Pourquoi les journalistes ont tout fait pour que F. Hollande soit élu?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Pourquoi les journalistes ont tout fait pour que F. Hollande soit élu?

Message par intothewind le Mer 23 Mai - 8:58

les dirigeants politiques sont d'ailleurs tant respectueux des journalistes et de leur pouvoir qu'aucun d'entre eux n'osera s'attaquer à leurs privilèges fiscaux...7700 zeuros déductibles par an , quand même ! king
avatar
intothewind

Messages : 698
Date d'inscription : 07/11/2011
Localisation : au coeur de l'orage !

Voir le profil de l'utilisateur http://popotipopillou.centerblog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les journalistes ont tout fait pour que F. Hollande soit élu?

Message par intothewind le Mer 23 Mai - 7:32

les journalistes des grands média ont cette espèce d'aura qui font croire au bon peuple qu'ils ont la science infuse et qu'ils savent tout sur tous , hommes politiques compris bien entendu.
de là à ce que peu à peu s'insinue dans les esprits que plus ces journalistes-vedettes mettent dans l'embarras les dirigeants lors de leurs interviews, plus leur pertinence en matière politique est grande, donc plus leur orientation politique mérite d'être suivie, il n'y a qu'un pas...
le quatrième pouvoir ( je ne sais plus d'ou vient cette expression ) a encore de beaux jours devant lui.
avatar
intothewind

Messages : 698
Date d'inscription : 07/11/2011
Localisation : au coeur de l'orage !

Voir le profil de l'utilisateur http://popotipopillou.centerblog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les journalistes ont tout fait pour que F. Hollande soit élu?

Message par greenshop le Mar 22 Mai - 22:38

mab31000 a écrit:Je crois que serait mieux si c'était les grands patrons de presse qui nomment le CSA , ou les 100 meilleurs payeurs d'impôts ? (ou les 1000 plus gros contribuables si tu préfères )
J'en sais rien...
et si c'était les journalistes... ?

greenshop

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les journalistes ont tout fait pour que F. Hollande soit élu?

Message par mab31000 le Mar 22 Mai - 22:31

Je crois que serait mieux si c'était les grands patrons de presse qui nomment le CSA , ou les 100 meilleurs payeurs d'impôts ? (ou les 1000 plus gros contribuables si tu préfères )
avatar
mab31000

Messages : 309
Date d'inscription : 09/11/2011
Age : 97
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les journalistes ont tout fait pour que F. Hollande soit élu?

Message par greenshop le Mar 22 Mai - 14:51

greenshop a écrit:
D'ailleurs, je suis bien contente que tout cela changera avec notre nouveau Président.
Notamment pour la télé. Les dirigeants, à la botte de Mr. Sarkozy, vont partir, pour être remplacés par d'autres... moins de parti pris...
mais au fait, regardons de plus près la chose :
Voyons, voyons...
Qui nomme les directeurs de la télé ?
- le CSA
Qui nomme le CSA ?
- le... Président de la République... Shocked
Arf... No
Ahhhhhhhhh ! réforme prévue ! Smile

"Le calendrier de cette réforme, qui prévoit leur nomination par un nouveau CSA formé de membres nommés par les commissions culturelles de l'Assemblée nationale et du Sénat, correspondrait alors à la fin du mandat de l'actuel président du CSA, a précisé la ministre de la Culture et de la communication"

chouette, il va y avoir au milieu l'Assemblée Nationale et le Sénat....
pas de politique, hein... "on reste neutre" kidizaient...
faut que je creuse... élus euh... nommés pour combien de temps ?

zut ! j'ai oublié qui était majoritaire à l'Assemblée Nationale et au Sénat Rolling Eyes

greenshop

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les journalistes ont tout fait pour que F. Hollande soit élu?

Message par kapelle03 le Mar 22 Mai - 11:45

Pour aller dans le même sens, il suffit de regarder les propriétaires des grands quotidiens, ou ceux qui contribuent financièrement à maintenir les médias. Nous avons, dès lors, réponses pour les journalistes qui doivent informer selon les volontés de leurs patrons. Monsieur Ménard a été un exemple de ce qu'il ne faut pas faire.
Le plus drôle : nous arrivons à lire le même article dans des canards différents, comme s'il n'y avait que quelques rédacteurs pour la pléthore de signatures. Et on ose parler d'indépendance de la presse ??!!...

kapelle03

Messages : 431
Date d'inscription : 05/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les journalistes ont tout fait pour que F. Hollande soit élu?

Message par greenshop le Mar 22 Mai - 10:47

Les groupes de média appartenant forcément à des personnes qui sont devenues très très riches (bah oui...) il faut donc en déduire que leurs patrons donnent des directives aux journalistes concernant leurs écrits et leurs mots aux journaux télévisés...
C'est normal. C'est la censure... et tout le monde sait que nous sommes un pays où la censure est partout... Evil or Very Mad

D'ailleurs, je suis bien contente que tout cela changera avec notre nouveau Président.
Notamment pour la télé. Les dirigeants, à la botte de Mr. Sarkozy, vont partir, pour être remplacés par d'autres... moins de parti pris...
mais au fait, regardons de plus près la chose :
Voyons, voyons...
Qui nomme les directeurs de la télé ?
- le CSA
Qui nomme le CSA ?
- le... Président de la République... Shocked

Arf... No

greenshop

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les journalistes ont tout fait pour que F. Hollande soit élu?

Message par greenshop le Mar 22 Mai - 10:15

Le bon sens à portée de bulletin... Wink

greenshop

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les journalistes ont tout fait pour que F. Hollande soit élu?

Message par mab31000 le Lun 21 Mai - 18:42

Le Bon Sens A Portée De Bulletin.





Posted on 26 mars 2012 par tiresias



Il est tout de même étonnant de voir que la candidate du Front
National est stigmatisée en toutes occasions, réduite a des procès
d’intention permanents, a une suspicion et une caricature si loin de la
réalité.
Nombreux sont ceux qui auraient souhaité la voir se frotter les mains
parce que « le français » Mohamed Merah, (son nom sera évidemment béni
par les Islamistes qui nous environnent et qui se chargeront de le faire
et de le faire savoir), est d’origine algérienne, elle a fait preuve
d’une retenue, d’une intelligence et d’une clairvoyance que nous
souhaiterions a toute la classe politique.
C’est une grosse claque pour les si bien pensants de la goche parisienne
cette goche caviar qui tient la presse et envahit les écrans, qui a
longueur d’année nous instille sa façon de voir, qui se fait un plaisir
de désinformer et de culpabiliser un pays entier qui n’en demande
certes pas tant, et qui fait semblant de découvrir que la terreur
islamiste est a nos portes, les mêmes causes, immigration non contrôlée,
perte d’identité, refus de l’autorité de l’état, de l’école etc…
produisent les mêmes effets, la déconsidération de toute une génération
de politiciens, de leurs relais et de leurs discours. La sécurité et la
lutte contre le terrorisme islamique que l’on souhaitait a tout niveau
occulter reviennent en force au devant de la scène française.
On devrait s’amuser rétrospectivement a relire les titres de certains
journaux, ceux qui sont censés porter la bonne parole socialiste, du
moins les plus connus, Libération, et Le Monde faisons grâce des autres quotidiens et hebdomadaires.
Libération : Contre le tueur et contre la montre : Parasitée par les interventions de Claude Guéant, l’enquête sur les meurtres de Toulouse menée par 200 officiers de police judiciaire épluche de très maigres indices. (le 20 mars).
Toujours dans Libération du même 20 mars :
Tueur de Toulouse :Il est animé par la «haine et entraîné au ti
Sans connaître le mobile exact de ce «nettoyeur» (terme militaire, note de Tirésias), les policiers privilégient désormais la piste de «l’extrême droite» ou «de l’islamisme violent». Selon un commissaire, le profil de cet homme, «sa maîtrise des armes, son sang-froid exceptionnel, son habileté à piloter une moto et son côté anti-Arabes, anti-Noirs et anti-Juifs» oriente les recherches vers «un militaire», ancien ou en service, «ou un paramilitaire, un fondu d’un groupuscule néonazi entraîné au tir». Remarquez comme la description est insidieuse…..(note de Tirésias).
Encore mieux dans Le Monde qui sous son couvert de sérieux prend a témoin la presse mondiale :
Le drame de Toulouse interpelle la presse mondiale, et rebelote pour la piste néo-nazie (note de Tirésias).
LA PISTE NÉONAZIE :Le Monde- 20 mars.
Le caractère antisémite de l’attaque de Toulouse est particulièrement
souligné dans la presse européenne. Le journal allemand Die Welt se
demande s’il s’agit d’ “un événement français » ou européen. « Personne ne doit croire que l’Allemagne est immunisée contre de tels crimes », prévient aussi le journal.
De son côté, Javier Valenzuela s’exerce à l’art de la comparaison sur
son blog »Crónica negra », hébergé par le quotidien espagnol El País :
« Si la motivation raciste du serial killer (…) se confirme, [la France]
s’ajoutera à la liste des pays qui ont, ces derniers temps, souffert
dans leur chair de la violence antisémite, islamophobe et xénophobe en
Europe… » Et de citer la tuerie d’Anders Behring Breivik en Norvège, la
découverte en Allemagne des assassins néonazis d’immigrants turcs à la
mi-novembre, ou encore, en Italie, le meurtre de deux vendeurs ambulants
sénégalais par un militant d’extrême droite en décembre.
Voila c’est dit, la caution de la presse étrangère autorise Le Monde a
faire croire en un raccourci insinuateur que ces actes antisémites,
islamophobes et xénophobes ne viennent que de néo-nationaux-socialistes
(nazis), sans pour autant envisager que la peste verte ralliée a son
croissant remplace désormais la croix gammée. Les exemples sont choisis
avec soin néo-nazis allemands, norvégiens et italiens et pour faire
bonne mesure, maintenant les français.

Cela en est écœurant,ces mensonges, ces a peu près et toutes ces
élucubrations qui sont ensuite relayées par les copains des télévisions
et des radios infestées par la même bien-pensance par la même mauvaise
foi, parce qu’ils se partagent les émissions, les postes, les
passe-droits et les coucheries sont maintenant de trop. Un seul mot
d’ordre, ne dites que ce qu’il faut dire, ne dévoilez que ce qui est
acceptable, la marmite est prête a exploser, couvrez la .

A t’on lu dans les quotidiens français ce que Merah a filmé durant
ses meurtres ? Non, mais les journaux anglo-saxons donnent les détails,
et c’est ignoble.
A t’on vraiment entendu les voix des imams des mosquées présentes sur
le territoire français pour condamner sans ambiguïté ces actes odieux,
perpétrés, il faut le dire, par quelqu’un qui se réclame d’une religion a
laquelle on donne pignon sur rue.
Le silence de S.O.S. racisme, MM Harlem Désir et Sopo sont pourtant habitués des plateaux, est assourdissant.
Non et pire, a l’ignoble s’ajoute l’abject, on lui trouve des excuses,
il était « très gentil, sans problèmes , etc… bla bla bla » encore mieux
une professeur d’une école de Rouen ose demander une minute de silence a
ses élèves en mémoire du monstre, son exemple sera suivi, l’éducation
nationale baisse toujours les bras après avoir fait de grands moulinets .
Nul besoin d’être devin pour affirmer que bientôt, il y aura une marche
du souvenir pour Mohamed Merah et un comité de soutien au frère en garde
a vue. Attendons nous a davantage, puisque la famille veut porter
plainte contre la France.

Mais finalement ce qu’il ya peut être de salutaire dans ce drame,
c’est de montrer que la France est maintenant tombée si bas qu’elle peut
soit ne plus se relever et dans ce cas faisons confiance allah gauche,
allah langue de bois, a leurs relais médiatiques, mais ils le paieront,
tous, un jour ou l’autre très cher, malheureusement nous tous avec eux.
L’autre option est celle d’un sursaut, un grand pays ne peut accepter
d’aller sciemment dans le mur, Nicolas Sarkozy a t’il mesuré la
responsabilité qui lui incombe ? N’ayant pas le couperet d’une nouvelle
élection, il peut enfin être en mesure d’appliquer des réformes
drastiques pour la survie de notre pays, ce que son mollasson de
prédécesseur n’a jamais eu le courage d’effectuer tant il a diabolisé
jusque dans son propre camp celles et ceux qui auraient été prêts a les
mettre en place : « Je croyais qu’il était (Chirac) du marbre dont on
fait les statues. En réalité il est de la faïence dont on fait les
bidets. » Marie-France Garaud dixit.

Nous essaierons de répondre a ces questions avec l’aide de vos
commentaires,mais en attendant nous vous invitons a regarder cette video
sans préjugés, sans les œillères et le parti-pris systématique de
censure, de dénigrement de ceux qui tentent dans notre démocratie de
caricaturer cette analyse et cette voix.




Je ne connaissais pas cette "publication" mais c'est aussi objectif que les infos de l'Huma ne vous en déplaise Twisted Evil




Jetez un œil au "lettres" , c'est édifiant study
avatar
mab31000

Messages : 309
Date d'inscription : 09/11/2011
Age : 97
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les journalistes ont tout fait pour que F. Hollande soit élu?

Message par kapelle03 le Lun 21 Mai - 10:19


kapelle03

Messages : 431
Date d'inscription : 05/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les journalistes ont tout fait pour que F. Hollande soit élu?

Message par Admin le Lun 21 Mai - 9:33

Wahoouuuuu !! Smile

Liens pour instruire tout ça bienvenus Smile
avatar
Admin
Admin

Messages : 850
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://pourquoipas.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les journalistes ont tout fait pour que F. Hollande soit élu?

Message par kapelle03 le Lun 21 Mai - 9:25

Il faut informer les lecteurs sur ce que sont réellement ceux qui les informent.
Avec leurs salaires mensuels, moi aussi, je peux faire du social et verser ma larme devant les caméras. Quant à vivre mes convictions médiatiquement déclarées, nuance !!.... On ne mélange pas le caviar avec les rillettes de porc.

kapelle03

Messages : 431
Date d'inscription : 05/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi les journalistes ont tout fait pour que F. Hollande soit élu?

Message par memory007 le Lun 21 Mai - 9:16

POURQUOI LES JOURNALISTES ONT TOUT FAIT POUR QUE HOLLANDE DEVIENNE PRESIDENT?















<BLOCKQUOTE style="MARGIN-BOTTOM: 5pt">



C'est bon a savoir et a faire savoir.

Pourquoi les journalistes ont tout fait pour qu’HOLLANDE soit vainqueur ?
En effet 85% des journalistes sont de gauche et ils ont fait une propagande pro-Hollande et une propagande Anti –Sarkozyste. Les différents débats nous ont démontré avec une grande évidence qu’ils souhaitaient l’élection de Hollande. En voici la raison : L'avantage fiscal créée en 1934, pour les journalistes, supprimé par Juppé et rétabli par Jospin, pose question à l'heure où les niches fiscales ont mauvaise presse.

La chasse aux niches fiscales est à la mode. Le projet socialiste pour 2012 propose d'annuler 50 milliards sur les 70 milliards de «dépenses fiscales inutiles» créées depuis 2002. Au chapitre des «dépenses fiscales inutiles» ou au moins injustes, le PS pourrait également citer une mesure prise par le gouvernement Jospin, l'allocation pour frais d'emploi des journalistes, une niche fiscale qu'avait fait sauter Alain Juppé et que la gauche a rétabli quelques années plus tard sous une forme légèrement allégée.
Depuis 1999, les journalistes sont autorisés à retrancher 7.650 euros de leur salaire imposable, au nom des frais professionnels non remboursés par leurs employeurs. Un avantage fiscal conséquent. Prenons l'exemple d'un journaliste célibataire gagnant 2.500 euros par mois. Sans cet avantage fiscal, il payerait 2.534 euros d'impôt sur le revenu. Avec, il ne paye que 1.477 euros. Cette niche fiscale a été créée en 1934. Le journalisme faisait partie d'une liste délicieusement surannée de 110 professions qui étaient supposées avoir des frais professionnels (transport, nourriture, matériel...) plus importants que la moyenne. En France, tous les salariés sont exonérés de 10% de leur revenu au nom de ces frais professionnels. Pour 30.000 euros gagnés, on n'en déclare en fait que 27.000.

Ces 110 professions bénéficiaient d'un coup de pouce supplémentaire, de 5% pour les ouvriers du cartonnage de la région de Nantua à 40% pour les tisseurs non propriétaires de leur métier de l'Ain, de l'Ardèche, de la Drôme, du Gard, de la Haute-Loire, de la Haute-Savoie, de l'Isère, de la Loire, du Puy-de-Dôme, du Rhône, de la Savoie, de la Saône-et-Loire et du Vaucluse. Au milieu de cet inventaire à la Pernaut, les journalistes bénéficiaient d'une déduction supplémentaire de 30%.
En 1996, au nom d'une vaste réforme sur l'impôt sur le revenu, le gouvernement Juppé tire un trait sur toutes ces niches fiscales, «devenues sans rapport avec la réalité des frais professionnels supportés par les intéressés et qui ont donc perdu toute justification». Une profession va particulièrement se plaindre, les journalistes. Une manifestation réunissant 2.000 personnes parcourt alors les rues de Paris. Une dizaine de titres de la presse quotidienne régionale lancent une opération «homme invisible», un boycott photographique des parlementaires favorables à la suppression de la niche.
On découvre à cette occasion que les journalistes ont nettement plus de moyens de pression que les ouvriers du cartonnage de la région de Nantua. «Le souvenir que j'en conserve est moins la hargne des journalistes que la trouille des politiques», raconte Alain Lambert, ex-rapporteur du budget au Sénat. Juppé tient bon face à la fronde, mais offre une première concession à la profession, la création d'un fonds budgétaire pour compenser la hausse d'impôts que subiront les journalistes. Parallèlement, des négociations sont engagées avec les syndicats.Elles aboutiront sous Jospin. Il est décidé de rétablir l'avantage fiscal, mais sous une forme un peu plus juste. Au lieu des 30%, les journalistes pourront dorénavant retirer 50.000 F (soit 7.650 €) de leurs revenus, une mesure qui favorise les bas salaires et limite l'avantage pour les plus riches. Il n'empêche que les journalistes sont les seuls à bénéficier de la mesure. Michel Diard, ancien secrétaire général du SNJ-CGT (Syndicat national des journalistes) qui a participé à la négociation, ne voit qu'une explication: «La profession s'est mobilisée, les autres ne l'ont pas fait suffisamment».
Comment justifier cette différence de traitement face à l'impôt? «On considère que le travail du journaliste ne s'arrête jamais, répond Michel Diard. Même en vacances, le journaliste doit se tenir au courant, acheter les journaux, regarder le JT de 20h, consulter les infos sur Internet, ce qui a des coûts non pris en compte par l'entreprise de presse». Les journalistes seront ravis d'apprendre que leur Macbook est financé par l'Etat. Les polisseurs de pipe de Saint-Claude, qui ont perdu l'avantage fiscal, un peu moins.

>
Avant les primaires les syndicats de journalistes notamment de l’humanité ont demandé à Mr François Hollande de rétablir l’abattement de 30% pour les journalistes, de plus, chose étrange une certaine Valérie Massonneau (plus connu sous le nom de Valérie Trierweiler, future Madame Hollande) fut la porte-parole des journalistes accompagnée bien sûr d’Audrey Pulvar.

A savoir qu’en 2008 cette demande de rétablir les 30% fut demandée par les journalistes à Nicolas Sarkozy qui refusa, ce qui lui attira les foudres du monde journalistique, depuis ce jour la campagne anti-sarkozy commença.
Donc un journaliste célibataire gagnant 2500 € par mois pourrait à partir de 2012 déduire 9000€ au lieu de 7650€.


Imaginez: Audrey Pulvar et David Pujadas gagnent aux environs de 12000€ par mois ils peuvent donc déduire 54000€; Laurence Ferrari gagne 400000€ annuel, cela lui fait une déduction de 120000€. Jean-Michel Apathie 40000€ par mois soit une déduction de 144000€. Alain Duhamel 56000€ par mois déduction de 207600€. De plus les journalistes de l’audiovisuel lui ont demandé un abattement supplémentaire de 10% pour les frais dit: « frais esthétique » du fait qu’ils doivent en permanence faire des soins esthétiques pour être présentables devant les caméras. Soit 40% d’abattement.
Mr Hollande leur a promis qu’il leur rétablirai ce droit dès septembre 2012 si il est élu. Et il est certain que Valérie Trierweiler et Audrey Pulvar sauront lui rappeler.

Comme quoi, tous ces journalistes qui crachent sur les riches, et qui n’ont pas de mots assez forts pour dénoncer le Sarko bling bling se gardent bien de parler de leurs avantages fiscaux. A savoir que Valérie Trierweiler est petite-fille et arrière petite fille de Banquier? Elle n’est pas issue d’un milieu modeste comme elle essaie de le faire croire. Elle a un gros patrimoine immobilier, comme François Hollande avec sa SCI « La Sapinière » et son agence à Londres
Ils veulent bien taxer les riches mais pas eux, car avec leur salaire de smicard ils ne pourraient plus vivre, on les comprend d’ailleurs fort bien.


Une grande Injustice
42500 journalistes bénéficieront de cet avantage, mais on peut aussi se déclarer journaliste fiscalement sans carte de presse. Et des proches de journalistes, qui ne sont pas journalistes se déclarent journalistes sans carte de presse, sport très prisé chez les amis de l’Humanité et du Canard Enchainé.

Il n'empêche que cette niche fiscale laisse un sale goût dans la bouche des journalistes. Tout le monde comprend bien l'injustice de la mesure et le souci éthique qui se pose. Dans ce débat, les journalistes sont juges et parties puisqu'ils ont le pouvoir de mobiliser ou non l'opinion publique. Mais ces derniers ne veulent aucunement que l’on touche à leurs avantages et désirent les accroître. Ce n'est pas plus glorieux que les parlementaires qui votent eux-mêmes leur rémunération.
Une suppression de cet avantage fiscal serait néanmoins compliquée à mettre en œuvre. Les syndicats demanderaient immédiatement une augmentation de salaire correspondant à la perte subie, ce qui au vu de la situation financière des journaux s'annonce bien délicat (à moins que le gouvernement rende l'argent de l'autre côté par des aides à la presse).
N’en doutons pas cette loi sera votée, et vous pouvez être sûr, que cela ne fera pas la une du journal de 20h00 ni la première page du journal l’Humanité, ni du Canard Enchaîné.

Avantages sur les congés maladies
Au-delà de trois mois de présences les journalistes ont le droit à la totalité de sa rémunération mensuelle pendant 3 mois, ils ont demandé à François hollande de porter la durée à 6 mois. Et au-delà au 2/3 de la rémunération mensuelle plus le supplément familial dans son intégralité. Les journalistes ont la prise en charge intégrale de leur cure thermale par la sécurité sociale et ouvrent droit aux mêmes conditions d'indemnisation que celles prévues pour la maladie simple et sont prises en compte dans la durée de celle-ci.

Les journalistes en service, victimes d'accidents du travail ou de trajet, ou atteints de maladie professionnelle contractée à l'occasion de leur travail, conservent, pour tous les arrêts reconnus par la sécurité sociale comme directement liés à l'accident du travail ou à la maladie professionnelle, l'intégralité de leur rémunération dans la limite de deux ans, Ils ont demandé à François Hollande de passer cette durée à 4 ans.
En cas d'incapacité permanente partielle telle qu'elle est reconnue par la sécurité sociale, le journaliste a droit à une priorité de reclassement dans une fonction compatible avec son état physique, avec maintien de tous ses droits (y compris la déduction fiscale), notamment en matière de salaire.
A compter de la date de leur engagement, les journalistes atteints d'une affection de longue durée reconnue par la sécurité sociale entraînant momentanément une incapacité totale d'exercer leur fonction conservent pendant les trois premières années l'intégralité de leur salaire et les avantages fiscaux. Ils ont demandé à François Hollande que la durée soit portée à 5 ans. Ils ont eu la promesse que cela serait fait en Septembre

Quels avantages pour François Hollande?

Pour François Hollande, il est important d’avoir la majorité des journalistes à ses côtés afin de nous faire avaler tous les mensonges de sa future politique. Pour un chef d’état il est très important d’avoir le pouvoir médiatique de son côté, même si cela doit passer par l’attribution de niche fiscale, afin d’avoir une emprise sur les médias. Ce qu’avait parfaitement compris François Mitterrand.
De ce fait il pourra dire et faire croire aux français ce qu’il veut. Après le département le plus endetté de France, la Corrèze, nous aurons le pays le plus endetté d’Europe, la France.
Les Français vont encore jouer les cigales, pendant qu’une minorité de fourmis va devoir travailler comme des dingues pour engraisser tout ce petit monde.
Merci messieurs et mesdames les journalistes ....


http://www.tiresias.info/2012/04/de-la-mauvaise-foi-des-journalistes/</BLOCKQUOTE>



CD
avatar
memory007

Messages : 448
Date d'inscription : 08/11/2011
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les journalistes ont tout fait pour que F. Hollande soit élu?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum