plainte... la honte, le... tout quoi...
Elle doit non seulement faire son "déballage", mais en plus le dépiauter avec force détails...

Je comprends que ce soit nécessaire.
Mais.

greenshop

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je l'ai tué pour ne pas mourir"

Message par Amor82 le Mer 14 Nov - 13:57

Grenouille a écrit:
intothewind a écrit:
Pas d'accord.
De nos jours , à moins qu'ils ne veuillent régler la circulation à vie , pour tout ce qui touche à inceste, viol et violence conjugale , les flics sont devenus très scrupuleux , parce qu'au cas ou... leur hiérarchie ainsi que le procureur ne leur feraient aucun cadeau.
A chaque fois qu'une main courante est renseignée sur ce sujet , la personne venue déposer est auditionnée par un OPJ.

Je peux t'assurer que certains représentants de l'ordre, par "conviction" personnelle et/ou accointance avec le violent, y mettent plus que de la mauvaise volonté, font de lourdes allusions et n'y vont pas avec le dos de la cuillère !
Pour les cas d'inceste, je ne sais pas.

A lire ton premier post, je me suis dis que tu avais résumé ma pensée en une très courte phrase. Autant maintenant, j'ai envie de te demander de préciser tes certitudes, par le concret. Ou tu fais partie de la boite, ou tu es tombée, un jour, sur un flic mal embouché, ou en overdose de malheurs transcrits sur papier, dans cette maudite journée que fut la sienne ce jour là. Mais t'es-tu déjà demandé ce qu'était le quotidien d'une "personne" en charge de relever sur procès verbal, toutes les misères du monde ... jour après jour ...

Les lourdes allusions, sont le plus souvent perçues comme telles par la victime, avec raison, parcequ'elles forcent la pudeur ou parlent d'humiliation, mais elles sont souvent nécessaires pour pour que le procès verbal ne puissent être remis en cause par le menteur qui sera en charge de défendre l'auteur( ou l'actrice) des violences.

Personnellement je pense que la police est représentative de son creuset: la nation. Elle ne possède pas plus de salops que cette dernière peut lui donner et j'aime la nation française. Tu mesures ma confiance en la police?
avatar
Amor82

Messages : 118
Date d'inscription : 26/11/2011
Localisation : + bô dept del mondo.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je l'ai tué pour ne pas mourir"

Message par intothewind le Mer 14 Nov - 13:30

Grenouille a écrit:
intothewind a écrit:
Pas d'accord.
De nos jours , à moins qu'ils ne veuillent régler la circulation à vie , pour tout ce qui touche à inceste, viol et violence conjugale , les flics sont devenus très scrupuleux , parce qu'au cas ou... leur hiérarchie ainsi que le procureur ne leur feraient aucun cadeau.
A chaque fois qu'une main courante est renseignée sur ce sujet , la personne venue déposer est auditionnée par un OPJ.

Je peux t'assurer que certains représentants de l'ordre, par "conviction" personnelle et/ou accointance avec le violent, y mettent plus que de la mauvaise volonté, font de lourdes allusions et n'y vont pas avec le dos de la cuillère !
Pour les cas d'inceste, je ne sais pas.
et moi je peux t'assurer , pour avoir vécu en coloc' avec un flic de banlieue , qu'aucun d'entre eux ne s'amusent plus à ça, et que ceux qui seraient tentés de le faire laissent leurs "convictions" dans leur casier-vestiaire.
avatar
intothewind

Messages : 698
Date d'inscription : 07/11/2011
Localisation : au coeur de l'orage !

Voir le profil de l'utilisateur http://popotipopillou.centerblog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je l'ai tué pour ne pas mourir"

Message par Grenouille le Mar 13 Nov - 15:58

intothewind a écrit:
Pas d'accord.
De nos jours , à moins qu'ils ne veuillent régler la circulation à vie , pour tout ce qui touche à inceste, viol et violence conjugale , les flics sont devenus très scrupuleux , parce qu'au cas ou... leur hiérarchie ainsi que le procureur ne leur feraient aucun cadeau.
A chaque fois qu'une main courante est renseignée sur ce sujet , la personne venue déposer est auditionnée par un OPJ.

Je peux t'assurer que certains représentants de l'ordre, par "conviction" personnelle et/ou accointance avec le violent, y mettent plus que de la mauvaise volonté, font de lourdes allusions et n'y vont pas avec le dos de la cuillère !
Pour les cas d'inceste, je ne sais pas.
avatar
Grenouille

Messages : 62
Date d'inscription : 02/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je l'ai tué pour ne pas mourir"

Message par greenshop le Mar 13 Nov - 10:45

... le problème est que beaucoup n'osent pas porter plainte...
1. Violence conjugale ? il faut des preuves : d'abord aller voir un médecin pour le constat. Et peur de représailles
2. Viol ? les femmes se sentent salies, et avouer ça...
3. Inceste ? tellement "honteux". Plus le reste. L'incrédulité est là. Difficile pour un enfant de faire entendre sa voix alors qu'un adulte affirme qu'il ment.

greenshop

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je l'ai tué pour ne pas mourir"

Message par intothewind le Mar 13 Nov - 10:23

Grenouille a écrit:
A voir les réactions de certains policiers, quand une femme a le courage de venir porter plainte !
Pas d'accord.
De nos jours , à moins qu'ils ne veuillent régler la circulation à vie , pour tout ce qui touche à inceste, viol et violence conjugale , les flics sont devenus très scrupuleux , parce qu'au cas ou... leur hiérarchie ainsi que le procureur ne leur feraient aucun cadeau.
A chaque fois qu'une main courante est renseignée sur ce sujet , la personne venue déposer est auditionnée par un OPJ.
avatar
intothewind

Messages : 698
Date d'inscription : 07/11/2011
Localisation : au coeur de l'orage !

Voir le profil de l'utilisateur http://popotipopillou.centerblog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je l'ai tué pour ne pas mourir"

Message par virtuella le Lun 12 Nov - 21:24

memory007 a écrit:Acquitée, "Je l'ai tué pour ne pas mourir"...

Ca vous inspire quoi cette affaire?


Indignation et tristesse, les pouvoirs publics ne sont pas à la hauteur pour ces situations de violence extrême. Elle aura besoin de beaucoup de soutien et de force afin de se reconstruire et de retrouver ses enfants. J'espère que la vie lui réserve un avenir plus clément.
avatar
virtuella

Messages : 67
Date d'inscription : 09/11/2011
Age : 49
Localisation : toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je l'ai tué pour ne pas mourir"

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum