Oser le débat.

Page 3 sur 13 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Oser le débat.

Message par greenshop le Mar 25 Déc - 17:39

tony boy a écrit:
greenshop a écrit:

Les hétéros peuvent aussi se faire péter le fion .

ah bon ? Laughing
Tu ne peux imaginer ce que les hôpitaux peuvent avoir comme cas... affraid

greenshop

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oser le débat.

Message par tony boy le Mar 25 Déc - 17:29

greenshop a écrit:

Les hétéros peuvent aussi se faire péter le fion .

ah bon ? Laughing

tony boy

Messages : 66
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oser le débat.

Message par tendreetna le Dim 23 Déc - 23:26

ben t'as eu 18 pages d'occasions de "débattre"..... bounce

tendreetna

Messages : 178
Date d'inscription : 07/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oser le débat.

Message par kapelle03 le Dim 23 Déc - 23:18

tendreetna a écrit:alors là!! :cyclops: :!:

une seule et unique vue sur les choses heing, encore et toujours :no:

"plaidoyer pour les femmes.....etc, etc.." es-tu tellement dedans jusqu'au cou que ça te rende à ce point cyclope?? :x

Il me semble, de mémoire, avoir lu dans tes propos, un désir de débattre. J'ai dû me tromper d'intervenant...

kapelle03

Messages : 431
Date d'inscription : 05/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oser le débat.

Message par tendreetna le Dim 23 Déc - 22:10

alors là!! cyclops Exclamation

une seule et unique vue sur les choses heing, encore et toujours No

"plaidoyer pour les femmes.....etc, etc.." es-tu tellement dedans jusqu'au cou que ça te rende à ce point cyclope?? Mad

tendreetna

Messages : 178
Date d'inscription : 07/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oser le débat.

Message par kapelle03 le Dim 23 Déc - 14:58

tendreetna a écrit:18 pages?? p'taing!

18 pages pour ressasser les mêmes propos anti, malgré les excellentes remarques de certain(e)s.....qui sont soigneusement évitées et qui n'obtiennent aucun vrai débat.....alors dans ces conditions, môa j'dis que ces 18 pages ne sont que l'expression d'une homophobie latente et/ou déclarée 8) et de la volonté de certains de vouloir absolument dire AUX AUTRES QUI et comment ils peuvent niquer et.....aimer

heureusement que l'évolution des moeurs n'a pas attendu de mettre tout le monde d'accord!!!! sinon, y en a qui seraient JAMAIS sorti d'l'auberge!! mais bien sur, comme ils étaient une "minorité", ils auraient dû continuer à subir les conneries et autres quolibets de la ....majorité (qui exige toujours d'avoir raison même quand elle est.... conne)

et là je pense à tous ces bâtards qui en prenaient plein la gueule des "bien pensants" (les mêmes qu'ici????) , de ces mères célibataires huées et toujours maltraitées par les "bien pensants" bien.....éduqués, eux 8) (les vicieux, ce sont toujurs les autres heing)

heureusement qu'en 1972 (de mémoire) des révolutionnaires ( :lol: ) qui n'ont pas attendu le "débat" des "pour" et des "contre" l'évolution de nos sociétés, ont fait passer UNE LOI visant à donner les mêmes droits de succession aux bâtards et autres adultérins

au grand damm des "bien pensants" .....outrés par un tel affront aux lois du mariage (et donc à la "légitimité supérieure" de certains gosses sur d'autres!!)


Le débat n'est plus seulement l'ouverture ou pas au "mariage pour tous", mais il couvre maintenant le droit à la PMA (procréation médicale assistée) (aux frais de la sécu dans tous les cas? )aussi bien pour les hommes (ce qui induit femmes porteuses) que pour les femmes.

On est passé de l'adoption d'enfants orphelins par des couples stériles à l'adoption pour convenances personnelles.
De la PMA pour couples stériles à la PMA pour convenances personnelles.

L'ENFANT SERAIT-IL DE PLUS EN PLUS UN BIEN QU'ON S'OFFRE ?

Ca s'arrêtera où?


de quel droit mélanges-tu la PMA aux mères porteuses?? du droit à faire peur et à faire des "émules" , et de CREER d'autres voix "contre"??
comme si tu ne savais pas que les 2 concepts sont différents.....


et je te rappelle qu'un couple stérile s'offre tout autant un enfant alors que la Nature (Dieu??) ne leur a pas donné ce "droit", et on fait pas tout un patacaisse sur....leurs motivations réelles ou supposées!!


Voilà qui est un agréable plaidoyer en faveur des femmes qui furent honteusement tondues en 44/45 pour avoir aimer un être qui n'était pas dans le camp communiste, dans celui des vainqueurs plus généralement... Merci de réhabiliter par tes propos, tous les enfants nés de ces amours condamnées par nos vainqueurs d'aujourd'hui.
Quant au "mariage pour tous", malheureusement, je ne lis toujours pas une définition de ce qu'est le mariage dans la société dans tes remarques, et je le regrette, car peut être nous pourrions mieux débattre selon tes souhaits.

kapelle03

Messages : 431
Date d'inscription : 05/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oser le débat.

Message par tendreetna le Dim 23 Déc - 13:26

18 pages?? p'taing!

18 pages pour ressasser les mêmes propos anti, malgré les excellentes remarques de certain(e)s.....qui sont soigneusement évitées et qui n'obtiennent aucun vrai débat.....alors dans ces conditions, môa j'dis que ces 18 pages ne sont que l'expression d'une homophobie latente et/ou déclarée Cool et de la volonté de certains de vouloir absolument dire AUX AUTRES QUI et comment ils peuvent niquer et.....aimer

heureusement que l'évolution des moeurs n'a pas attendu de mettre tout le monde d'accord!!!! sinon, y en a qui seraient JAMAIS sorti d'l'auberge!! mais bien sur, comme ils étaient une "minorité", ils auraient dû continuer à subir les conneries et autres quolibets de la ....majorité (qui exige toujours d'avoir raison même quand elle est.... conne)

et là je pense à tous ces bâtards qui en prenaient plein la gueule des "bien pensants" (les mêmes qu'ici????) , de ces mères célibataires huées et toujours maltraitées par les "bien pensants" bien.....éduqués, eux Cool (les vicieux, ce sont toujurs les autres heing)

heureusement qu'en 1972 (de mémoire) des révolutionnaires ( Laughing ) qui n'ont pas attendu le "débat" des "pour" et des "contre" l'évolution de nos sociétés, ont fait passer UNE LOI visant à donner les mêmes droits de succession aux bâtards et autres adultérins

au grand damm des "bien pensants" .....outrés par un tel affront aux lois du mariage (et donc à la "légitimité supérieure" de certains gosses sur d'autres!!)


Le débat n'est plus seulement l'ouverture ou pas au "mariage pour tous", mais il couvre maintenant le droit à la PMA (procréation médicale assistée) (aux frais de la sécu dans tous les cas? )aussi bien pour les hommes (ce qui induit femmes porteuses) que pour les femmes.

On est passé de l'adoption d'enfants orphelins par des couples stériles à l'adoption pour convenances personnelles.
De la PMA pour couples stériles à la PMA pour convenances personnelles.

L'ENFANT SERAIT-IL DE PLUS EN PLUS UN BIEN QU'ON S'OFFRE ?

Ca s'arrêtera où?


de quel droit mélanges-tu la PMA aux mères porteuses?? du droit à faire peur et à faire des "émules" , et de CREER d'autres voix "contre"??
comme si tu ne savais pas que les 2 concepts sont différents.....


et je te rappelle qu'un couple stérile s'offre tout autant un enfant alors que la Nature (Dieu??) ne leur a pas donné ce "droit", et on fait pas tout un patacaisse sur....leurs motivations réelles ou supposées!!

tendreetna

Messages : 178
Date d'inscription : 07/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oser le débat.

Message par greenshop le Jeu 20 Déc - 15:18

Je crois que le problème est au delà de ça.
Je pense que les homos veulent se faire "simplement" reconnaître en tant que "personnes".

Les hétéros peuvent aussi se faire péter le fion -ou autre chose-, comme tu écris si élégamment, mais ils ne sont pas mis au pilori pour autant.

greenshop

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oser le débat.

Message par Invité le Jeu 20 Déc - 14:52

18 pages ici (record battu, je pense) dans ce post alors que le mariage gay n'est pas une priorité pour 70% des Français !!!

Il suffisait de modifier le PACS pour que les gays aient les mêmes droits et devoirs que les hétéros.

Pourquoi vouloir toucher une institution telle que le mariage??

Mais quelle est donc cette frénésie ?

Après tout, les gays peuvent se faire péter le fion comme ils l'entendent.

Personnellement, ça ne me dérange pas!

Vouloir en faire une référence, là, ça me dérange!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oser le débat.

Message par greenshop le Jeu 20 Déc - 13:52

Je ne vais pas reprendre tout ton post, mais juste quelques phrases :
- Le mariage est un sacrement pour les cathos. Ils sont contre.
Que dit l'Eglise pour ceux qui vivent en union libre ? ceux qui vivent dans le péché ? Pire ! d'avoir des enfants sans être marié ? (au fait, ces derniers peuvent-ils -ou ont-ils le "droit" d'être baptisés ?)
- Une alternative normale aux adolescents ne peut que favoriser les fausses-voies.
Est-ce que l'existence du mariage favorise les adolescents à être hétéros ?
- L'oppression d'une minorité et sa compréhension...
Je sais que je vais déplacer le problème, mais... il est devenu interdit de fumer dans les sociétés, les restaurants etc etc. Les fumeurs étaient une minorité. Certes, question de santé. Mais. On a pris en compte ce souci.
Dans ce cas, il devrait être interdit de boire de l'alcool. La limite d'alcoolémie ne concernant que les conducteurs de véhicules. Alcool... cirrhose, problèmes cardiaques et j'en passe...
Les établissements publics sont tenus de mettre des rampes d'accès aux handicapés. Et c'est très bien. Et pourtant.

- Droit à la PMA. Jusqu'à présent, le remboursement de celle-ci par la Sécu est très limitée, pour les parents ne pouvant avoir d'enfant.
Peut-on assurer à un enfant né via PMA, ou adopté, que ses parents ne divorceront pas ? ou même, plus simplement, ne se disputeront jamais ? ou même, l'aimeront, tel que cet enfant est. Avec ses défauts et ses qualités.





greenshop

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oser le débat.

Message par Admin le Jeu 20 Déc - 13:02

Admin a écrit:http://www.20minutes.fr/societe/985813-appel-eglise-prier-contre-mariage-gay-fait-debat

Je titre "oser le débat" pour surligner qu'à entendre la pensée dominante parmi les penseurs médiatiques, la honte serait maintenant sur ceux qui osent être encore contre.L'Eglise catholique est contre et le dit, elle me semble dans son rôle: le mariage est un sacrement pour les cathos.

Je ne suis pas catho, mais je tiens aussi à ce que le mariage garde le sens qu'il avait quand je me suis marié: l'amour pour la femme avec laquelle j'avais envie de fonder une famille et avoir des enfants. L'ouvrir aux mariages homos, c'est d'emblée admettre l'adoption homo-parentale. La pensée qui travaille à normaliser cette évolution est de plus en plus prégnante, et j'en ressens les effets jusqu'en moi-même.

Pourtant je reste convaincu que donner cette possibilité comme une alternative normale aux adolescents ne peut que favoriser les fausses-voies.

Cette évolution me blesse. En même temps je doute et je me sens de plus en plus mal dans cette position que ne partagent pas des très proches. Aujourd'hui je ne suis pas loin d'accepter pourvu qu'on donne un autre mot baptisant l'acte civil. Mais ça ne changerait rien au fond, dans tous les cas le changement serait acté. Sera-ce une rupture importante dans notre société, la famille en sera-t-elle encore plus fragilisée qu'elle ne l'est actuellement par le divorce?

Et pourquoi l'étape suivante ne serait pas le mariage à trois? Pourquoi pas polygamie et polyandrie?

J'écris souvent qu'on ne peut avoir tout et son contraire. Les règles de la société servent à nous faciliter les choix. Je crois qu'on peut donner un cadre juridique à l'homo-parentalité sans pour autant saccager le pilier qu'est le concept mariage.

Je peux comprendre que j'opprime une minorité quand je dis non. Peut-on comprendre qu'on opprime mes sentiments quand on dit oui?

Mais mes sentiments sont-ils raisonnables? Je ne sais plus.


Le débat n'est plus seulement l'ouverture ou pas au "mariage pour tous", mais il couvre maintenant le droit à la PMA (procréation médicale assistée) (aux frais de la sécu dans tous les cas? )aussi bien pour les hommes (ce qui induit femmes porteuses) que pour les femmes.

On est passé de l'adoption d'enfants orphelins par des couples stériles à l'adoption pour convenances personnelles.
De la PMA pour couples stériles à la PMA pour convenances personnelles.

L'ENFANT SERAIT-IL DE PLUS EN PLUS UN BIEN QU'ON S'OFFRE ?

Ca s'arrêtera où?

avatar
Admin
Admin

Messages : 850
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://pourquoipas.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oser le débat.

Message par greenshop le Mer 19 Déc - 14:57

Tu sais quoi, Kap ?
Ça me gave.

Le besoin primaire d'un enfant, c'est d'être aimé.
Il n'y a jamais que les adultes a essayer de se torturer la tête. Et en général, surtout pour l'enfant du voisin plutôt que pour le sien.
Et quand un enfant sait -et je vais même plus loin, sent- son parent (mère ou père), et même séparément, je crois qu'il est bien. Tant que le dit parent est correct avec lui. Question probablement de respect et d'écoute. Aussi.
Tu en fais ce que tu veux.

Ta conviction est une conviction qui peut être légitime. Il est vrai que des "textes" sont là. Tu les mets en avant ? C'est ton droit.
Ma conviction est juste basée sur un regard... et des échanges avec les concernés. Et c'est ma façon de penser.
Je ne suis pas là pour te convaincre. Juste pour essayer de te voir un autre point de vue.

Cela étant, un homo n'est pas un taré. Pas plus qu'un sourd ou un aveugle de naissance. Que tu le veuilles ou non.
Un être à part entière qui a le droit au respect. De tous. Y compris du tien. Et ce, quelles que soient tes convictions.


greenshop

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oser le débat.

Message par kapelle03 le Mer 19 Déc - 14:42

Contribution à la réflexion sur « le mariage pour tous » Par Mgr Raymond CENTENE, Docteur en droit et Evêque de Vannes Tribune publiée sur « Le Figaro », 14 décembre 2012

Pour n’avoir pas osé dire, dès qu’ils s’en aperçurent, qu’il n’y avait pas de fil sur la navette du tisserand, les courtisans du conte d’Andersen1 exposèrent leur roi à exhiber sa nudité à la face de la Cour. Il fallut le cri d’un enfant pour ouvrir les yeux de tous. La morale de cette histoire est d’une étonnante pérennité. Elle nous invite à ne pas céder lorsque l’idéologie dominante semble l’emporter sur la vérité.
Depuis quelques mois tisserands et tailleurs s’agitent dans l’ombre pour confectionner un « mariage pour tous » à la mesure des « couples » de même sexe. Ils consultent des gens qui sont de leur avis et refusent tout véritable débat national sur le sens et la nature de la famille. Là aussi c’est la voix de l’enfant qui nous ramène à la vérité et nous ouvre les yeux.
Ce cri d’enfant, nous l’avons entendu samedi dernier à Reims lorsqu’un jeune adopté s’est écrié : « à l’orphelinat, les enfants rêvent tous d’un père et d’une mère, pas de deux papas ou de deux mamans2. »
Parce qu’il ne tient pas suffisamment en compte de l’enfant, le projet de loi sur le «mariage pour tous» constitue une dénaturation du mariage et un détournement de l’adoption. Il ouvre un boite de Pandore dont le contenu met en péril les fondamentaux d’une société déjà bien malade de ses manques de repères.
Le Roi est nu
1
1) Une dénaturation du mariage.
Le mariage n’est ni la reconnaissance publique de l’amour entre deux personnes, ni un contrat dont les termes seraient aléatoires. Il est une institution dans laquelle un homme et une femme s’engagent en vue de la procréation et de l’éducation de leurs enfants. Quand les pouvoirs publics légifèrent sur le mariage ils ne légifèrent pas sur les sentiments mais sur une institution. C’est parce que cette institution est ordonnée au bien commun de la société qu’elle bénéficie de la faveur du droit, tant sur le plan fiscal que sur le plan patrimonial. Ce n’est pas l’amour de deux êtres, c’est le service du bien commun qui justifie son statut particulier.
C’est la complémentarité homme-femme inscrite au cœur de la nature qui en assure la fécondité tant au niveau de la transmission de la vie que de l’œuvre éducative. C’est la différence sexuée objective, et non l’orientation sexuelle subjective, qui fonde le mariage. Comment des enfants élevés par des parents de même sexe vivront-ils une phase de construction aussi importante et universellement reconnue que le complexe d’Œdipe ?
Le « mariage pour tous » ne consiste pas à ouvrir aux homosexuels une situation qui leur était interdite par l’arbitraire des lois et donc à créer plus d’égalité et de justice, il consiste à modifier l’institution du mariage pour la leur rendre accessible. Cette modification est une révolution anthropologique sans précédent car elle dissocie de manière définitive la procréation de la sexualité, le mariage de l’engendrement, la famille de la nature. Quelle cohérence y a-t-il à prétendre entrer dans une institution quand pour y entrer il faut la détruire ?
2) Un détournement de l’adoption.
La filiation adoptive est une fiction juridique destinée à donner une famille à un enfant qui n’en a pas : elle est en faveur de l’enfant. Elle vise à atténuer pour lui le malheur d’avoir perdu sa famille en lui donnant une famille de substitution dans laquelle il pourra retrouver les repères qui lui permettront de se construire humainement et socialement. Elle consacre un droit de l’enfant non un droit à l’enfant. En effet, si le désir de se perpétuer dans une descendance est naturel, le droit à l’enfant n’existe pas et ne peut pas exister. Cela reviendrait à en faire un objet que l’on pourrait posséder.
2
Le but de l’adoption est de satisfaire le besoin de famille qu’un enfant abandonné ou orphelin peut ressentir et non de combler le désir d’enfant d’un couple. Moins encore de profiter du malheur d’un enfant pour l’instrumentaliser au profit d’une construction arbitraire qui ne pourra apparaitre que comme un artifice. Ouvrir l’adoption aux couples homosexuels c’est rendre à jamais illisible la filiation des enfants adoptés à une époque où toutes les découvertes de la psychologie nous montrent combien il est important de savoir d’où l’on vient.
3) Une boite de Pandore.
Pour mesurer les conséquences du « mariage pour tous » il ne suffit pas de constater que tel ou tel enfant qui vit dans un couple homosexuel semble heureux aujourd’hui. Ce type de réforme ne peut s’apprécier que sur plusieurs générations au regard des évolutions qu’il suscite.
La loi sur « le mariage pour tous » n’est pas encore votée qu’on nous promet déjà des amendements visant à autoriser la procréation médicalement assistée. Sauf à introduire une discrimination intolérable entre les couples homosexuels féminins et les couples homosexuels masculins, cela ouvrira la possibilité de recourir à des mères porteuses. La nature est ainsi faite que l’hétérosexualité est indispensable à la vie. Cela relève du principe de réalité. La loi ne peut rien y changer. Le « mariage » homosexuel, s’il veut s’épanouir dans une filiation, sonne le glas du mariage à deux ou fait entrer l’humain dans la catégorie des biens de consommation commercialisables. On n’a jamais vu une femme riche porter l’enfant d’un couple pauvre, fût-il homosexuel.
Le « mariage pour tous » fait aussi tomber le tabou de l’inceste. En effet, le tabou de l’inceste n’est pas inné. Il s’est établi de manière empirique au long des siècles. C’est à force de constater que les unions endogames finissaient toujours par produire des enfants dégénérés que l’exogamie s’est imposée. Au nom de quoi pourrait-on les interdire dans le cas d’unions homosexuelles par définition stériles et donc peu susceptibles de provoquer une dégénérescence de l’espèce ? « Cessante ratione legis, cessat lex3.»
La boîte de Pandore réserve encore bien des surprises.
Au-delà des circonstances de l’espèce, la loi sur le prétendu « mariage pour tous » pose aussi la question de l’attitude qui doit être celle des citoyens face à une loi contraire au bien commun. Depuis Antigone jusqu’au procès de Nuremberg, l’histoire nous a appris qu’il
3
ne suffit pas qu’un texte soit légal pour qu’il soit légitime quand l’intérêt supérieur de l’humain est en cause. Quelle attitude observer vis-à-vis d’un régime qui croit pouvoir bafouer le bien commun fondé sur le droit naturel ? Le positivisme juridique dont il fait preuve n’est pas compatible avec l’objection de conscience. Les mandats électoraux ne pourront-ils être brigués que par des personnes disposées à faire litière de leur conscience ? Cela fera-t-il grandir la crédibilité d’une classe politique déjà bien contestée dans sa capacité à résoudre les vrais problèmes auxquels la société est confrontée en ce début de XXIème siècle : récession économique, dissolution du lien social, montée de la délinquance ? A quelles résurgences du communautarisme faut-il s’attendre ? Si la loi n’est plus un socle commun pour la nation, qui pourra garantir la stabilité du pacte social ?
Notre société est déjà bien fragilisée par la perte des repères qu’elle subit depuis des décennies ainsi que par la crise économique endémique que la mondialisation étend à l’ensemble de la planète. Quel sera le prix à payer par l’humanité pour les bouleversements que le « mariage pour tous » nous laisse entrevoir?
Si nous voulons éviter au roi le désagrément d’aller nu de par les rues et épargner à nos enfants la vision de ce triste spectacle, osons dire dès maintenant qu’il n’y a pas de fil sur la navette du tisserand.

+ Raymond CENTENE
Docteur en droit Evêque de Vannes
1 Hans Christian ANDERSEN, Les habits neufs de l’Empereur, 1837 2 Témoignage donné à Reims à l’occasion de « la manif pour tous », le 08 décembre 2012 3 Adage du droit Romain : « Lorsque le motif de la loi cesse, la loi elle-même cesse.»
4

(source : http://www.vannes.catholique.fr/index.php?module=cms&action=get&id=8 )

kapelle03

Messages : 431
Date d'inscription : 05/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oser le débat.

Message par kyedoo le Lun 17 Déc - 19:28

Arff

ya des cadors fait gaffe ! Wink

pkp ya une messagerie privé sur le forum ? Shocked

kyedoo

Messages : 210
Date d'inscription : 07/11/2012
Age : 51
Localisation : Alderaan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oser le débat.

Message par greenshop le Lun 17 Déc - 19:21

kyedoo a écrit:moi ce que j'aime chez une femme, c'est sa réceptivité

sa capacité à réagir

et accessoirement à réfléchir Twisted Evil
c'est marrant, ce que tu dis... j'aime la même chose chez les hommes Laughing
(mais c'est plus difficile à trouver)

greenshop

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oser le débat.

Message par kyedoo le Lun 17 Déc - 19:18

moi ce que j'aime chez une femme, c'est sa réceptivité

sa capacité à réagir

et accessoirement à réfléchir Twisted Evil

kyedoo

Messages : 210
Date d'inscription : 07/11/2012
Age : 51
Localisation : Alderaan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oser le débat.

Message par greenshop le Lun 17 Déc - 19:15

Admin a écrit:Merdalors! Elle me frustre des rares occasions de la flageller!!
Va falloir que tu trouves quelqu'un d'autre... Very Happy

greenshop

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oser le débat.

Message par Admin le Lun 17 Déc - 19:13

Merdalors! Elle me frustre des rares occasions de la flageller!!
avatar
Admin
Admin

Messages : 850
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://pourquoipas.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oser le débat.

Message par greenshop le Lun 17 Déc - 18:19

Je comprends pas ce que tu dis, Kyedoo...

Les homos... le terme est valable autant pour les hommes que pour les femmes (gays ET lesbiennes ou pédés ET gouines MODÉRÉ PAR LA MODÉRATRICE comme tu veux, mais c'est le même terme...).

Ceux qui veulent le mariage sont des etc etc... tu penses à TOUS les mecs ? p'têt bien... ils n'ont peut-être pas trouvé la bonne personne (ça arrive).
"Affronter" le mariage... wow ! mais tu n'as pas tort, il faut avoir, de nos jours, un certain courage pour s'engager.

greenshop

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oser le débat.

Message par kyedoo le Lun 17 Déc - 17:57

rrr, d'abord c'est 80/20 que ça bascule pas 90/10 les blondes

les homos sont en général des mecs bien
beaucoup plus courtois que la moyenne
et à juste titre
ils préservent l'intimité de chacun.

CEUX, qui veulent du mariage de mes deux
ce sont tout simplement des malades ET des impuissants
ou des impotants comme vous voulez

je parle pour les mecs aprés les gouines chépa

Mais oser affronter le mariage
autrement dit le bafouer à TOUS les hétéro

Mais faut que je regarde la star'ac tous les jours alors, non ? Cool

kyedoo

Messages : 210
Date d'inscription : 07/11/2012
Age : 51
Localisation : Alderaan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oser le débat.

Message par memory007 le Lun 17 Déc - 16:38

pig pig
avatar
memory007

Messages : 448
Date d'inscription : 08/11/2011
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oser le débat.

Message par memory007 le Lun 17 Déc - 11:46

A propos de ce sujet il est navrant de voir qu'encore bcp de gens assimilent l'homosexualité à la pédophilie,
c'est fou la puissance des clichés... affraid
Petit rappel au cas ou : La plupart des actes pédophiles se font au sein même des familles
et ouiiii et par des hétéros.
Je pense qu'être homophobe cache quelque chose de ben plus profond si je peux m'exprimer ainsi!!! lol!

Pas tout à fait dans le sujet mais ça le rejoint!!! Very Happy
avatar
memory007

Messages : 448
Date d'inscription : 08/11/2011
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oser le débat.

Message par kapelle03 le Ven 14 Déc - 23:51

tendreetna a écrit:
kapelle03 a écrit:

Bin oui... c'est grâce à cette fameuse loi des hétéros qui est celle de la Vie que tu es là ! C'est certes emmerdant pour toi, mais à ton âge, tu aurais dû t'y faire et comprendre... hélas pour toi, ça ne semble pas être le cas...
Quant aux 10% (il faudrait vérifier ce chiffre), ils ne sont que 10% !... Et si tu es une bonne démocrate, tu dois faire une loi en fonction des comportements des 90% restants pour l'imposer aux 10%, et non faire une loi qui légalise le comportement des 10% pour l'imposer aux 90 autres, ce qui est le propre d'une dictature ! Alors, toujours démocrate ??...

je passe sur tes conneries sur mon âge.....quoique dans un certain topic sur les horreurs , faudrait les éliminer.....mais à partir de quel âge?? c'est encore un mystère :lol:

et sur ça :

Et si tu es une bonne démocrate, tu dois faire une loi en fonction des comportements des 90% restants pour l'imposer aux 10%, et non faire une loi qui légalise le comportement des 10% pour l'imposer aux 90 autres, ce qui est le propre d'une dictature ! Alors, toujours démocrate ??...

ta question est.... :elephant:

....étant donné que tu tournes le raisonnement à l'envers

c'est justement la loi des 90% que les autres 10 % aimeraient se voir AUSSI appliquée


La loi des 90% est : mariage entre un homme et une femme... ce n'est pas interdit aux 10% restants, si ?

kapelle03

Messages : 431
Date d'inscription : 05/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oser le débat.

Message par kapelle03 le Ven 14 Déc - 11:09

Si les 10 veulent la même chose que les 90, alors demandons aux 100 ce qu'ils en pensent par référendum... ce que je ne lis pas dans tes propos.
Alors admettons que les 10 demandent à avoir les mêmes droits que les 90 : la pacs leur donne déjà ce qu'ils quémandent.
http://vosdroits.service-public.fr/N144.xhtml

À la limite on aménage le pacs pour leurs revendications. Mais je ne comprends pas pourquoi le mariage... Voilà un mystère qui demande révélation. En d'autres termes, définition du mariage.

Quant à tes autres remarques, elles ne sont pas des arguments pour notre débat (et je ne comprends le sens des bitignos mis en fin de phrase à la place de mot... ce doit être l'expression de ton fameux "niveau" ?)


kapelle03

Messages : 431
Date d'inscription : 05/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oser le débat.

Message par tendreetna le Ven 14 Déc - 10:12

kapelle03 a écrit:

Bin oui... c'est grâce à cette fameuse loi des hétéros qui est celle de la Vie que tu es là ! C'est certes emmerdant pour toi, mais à ton âge, tu aurais dû t'y faire et comprendre... hélas pour toi, ça ne semble pas être le cas...
Quant aux 10% (il faudrait vérifier ce chiffre), ils ne sont que 10% !... Et si tu es une bonne démocrate, tu dois faire une loi en fonction des comportements des 90% restants pour l'imposer aux 10%, et non faire une loi qui légalise le comportement des 10% pour l'imposer aux 90 autres, ce qui est le propre d'une dictature ! Alors, toujours démocrate ??...

je passe sur tes conneries sur mon âge.....quoique dans un certain topic sur les horreurs , faudrait les éliminer.....mais à partir de quel âge?? c'est encore un mystère Laughing

et sur ça :

Et si tu es une bonne démocrate, tu dois faire une loi en fonction des comportements des 90% restants pour l'imposer aux 10%, et non faire une loi qui légalise le comportement des 10% pour l'imposer aux 90 autres, ce qui est le propre d'une dictature ! Alors, toujours démocrate ??...

ta question est.... elephant

....étant donné que tu tournes le raisonnement à l'envers

c'est justement la loi des 90% que les autres 10 % aimeraient se voir AUSSI appliquée

tendreetna

Messages : 178
Date d'inscription : 07/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oser le débat.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 13 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum