Oser le débat.

Page 6 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Oser le débat.

Message par Grenouille le Ven 23 Nov - 17:11

kapelle03 a écrit:

Si hors la Loi, alors discrimination... Nous sommes bien dans le mariage pour tous, me semble-t-il, non ? Avant de décrier : "Amalgame", sois logique et rationnelle.
Si tu légalises demain ce qui est interdit aujourd'hui, au nom de quel principe peux-tu restreindre cette légalisation ? Pourquoi accepter pour les uns, et refuser pour d'autres ?

Shocked C'est moi ou bien...
Sur le principe que justement je ne fais aucun amalgame, comparaison, assimilation, appelle ça comme tu veux, entre homosexualité et pédophilie, par exemple ! Et qu'il devrait être inutile que je doive le préciser...

Et surtout sur le principe qu'il faut quand même être de mauvaise volonté, pour ne pas dire de mauvaise "foi" (ironie du truc...) pour penser que la dénomination "mariage pour tous" cautionne toutes les unions quelles qu'elles soient !

Tu as lu, entendu, vu quelque part que mariage pour tous voulait dire autre chose que mariages hétéro ET homo ??

Ton discours me ramène quelques décennies en arrière, où enfant née de mère célibataire, j'étais traitée de bâtarde et à 4 ans, à la maternelle, la tête de turc d'une instit bien pensante, mariée, elle, et qui allait à la messe tous les dimanches ! Une bonne chrétienne quoi...

kapelle03 a écrit:Et la réalité est que c'est le résultat de l'accouplement entre un homme et une femme qui permet à une société, à une communauté, à un peuple, d'exister dans le temps, donc de vivre. Tout le reste est baliverne, utopie, méconnaissance de la vie.
Si pas d'enfants, quel est l'avenir de nos régimes de retraites ?

Je réitère... C'est marqué où que les hétéros arrêteront de copuler et de se reproduire quand les homos pourront se marier ?
Quelle est la relation de cause à effet ??
avatar
Grenouille

Messages : 62
Date d'inscription : 02/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oser le débat.

Message par greenshop le Ven 23 Nov - 14:15

kapelle03 a écrit:
Pour mémoire, le mariage doit être publié (publication des bans) afin de permettre aux tiers d'en prendre connaissance et de pouvoir s'y opposer.
Ensuite, que représente le maire dans le mariage ? N'est-il pas officier public, élu, donc représentant la société ? Et dans ce cas, n'est-ce pas la société qui entérine la décision d'union des deux mariés, qui entérine un choix personnel ?
On voit ici que le mariage n'est pas une histoire d'amour entre deux personnes mais leur engagement envers la société qui leur donne son assentiment.
Kapelle... oui, publication de bans... pour savoir si l'un n'est pas déjà marié...
Voudrais-tu revenir au mariage de raison ? ou vers la répudiation ?

kapelle03 a écrit:
Justement, si l'âge minimum a été relevé, ce n'est pas pour faire plaisir au bon dieu ! C'était pour mieux encadrer la décision personnelle de l'individu, et éviter les dérives.
Je ne mets pas les uns avec les autres, le tout dans la même catégorie. Je pose la question : où est la limite avec le mariage pour tous ? Et si limite, où est le mariage pour tous ? C'est ce projet de loi du mariage pour tous qui met TOUT dans le même sac, par définition. Quelle garantie peux tu apporter pour déclarer ouvertement que l'adoption faite par deux homos ne sera pas de la pédophilie ?… Quoique ce soit encadré actuellement, il est difficile de savoir exactement les choses. Alors avec la légalisation des homos, je doute fort que ce soit plus clair et mieux encadré. Je pense qu'il y a des aspects de la nature humaine chez certains individus qui t'échappent totalement. Je te renverrai aux écrits de sieur Frédéric Mitterrand dont les aveux furent révélateurs. C'est vrai, il a le droit de prendre du plaisir à éclater un gamin.

2 ADULTES CONSENTANTS.
(c'est toi qui parlais de mariage entre enfants)

kapelle03 a écrit:
J'attends avec curiosité le moment où la pratique des sex-toys en fera partie... (sic Greenshop)

Ne t'inquiète pas, ça viendra et peut être plus vite qu'on ne le pense.
Ça fera beaucoup de chômeurs en plus et un marché florissant en baisse.

kapelle03 a écrit:
Encore une fois, nous parlons société et non cas particuliers. Or les trisomiques sont malheureusement des individus auxquels la société doit apporter tous les soins nécessaires pour pouvoir vivre convenablement. Je ne pense pas qu'en les considérant comme tout un chacun, tu leur offres ce qu'ils ont besoin, c'est à dire de l'aide et un encadrement, mais bien au contraire, c'est l'art de les délaisser totalement à leur sort : normal, ils sont comme nous… qu'ils se débrouillent ! moi j'y arrive seul, pourquoi pas eux ! (belle mentalité !)
J'ai parlé des trisomiques parce-que tu citais les chromosomes.
Oui, ils ont besoin d'aide. Comme les aveugles, les sourds et les handicapés.
Je ne crois pas qu'en les mettant au ban de la société, ce soit bien.

kapelle03 a écrit:
Justement, tu ne peux plus être fière d'être française si tu acceptes le mariage pour tous, donc la polygamie, us et coutumes des musulmans, pratiques contraires aux valeurs françaises.
Depuis quand une religion empêcherait-elle d'être fière de son pays ?
J'hallucine !
Au fait, c'est toi qui déduis la polygamie... pas moi !

kapelle03 a écrit:
Qu'est ce qui est faux ?

Problèmes entre autres, pour les droits de succession.

kapelle03 a écrit:
Mais oui, divorce aussi.(sic Greenshop)

Justement, ne faut-il pas mieux encadrer et renforcer la Loi plutôt que la rendre petit à petit caduque ?
...ou de meilleurs avocats ? ou pourquoi ne pas carrément interdire le divorce tant qu'on y est !

kapelle03 a écrit:
Qui dit mariage, dit aussi divorce. Ce sont les airs du temps. Cela fait parti de notre évolution sociétale. Si tu ne prévois pas le divorce pour tous, j'imagine sans peine, les cohortes dans les rues qui l'exigeront. Dis à un jeune d'aujourd'hui qu'il a le droit de se marier, mais pas de divorcer… Tu rêves complètement, ma chère boutique verte.
cf plus haut...


greenshop

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oser le débat.

Message par kapelle03 le Ven 23 Nov - 12:46

greenshop a écrit:
kapelle03 a écrit:Boutique verte, tu ne donnes pas du tout une définition du mariage. Or, voilà qui serait intéressant. Qu'est-ce que le mariage ?... Passer devant le maire, donc, simplement la remise d'un livret de famille, document administratif ?... Devant le curé, donc devant une autorité céleste qui n'engage que les croyants ?...
Pour mémoire : tu as demandé ce qu'était un "mariage civil" !
Le mariage engage ceux qui y croient.

Pour mémoire, le mariage doit être publié (publication des bans) afin de permettre aux tiers d'en prendre connaissance et de pouvoir s'y opposer.
Ensuite, que représente le maire dans le mariage ? N'est-il pas officier public, élu, donc représentant la société ? Et dans ce cas, n'est-ce pas la société qui entérine la décision d'union des deux mariés, qui entérine un choix personnel ?
On voit ici que le mariage n'est pas une histoire d'amour entre deux personnes mais leur engagement envers la société qui leur donne son assentiment.

greenshop a écrit:
kapelle03 a écrit:Pour le mariage pour tous, tu réponds ce qui te convient, sans pousser le raisonnement. Si mariage pour tous, il n'y a pas de limite ni de restriction, par définition. Or, se posera le problème de l'âge (les mineurs pourront se marier), celui des liens entre les futurs époux (frères, soeurs, oncle, tante, neveux, nièces... et cetera), celui de l'inceste, de la pédophilie... celui de tous les cas litigieux, interdits, non autorisés actuellement par la loi... Où se situe la limite ? et si limite, que devient le mariage pour tous ?...
Pour mémoire : nous parlons bien de mariage, donc d'union entre 2 personnes consentantes.
Je note donc, que tu mets les homos dans la même "catégorie" que les pédophiles, et les incestueux. Intéressant.
Pour ce qui est de l'âge minimum requis, il est actuellement à 18 ans... et, était à 13 ans (si, si...) en 1792.

Justement, si l'âge minimum a été relevé, ce n'est pas pour faire plaisir au bon dieu ! C'était pour mieux encadrer la décision personnelle de l'individu, et éviter les dérives.
Je ne mets pas les uns avec les autres, le tout dans la même catégorie. Je pose la question : où est la limite avec le mariage pour tous ? Et si limite, où est le mariage pour tous ? C'est ce projet de loi du mariage pour tous qui met TOUT dans le même sac, par définition. Quelle garantie peux tu apporter pour déclarer ouvertement que l'adoption faite par deux homos ne sera pas de la pédophilie ?… Quoique ce soit encadré actuellement, il est difficile de savoir exactement les choses. Alors avec la légalisation des homos, je doute fort que ce soit plus clair et mieux encadré. Je pense qu'il y a des aspects de la nature humaine chez certains individus qui t'échappent totalement. Je te renverrai aux écrits de sieur Frédéric Mitterrand dont les aveux furent révélateurs. C'est vrai, il a le droit de prendre du plaisir à éclater un gamin.

greenshop a écrit:
kapelle03 a écrit:Entendu ce jour, à la radio (radio courtoisie), par un avocat, la jurisprudence pour les causes retenues pour un divorce concernant les relations sexuelles entre époux : relations non satisfaisantes (trop rare) pour l'un ; relations trop soutenues (trop souvent) pour l'autre ; relations contre nature dans d'autres cas, qui sont justement celles pratiquées entre homos... Il me semble que cet ânerie de mariage pour tous n'a pas du tout été étudié et approfondi (c'est le cas de le dire) par ses partisans, car surgissent peu à peu, tous les problèmes délicats qui devront être envisagés avec leurs réponses législatives et juridiques exigées.
Décidément, j'aime beaucoup les raisons invoquées pour les divorces.... et qui font jurisprudence ! (trop, pas assez, pas du tout...)
J'attends avec curiosité le moment où la pratique des sex-toys en fera partie...

Ne t'inquiète pas, ça viendra et peut être plus vite qu'on ne le pense.

greenshop a écrit:
kapelle03 a écrit:Pour les trisomiques, j'évite de les mettre dans ce méli-mélo, car ce ne serait qu'ajouter un cas particulier supplémentaire, ce qui rendrait l'intérêt général encore plus obscur.
Pourquoi éviter de les mettre dans ce méli-mélo ? Ils font partie intégrante de notre communauté.

Encore une fois, nous parlons société et non cas particuliers. Or les trisomiques sont malheureusement des individus auxquels la société doit apporter tous les soins nécessaires pour pouvoir vivre convenablement. Je ne pense pas qu'en les considérant comme tout un chacun, tu leur offres ce qu'ils ont besoin, c'est à dire de l'aide et un encadrement, mais bien au contraire, c'est l'art de les délaisser totalement à leur sort : normal, ils sont comme nous… qu'ils se débrouillent ! moi j'y arrive seul, pourquoi pas eux ! (belle mentalité !)

greenshop a écrit:
kapelle03 a écrit:De par tes remarques, tu entérines mes propos premiers, à savoir que le mariage des homos, devenu aujourd'hui le mariage pour tous, doit supprimer toute discrimination... donc, avec le mariage pour tous, tu dois légaliser et légitimer la polygamie, c'est à dire que tu accordes des droits laïques à des sacrements religieux (musulmans), ce qui n'est pas le cas du mariage catholique qui est conforme aux valeurs de notre civilisation... Tu réduits ainsi la séparation des pouvoirs, et permets aux cultures étrangères à la tienne, d'avoir autant de droits, donc de pouvoir, dans ton pays, ce qui n'est pas du tout le cas concernant notre culture, dans nombre de pays extra-européens, de cultures orientales en particulier. Se posera par la suite, le problème de l'identité nationale, puis la fierté d'être français...
Tu as bien dit mariage "catholique" ? Nous sommes dans un pays laïc.
La fierté d'être français n'a rien à voir avec le mariage. Et tu le sais.

Justement, tu ne peux plus être fière d'être française si tu acceptes le mariage pour tous, donc la polygamie, us et coutumes des musulmans, pratiques contraires aux valeurs françaises.

greenshop a écrit:
kapelle03 a écrit:J'ai l'impression que tu n'as pas senti le piège tendu par tous les gauchistes avec ce mariage pour tous... te laissant embobiner par l'aspect émotionnel et sentimental d'une relation entre deux êtres, qui, entre nous, n'ont pas besoin de se marier pour s'aimer, ni pour se léguer des biens entre eux, ni pour adopter et transmettre leurs patrimoines respectifs et/ou communs.
Faux.

Qu'est ce qui est faux ?

greenshop a écrit:
kapelle03 a écrit:Et bien entendu, qui dit mariage pour tous, dit aussi divorce pour tous. Donc, comment un mineur pourra divorcer d'un adulte sans se faire rouler dans la farine ?
Beuh... et une femme adulte par son mari (ou l'inverse, d'ailleurs !!!). Oserais-je... ça existe !!!
Mais oui, divorce aussi.

Justement, ne faut-il pas mieux encadrer et renforcer la Loi plutôt que la rendre petit à petit caduque ?

greenshop a écrit:
kapelle03 a écrit:Le mariage pour tous : que de problèmes à venir !!... par contre, que de travail pour les avocats ! Déjà que nos tribunaux aux affaires matrimoniales et familiales sont encombrés par les divorces, j'imagine sans peine la situation à venir... Voilà encore un aspect à étudier. Nous sommes ici bien loin de l'argument primaire : "nous voulons avoir les mêmes droits de s'aimer que les hétéros...". Mort de rire quand on voit toutes les complications engendrées par ce "mariage pour tous", auxquelles nous devons donner réponse. Vraiment, on n'est pas sorti de l'auberge !
Intéressant de voir que tu imagines déjà le divorce ! (interdit par le catholicisme)
Avancer comme argument que les tribunaux seraient plus encombrés si nous accordions aux homos le droit au mariage... ça me semble un peu... "faible".
Tu ne trouves pas ?

Qui dit mariage, dit aussi divorce. Ce sont les airs du temps. Cela fait parti de notre évolution sociétale. Si tu ne prévois pas le divorce pour tous, j'imagine sans peine, les cohortes dans les rues qui l'exigeront. Dis à un jeune d'aujourd'hui qu'il a le droit de se marier, mais pas de divorcer… Tu rêves complètement, ma chère boutique verte.

kapelle03

Messages : 431
Date d'inscription : 05/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oser le débat.

Message par kapelle03 le Ven 23 Nov - 11:49

À ceux qui veulent se faire quelques opinions, autres que celles de nos penseurs uniques :

http://www.polemia.com/article.php?id=5267


kapelle03

Messages : 431
Date d'inscription : 05/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oser le débat.

Message par kapelle03 le Ven 23 Nov - 11:43

Grenouille a écrit:Tu sembles oublier une (toute petite) chose...
L'inceste, la pédophilie et la polygamie sont hors la loi ! L'homosexualité, non !
Tu ne le regrettes pas, hein ?
Et je ne te cause même pas de ce que m'inspire ce genre d'amalgame :evil:

Tu t'inquiètes du devenir de la communauté si elle ne peut pas se reproduire biologiquement... :shock: C'est marqué où que les hétéros arrêteront de copuler et se reproduire quand les homos pourront se marier ??


Si hors la Loi, alors discrimination... Nous sommes bien dans le mariage pour tous, me semble-t-il, non ? Avant de décrier : "Amalgame", sois logique et rationnelle.
Si tu légalises demain ce qui est interdit aujourd'hui, au nom de quel principe peux-tu restreindre cette légalisation ? Pourquoi accepter pour les uns, et refuser pour d'autres ?

Et la réalité est que c'est le résultat de l'accouplement entre un homme et une femme qui permet à une société, à une communauté, à un peuple, d'exister dans le temps, donc de vivre. Tout le reste est baliverne, utopie, méconnaissance de la vie.
Si pas d'enfants, quel est l'avenir de nos régimes de retraites ?

kapelle03

Messages : 431
Date d'inscription : 05/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oser le débat.

Message par greenshop le Ven 23 Nov - 8:36

kapelle03 a écrit:Boutique verte, tu ne donnes pas du tout une définition du mariage. Or, voilà qui serait intéressant. Qu'est-ce que le mariage ?... Passer devant le maire, donc, simplement la remise d'un livret de famille, document administratif ?... Devant le curé, donc devant une autorité céleste qui n'engage que les croyants ?...
Pour mémoire : tu as demandé ce qu'était un "mariage civil" !
Le mariage engage ceux qui y croient.

kapelle03 a écrit:Pour le mariage pour tous, tu réponds ce qui te convient, sans pousser le raisonnement. Si mariage pour tous, il n'y a pas de limite ni de restriction, par définition. Or, se posera le problème de l'âge (les mineurs pourront se marier), celui des liens entre les futurs époux (frères, soeurs, oncle, tante, neveux, nièces... et cetera), celui de l'inceste, de la pédophilie... celui de tous les cas litigieux, interdits, non autorisés actuellement par la loi... Où se situe la limite ? et si limite, que devient le mariage pour tous ?...
Pour mémoire : nous parlons bien de mariage, donc d'union entre 2 personnes consentantes.
Je note donc, que tu mets les homos dans la même "catégorie" que les pédophiles, et les incestueux. Intéressant.
Pour ce qui est de l'âge minimum requis, il est actuellement à 18 ans... et, était à 13 ans (si, si...) en 1792.

kapelle03 a écrit:Entendu ce jour, à la radio (radio courtoisie), par un avocat, la jurisprudence pour les causes retenues pour un divorce concernant les relations sexuelles entre époux : relations non satisfaisantes (trop rare) pour l'un ; relations trop soutenues (trop souvent) pour l'autre ; relations contre nature dans d'autres cas, qui sont justement celles pratiquées entre homos... Il me semble que cet ânerie de mariage pour tous n'a pas du tout été étudié et approfondi (c'est le cas de le dire) par ses partisans, car surgissent peu à peu, tous les problèmes délicats qui devront être envisagés avec leurs réponses législatives et juridiques exigées.
Décidément, j'aime beaucoup les raisons invoquées pour les divorces.... et qui font jurisprudence ! (trop, pas assez, pas du tout...)
J'attends avec curiosité le moment où la pratique des sex-toys en fera partie...

kapelle03 a écrit:Pour les trisomiques, j'évite de les mettre dans ce méli-mélo, car ce ne serait qu'ajouter un cas particulier supplémentaire, ce qui rendrait l'intérêt général encore plus obscur.
Pourquoi éviter de les mettre dans ce méli-mélo ? Ils font partie intégrante de notre communauté.

kapelle03 a écrit:De par tes remarques, tu entérines mes propos premiers, à savoir que le mariage des homos, devenu aujourd'hui le mariage pour tous, doit supprimer toute discrimination... donc, avec le mariage pour tous, tu dois légaliser et légitimer la polygamie, c'est à dire que tu accordes des droits laïques à des sacrements religieux (musulmans), ce qui n'est pas le cas du mariage catholique qui est conforme aux valeurs de notre civilisation... Tu réduits ainsi la séparation des pouvoirs, et permets aux cultures étrangères à la tienne, d'avoir autant de droits, donc de pouvoir, dans ton pays, ce qui n'est pas du tout le cas concernant notre culture, dans nombre de pays extra-européens, de cultures orientales en particulier. Se posera par la suite, le problème de l'identité nationale, puis la fierté d'être français...
Tu as bien dit mariage "catholique" ? Nous sommes dans un pays laïc.
La fierté d'être français n'a rien à voir avec le mariage. Et tu le sais.

kapelle03 a écrit:J'ai l'impression que tu n'as pas senti le piège tendu par tous les gauchistes avec ce mariage pour tous... te laissant embobiner par l'aspect émotionnel et sentimental d'une relation entre deux êtres, qui, entre nous, n'ont pas besoin de se marier pour s'aimer, ni pour se léguer des biens entre eux, ni pour adopter et transmettre leurs patrimoines respectifs et/ou communs.
Faux.

kapelle03 a écrit:Et bien entendu, qui dit mariage pour tous, dit aussi divorce pour tous. Donc, comment un mineur pourra divorcer d'un adulte sans se faire rouler dans la farine ?
Beuh... et une femme adulte par son mari (ou l'inverse, d'ailleurs !!!). Oserais-je... ça existe !!!
Mais oui, divorce aussi.

kapelle03 a écrit:Le mariage pour tous : que de problèmes à venir !!... par contre, que de travail pour les avocats ! Déjà que nos tribunaux aux affaires matrimoniales et familiales sont encombrés par les divorces, j'imagine sans peine la situation à venir... Voilà encore un aspect à étudier. Nous sommes ici bien loin de l'argument primaire : "nous voulons avoir les mêmes droits de s'aimer que les hétéros...". Mort de rire quand on voit toutes les complications engendrées par ce "mariage pour tous", auxquelles nous devons donner réponse. Vraiment, on n'est pas sorti de l'auberge !
Intéressant de voir que tu imagines déjà le divorce ! (interdit par le catholicisme)
Avancer comme argument que les tribunaux seraient plus encombrés si nous accordions aux homos le droit au mariage... ça me semble un peu... "faible".
Tu ne trouves pas ?

greenshop

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oser le débat.

Message par Grenouille le Ven 23 Nov - 8:29

Tu sembles oublier une (toute petite) chose...
L'inceste, la pédophilie et la polygamie sont hors la loi ! L'homosexualité, non !
Tu ne le regrettes pas, hein ?
Et je ne te cause même pas de ce que m'inspire ce genre d'amalgame Evil or Very Mad

Tu t'inquiètes du devenir de la communauté si elle ne peut pas se reproduire biologiquement... Shocked C'est marqué où que les hétéros arrêteront de copuler et se reproduire quand les homos pourront se marier ??

avatar
Grenouille

Messages : 62
Date d'inscription : 02/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oser le débat.

Message par kapelle03 le Ven 23 Nov - 1:07

Boutique verte, tu ne donnes pas du tout une définition du mariage. Or, voilà qui serait intéressant. Qu'est-ce que le mariage ?... Passer devant le maire, donc, simplement la remise d'un livret de famille, document administratif ?... Devant le curé, donc devant une autorité céleste qui n'engage que les croyants ?...

Pour le mariage pour tous, tu réponds ce qui te convient, sans pousser le raisonnement. Si mariage pour tous, il n'y a pas de limite ni de restriction, par définition. Or, se posera le problème de l'âge (les mineurs pourront se marier), celui des liens entre les futurs époux (frères, soeurs, oncle, tante, neveux, nièces... et cetera), celui de l'inceste, de la pédophilie... celui de tous les cas litigieux, interdits, non autorisés actuellement par la loi... Où se situe la limite ? et si limite, que devient le mariage pour tous ?...

Entendu ce jour, à la radio (radio courtoisie), par un avocat, la jurisprudence pour les causes retenues pour un divorce concernant les relations sexuelles entre époux : relations non satisfaisantes (trop rare) pour l'un ; relations trop soutenues (trop souvent) pour l'autre ; relations contre nature dans d'autres cas, qui sont justement celles pratiquées entre homos... Il me semble que cet ânerie de mariage pour tous n'a pas du tout été étudié et approfondi (c'est le cas de le dire) par ses partisans, car surgissent peu à peu, tous les problèmes délicats qui devront être envisagés avec leurs réponses législatives et juridiques exigées.

Pour les trisomiques, j'évite de les mettre dans ce méli-mélo, car ce ne serait qu'ajouter un cas particulier supplémentaire, ce qui rendrait l'intérêt général encore plus obscur.

De par tes remarques, tu entérines mes propos premiers, à savoir que le mariage des homos, devenu aujourd'hui le mariage pour tous, doit supprimer toute discrimination... donc, avec le mariage pour tous, tu dois légaliser et légitimer la polygamie, c'est à dire que tu accordes des droits laïques à des sacrements religieux (musulmans), ce qui n'est pas le cas du mariage catholique qui est conforme aux valeurs de notre civilisation... Tu réduits ainsi la séparation des pouvoirs, et permets aux cultures étrangères à la tienne, d'avoir autant de droits, donc de pouvoir, dans ton pays, ce qui n'est pas du tout le cas concernant notre culture, dans nombre de pays extra-européens, de cultures orientales en particulier. Se posera par la suite, le problème de l'identité nationale, puis la fierté d'être français...
J'ai l'impression que tu n'as pas senti le piège tendu par tous les gauchistes avec ce mariage pour tous... te laissant embobiner par l'aspect émotionnel et sentimental d'une relation entre deux êtres, qui, entre nous, n'ont pas besoin de se marier pour s'aimer, ni pour se léguer des biens entre eux, ni pour adopter et transmettre leurs patrimoines respectifs et/ou communs.

Et bien entendu, qui dit mariage pour tous, dit aussi divorce pour tous. Donc, comment un mineur pourra divorcer d'un adulte sans se faire rouler dans la farine ?

Le mariage pour tous : que de problèmes à venir !!... par contre, que de travail pour les avocats ! Déjà que nos tribunaux aux affaires matrimoniales et familiales sont encombrés par les divorces, j'imagine sans peine la situation à venir... Voilà encore un aspect à étudier. Nous sommes ici bien loin de l'argument primaire : "nous voulons avoir les mêmes droits de s'aimer que les hétéros...". Mort de rire quand on voit toutes les complications engendrées par ce "mariage pour tous", auxquelles nous devons donner réponse. Vraiment, on n'est pas sorti de l'auberge !

kapelle03

Messages : 431
Date d'inscription : 05/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oser le débat.

Message par greenshop le Jeu 22 Nov - 23:43

Sujet clos ? mouais... on peut... mais comme tout sujet, nous ne sommes pas là pour convaincre l'autre... mais juste pour lui montrer qu'il peut y avoir un autre aspect à envisager. Wink


Kap... mariage civil ? tu te souviens ? c'est celui où on passe devant monsieur le maire... (le religieux, c'est devant monsieur l'curé).
Au passage, je note le fait que notre Sainte Eglise refuse un divorce alors que le droit civil l'accepte.
Boudiou... il faudrait que j'attende de devenir veuve de mon ex-mari pour me remarier devant Dieu ! ça c'est de l'ouverture d'esprit !!! et pourtant je suis catholique !
Remarque, quand on y pense... il faudrait aussi accepter TOUS les enfants que Dieu nous "envoie"... (même pas en rêve, la pilule !...ni... (oups') le préservatif...).

Tu restes sur l'idée qu'un mariage ne peut être fait que dans l'idée de procréer. Hébé... si ça te fait plaisir, ça ne me dérange pas. Par contre, ceux qui pensent se remarier après 50 ans sont mal barrés, c'est moi qui te le dis.

Ouais, XX = femme, XY = homme .... tu as omis les trisomiques.
Je suppose que ces derniers ne font pas partie de ta conception (oups') des choses.

Mariage pour tous : qui n'y a pas droit ? pourquoi voudrais-tu que nous te donnions une réponse alors que toi-même, tu refuses de l'accorder aux homos... Mais peut-être que les homos ne font pas partie de ta notion de "tous".
Les demeurés se trouvent là où ils sont.

Tu penses que ce "problème" occulte les "autres problèmes", que tu estimes plus graves (à tort ou à raison). Le sujet du topic est bien à propos de ce que nous pensons de cette question... et pas du "reste". Les "autres problèmes" sont discutés ailleurs.

Peut-être bien qu'un référendum serait bien. Effectivement. L'ennui, c'est que bien souvent, les gens n'ont aucune idée de ce que vivent les homos au quotidien.
Je ne peux pas t'en vouloir. Je l'ignorais moi aussi.


greenshop

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oser le débat.

Message par memory007 le Jeu 22 Nov - 16:13

kapelle03 a écrit:
memory007 a écrit:
kapelle03 a écrit:De toute façon, avec ce sujet, c'est la débandade assurée !





Ce débat étant stérile, je demande qu'il soit clos! Very Happy


En souhaitant qu'il ne fasse pas de petits...



J'ai bien dit "clos" et non éclos!!! lol!
avatar
memory007

Messages : 448
Date d'inscription : 08/11/2011
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oser le débat.

Message par kapelle03 le Jeu 22 Nov - 16:10

memory007 a écrit:
kapelle03 a écrit:De toute façon, avec ce sujet, c'est la débandade assurée !





Ce débat étant stérile, je demande qu'il soit clos! :D


En souhaitant qu'il ne fasse pas de petits...

kapelle03

Messages : 431
Date d'inscription : 05/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oser le débat.

Message par memory007 le Jeu 22 Nov - 16:03

kapelle03 a écrit:De toute façon, avec ce sujet, c'est la débandade assurée !





Ce débat étant stérile, je demande qu'il soit clos! Very Happy
avatar
memory007

Messages : 448
Date d'inscription : 08/11/2011
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oser le débat.

Message par kapelle03 le Jeu 22 Nov - 14:23

De toute façon, avec ce sujet, c'est la débandade assurée !

kapelle03

Messages : 431
Date d'inscription : 05/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oser le débat.

Message par Invité le Jeu 22 Nov - 13:31

intothewind a écrit:j'y pense , en lisant tout ça......heu , celui qui bande mou ou qui bande plus, il a le droit de se marier ?

Ben, s'il est passif, c'est pas gênant:D

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oser le débat.

Message par intothewind le Jeu 22 Nov - 13:25

j'y pense , en lisant tout ça......heu , celui qui bande mou ou qui bande plus, il a le droit de se marier ?
avatar
intothewind

Messages : 698
Date d'inscription : 07/11/2011
Localisation : au coeur de l'orage !

Voir le profil de l'utilisateur http://popotipopillou.centerblog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oser le débat.

Message par kapelle03 le Jeu 22 Nov - 12:29

tendreetna a écrit:
kapelle03 a écrit:Alors, donne-moi une définition du mariage civil...

Quant aux cathos, ils manifestent comme d'autres. N'en auraient-ils pas le droit ? si, sauf que là l'Appel vient d'intégristes qui ne rêvent que d'avancer leurs pions dans la Cité, justement Et, jusqu'à preuve du contraire, le christianisme a oeuvré pour construire la France bien sur, c'est même de là, lors de la scission entre cathos et protestant qu'est né la notion d'égalité et de fraternité.....mais je n'en oublie pas que si on les laisse faire la Cité sera à nouveau glauque et débilitante....si si (faut-il te rappeler Clovis ?)... Je ne suis pas sûr de la même participation historique des homos en faveur de notre pays.alors ça excuse moi, mais c'est d'une bassesse sans nom....donc d'après toi, y avait aucun homo dans les armées de la France?? ou alors aurais-tu aimé qu'ils soient déjà "répertoriés" avec un passif et un actif comme ces si bons hétéros qui n'ont pas arrétés de se taper dessus et.....qui continuent à torturer au nom de dieu?? éh bé

Encore une fois, avec le mariage pour tous, qui n'y a pas droit ?...

Et quel est le devenir de ta communauté dès lors que biologiquement, elle ne peut pas se reproduire, donc assurer et assumer sa descendance ? Que devient la Cité ? arrête donc de t'inquiéter pour la Cité, y a toujours eu des homos et elle s'est bien trop multiplié quand même, grâce aux Dieux des hétéros..et la faim que ressentent ces pauvres gosses, d'hétéro bien-pensants, dans le monde on peut déjà les en dédouaner, par exemple (euhhh rien que pour ça faudrait les décréter d'utilité publique????..... :affraid: )

Et si tu accordes les mêmes droits aux minorités par rapport aux majorités, respectes-tu la démocratie ? oui, encore faut il s'entendre sur le mot "démocratie", qui à mon sens ne devrait pas être la loi du plus fort, mais aller dans le plus juste pour TOUS, et donc...pour chacun :x

Et si tu retiens les intérêts particuliers au détriment des intérêts généraux, si tu fais abstraction de l'intérêt commun de l'ensemble de ta communauté (de ton peuple), tu appliques une doctrine, une politique où l'individu est roi... alors que notre avenir dépend de notre solidarité,ah quand même! c'est à dire où l'individu s'efface au profit des bienfaits de sa communauté...ah zut alors il faudrait donc REéffacer tous les cas particuliers de notre Cité?? à commencer par les handicapés?? les fous?? les sdf?? les hurluberlus?? et j'en passe des empêchaurs de tourner en rond heing, nan parce que, quand même , faut bien reconnaitre que si on avait laissé faire "les bienfaits de la communauté majoritaire" tous ce beau monde (sic) serait restés bien cachés soi dans les chaumières, soi sous les ponts...et il me semble que même les handicapés ont le droit de se marier civilement et de faire des enfants :affraid: donc les homos seraient des sous-handicapés.....allons bon!

Alors, je t'en prie, trouve moi d'autres arguments plus probants... y en a des pages et des pages "d'arguments", tu voudrais qu'on en invente s'ils sont pas inscrit dans la bible, et DONC dans nos inconscients collectifs qui nous ramènent à Adam ET Eve?? brrrr


À tous tes commentaires : explique moi comment on fait un enfant et comment tu assures l'existence d'un peuple, d'une communauté, et plus largement, l'existence de l'espèce humaine... Et dissocier la nature biologique de l'homme de celle de son organisation sociale et politique est une aberration déjà employée jadis par les bolchéviques, aujourd'hui proclamée par les pseudo-écolos verts, dont nous constatons aujourd'hui l'efficacité et la réalité de leur analyse...
Jusqu'à preuve du contraire, la femme a deux chromosomes XX, l'homme un X et un Y... Ne pouvant séparer "le mariage pour tous" de la théorie du genre (le gender), sont aussi concernés dans ce vaste problème sociétal (dont la publicité permet de ne surtout pas parler les autres problèmes bien plus graves au quotidien comme les problèmes économiques, la perdition de notre pays au niveau international, financier, santé, éducatif, militaire, scientifique, et bien d'autres encore) les trans-sexuels, qui, malgré tous les charcutages faits sur eux pour changer de sexe, n'en demeurent pas moins, soit un homme, soit une femme. car, pour l'instant, nous n'avons pas réussi à modifier la structure chromosomique de l'humain... ni à greffer le zizi d'un gars sur une femme !

Mariage pour tous : qui n'y a pas droit ?... et je ne lis aucune réponse de ta part à cette question.
Mettre des limites, et "le mariage pour tous" perd toute signification. Voilà l'aberration de demeurés proclamant cette ineptie.
Il serait bon de demander à l'ensemble du peuple son avis par voie référendaire, ce que ce refuse bien entendu, au nom de la démocratie, notre pouvoir actuel. Je me demande si on ne se fout pas de notre gueule !!...

kapelle03

Messages : 431
Date d'inscription : 05/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oser le débat.

Message par tendreetna le Jeu 22 Nov - 11:19

kapelle03 a écrit:Alors, donne-moi une définition du mariage civil...

Quant aux cathos, ils manifestent comme d'autres. N'en auraient-ils pas le droit ? si, sauf que là l'Appel vient d'intégristes qui ne rêvent que d'avancer leurs pions dans la Cité, justement Et, jusqu'à preuve du contraire, le christianisme a oeuvré pour construire la France bien sur, c'est même de là, lors de la scission entre cathos et protestant qu'est né la notion d'égalité et de fraternité.....mais je n'en oublie pas que si on les laisse faire la Cité sera à nouveau glauque et débilitante....si si (faut-il te rappeler Clovis ?)... Je ne suis pas sûr de la même participation historique des homos en faveur de notre pays.alors ça excuse moi, mais c'est d'une bassesse sans nom....donc d'après toi, y avait aucun homo dans les armées de la France?? ou alors aurais-tu aimé qu'ils soient déjà "répertoriés" avec un passif et un actif comme ces si bons hétéros qui n'ont pas arrétés de se taper dessus et.....qui continuent à torturer au nom de dieu?? éh bé

Encore une fois, avec le mariage pour tous, qui n'y a pas droit ?...

Et quel est le devenir de ta communauté dès lors que biologiquement, elle ne peut pas se reproduire, donc assurer et assumer sa descendance ? Que devient la Cité ? arrête donc de t'inquiéter pour la Cité, y a toujours eu des homos et elle s'est bien trop multiplié quand même, grâce aux Dieux des hétéros..et la faim que ressentent ces pauvres gosses, d'hétéro bien-pensants, dans le monde on peut déjà les en dédouaner, par exemple (euhhh rien que pour ça faudrait les décréter d'utilité publique????..... affraid )

Et si tu accordes les mêmes droits aux minorités par rapport aux majorités, respectes-tu la démocratie ? oui, encore faut il s'entendre sur le mot "démocratie", qui à mon sens ne devrait pas être la loi du plus fort, mais aller dans le plus juste pour TOUS, et donc...pour chacun Mad

Et si tu retiens les intérêts particuliers au détriment des intérêts généraux, si tu fais abstraction de l'intérêt commun de l'ensemble de ta communauté (de ton peuple), tu appliques une doctrine, une politique où l'individu est roi... alors que notre avenir dépend de notre solidarité,ah quand même! c'est à dire où l'individu s'efface au profit des bienfaits de sa communauté...ah zut alors il faudrait donc REéffacer tous les cas particuliers de notre Cité?? à commencer par les handicapés?? les fous?? les sdf?? les hurluberlus?? et j'en passe des empêchaurs de tourner en rond heing, nan parce que, quand même , faut bien reconnaitre que si on avait laissé faire "les bienfaits de la communauté majoritaire" tous ce beau monde (sic) serait restés bien cachés soi dans les chaumières, soi sous les ponts...et il me semble que même les handicapés ont le droit de se marier civilement et de faire des enfants affraid donc les homos seraient des sous-handicapés.....allons bon!

Alors, je t'en prie, trouve moi d'autres arguments plus probants... y en a des pages et des pages "d'arguments", tu voudrais qu'on en invente s'ils sont pas inscrit dans la bible, et DONC dans nos inconscients collectifs qui nous ramènent à Adam ET Eve?? brrrr

tendreetna

Messages : 178
Date d'inscription : 07/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oser le débat.

Message par kapelle03 le Jeu 22 Nov - 9:55

Alors, donne-moi une définition du mariage civil...

Quant aux cathos, ils manifestent comme d'autres. N'en auraient-ils pas le droit ? Et, jusqu'à preuve du contraire, le christianisme a oeuvré pour construire la France (faut-il te rappeler Clovis ?)... Je ne suis pas sûr de la même participation historique des homos en faveur de notre pays.

Encore une fois, avec le mariage pour tous, qui n'y a pas droit ?...

Et quel est le devenir de ta communauté dès lors que biologiquement, elle ne peut pas se reproduire, donc assurer et assumer sa descendance ? Que devient la Cité ?

Et si tu accordes les mêmes droits aux minorités par rapport aux majorités, respectes-tu la démocratie ?

Et si tu retiens les intérêts particuliers au détriment des intérêts généraux, si tu fais abstraction de l'intérêt commun de l'ensemble de ta communauté (de ton peuple), tu appliques une doctrine, une politique où l'individu est roi... alors que notre avenir dépend de notre solidarité, c'est à dire où l'individu s'efface au profit des bienfaits de sa communauté...

Alors, je t'en prie, trouve moi d'autres arguments plus probants...

kapelle03

Messages : 431
Date d'inscription : 05/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oser le débat.

Message par greenshop le Jeu 22 Nov - 7:58

Mais au fait... ils ne demandent jamais que le mariage civil...
Qu'est-ce que les cathos viennent faire la-dedans ?

Kap,
Cas particulier ? non. Désolée. C'est autant un cas particulier qu'une femme divorcée que tu rencontres et qui a eu des soucis.
Réflexion sur l'organisation de la Cité ? de la communauté ? J'ose espérer que tu ne veux pas dire qu'ils ne font pas partie de notre communauté.
Intérêt commun ? Beuh... dans la mesure où ils font partie de la communauté, p'têt bien qu'il faudrait s'en occuper, non ?
Oh ben tiens, toi qui les considères comme des êtres anormaux... on pourrait peut-être leur accorder les mêmes droits que les handicapés ? Qu'est ce que tu en penses ?

greenshop

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oser le débat.

Message par kapelle03 le Mer 21 Nov - 21:07

Mariage pour tous : qui n'y a pas droit ?

Et toujours pareil : ce ne sont que des cas particuliers pour justifier le mariage des homos, mais nullement une réflexion sur l'organisation de la Cité, de la communauté, de son devenir... Où est l'intérêt commun ?(notion tout à fait inexistante et surtout pas mentionné dans ce débat précis alors qu'il importerait d'en tenir compte).

kapelle03

Messages : 431
Date d'inscription : 05/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oser le débat.

Message par intothewind le Mer 21 Nov - 9:57

j'ai rencontré récemment un couple homo , hommes d'une quarantaine d'années, sans désir d'enfants.
ils ont parlé des heures durant avec beaucoup de passion mais de pudeur de cette absence de considération de la part des autres, des injustices institutionnelles qu'il doivent supporter depuis toujours, notamment ceux concernant les droits de succession, ils ont parlé des ignominies subies et des lassitudes à se cacher , des ostracisations débiles , des humiliations , et de leurs provocations à eux qui ne sont que juste réponses, ils ont parlé des deux poids deux mesures concernant les affaires de moeurs , quand le pépé ou papa tripoteur de petite fille ou garçon n'est jamais inquiété par le silence pudibond des familles "comme il faut", alors que le pédé de service en prend plein la gueule dès qu'une affaire croustillante en éclabousse un...tout ceci sans que jamais je n'ai la sensation qu'ils jouent la carte de la victimisation, mais juste celle dune recherche la reconnaissance , enfin !
j'ai eu un moment l'envie de leur demander ce qu'ils pensaient de ce fleau HIV qui a frappé leur communauté pendant des décennies, et qui les a marginalisés et ostracisés encore plus.
je ne l'ai pas fait, mais j'ai su par la suite qu'ils avaient perdu bon nombre d'amis.
alors oui, qu'ils n'aient plus aucune envie d'endurer ces inégalités, à l'heure ou n'importe quelle communauté revendique haut et fort le "droit à" , et que quand bien même il y ait des interrogations , au sujet de l'adoption entre autres , quand bien même oui, je pense maintenant que ces femmes et ces hommes sont aussi aptes que d'autres à élever des enfants correctement , pas plus mal que les autres, en tous cas.
d'ailleurs, là comme dans toute autre affaire de coeur, qui sait vraiment comment on aime un enfant ?
avatar
intothewind

Messages : 698
Date d'inscription : 07/11/2011
Localisation : au coeur de l'orage !

Voir le profil de l'utilisateur http://popotipopillou.centerblog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oser le débat.

Message par tendreetna le Mer 21 Nov - 2:20

en même temps, 10 liens, c'est pas rien quand même Mad
et tous du Figaro Mad l'è de droite ça non??

qu'est ce qu'on dit déjà?? que la droite est la fille ainée de l'Eglise...

et môa, quand j'ai vu les gueules des "manifestants" cathos et autres, j'ai ..........remercié le Ciel de pas avoir été adoptée par ces gens là heing affraid


tendreetna

Messages : 178
Date d'inscription : 07/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oser le débat.

Message par greenshop le Lun 19 Nov - 21:14

Admin a écrit:Tu peux t'en charger, non?

Au moins peut-être les liras-tu, ceux-là... Les miens pourraient te poser des problèmes, si tu les lisais.

Smile
Non, JP... je ne posterai aucun lien "pro".
J'ai lu tes liens, et ils ne me posent aucun problème.

A titre de comparaison, je dirais que c'est un peu comme si le fait de lire des liens anti droite pouvait changer ta conviction de voter à droite Wink

greenshop

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oser le débat.

Message par Admin le Lun 19 Nov - 20:50

Tu peux t'en charger, non?

Au moins peut-être les liras-tu, ceux-là... Les miens pourraient te poser des problèmes, si tu les lisais.

Smile

avatar
Admin
Admin

Messages : 850
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://pourquoipas.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oser le débat.

Message par greenshop le Lun 19 Nov - 20:31

Admin a écrit:Les libellés des liens disent bien de quoi chacun parle. Ceux qui sont intéressés peuvent cliquer, comme je l'ai fait.

Smile
Et alors ? que la loi sur le mariage gay soit irréversible ou que celui-ci embarrasse la gauche change quoi à nos propres convictions ?

Tu cites des liens anti-mariage gay. OK
Pour être équitable... cite des liens pro mariage gay !

Après, nous ferons le tri Very Happy

greenshop

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oser le débat.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum