Du rôle du journaliste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Du rôle du journaliste

Message par greenshop le Jeu 29 Oct - 11:18

Depuis quelques temps, je ne sais pas si vous l'avez remarqué, mais nous avons droit à :
- la courbe du chômage a baissé
- le pouvoir d'achat est en hausse
- nous sommes plus compétitifs que l'Allemagne.

Des élections dans 1 mois ½ (ou à peu près), et d'autres dans 1 an ½ (ou à peu près).

La courbe du chômage ne peut pas baisser... par contre, le montant des indemnités, oui. Ce qui est totalement différent. Nombre de chômeurs n'ont plus droit à quelque indemnité que ce soit, et pour être franche (j'en parle en connaissance de cause), Pôle Emploi fait ce qu'il faut pour en retarder les paiements -qui sont pourtant dus-.

Le pouvoir d'achat ne peut pas être en hausse. Les salaires n'augmentent pas. Par contre, les français dépensent plus en France qu'à l'étranger (merci le terrorisme).

Nous sommes plus compétitifs que l'Allemagne. Le reportage montrait cette société qui mettait à profit le CICE (le fameux Crédit d'Impôt). 
CICE : Crédit d'Impôt pour la Compétitivité et l'Emploi.
C'est une idée superbe, et j'avoue que je ne sais comment la traiter, comme d'ailleurs la plupart des sociétés ce qui est fort dommage), car c'est une vraie usine à gaz.
http://www.credit d'impôt
Cela étant, si cela permet à des sociétés d'être compétitives, donc garder la tête hors de l'eau (parce-que c'est tout de même de ça dont il s'agit -faut tout lire-), elles n'auront pas de quoi embaucher, ni même d'augmenter leurs salariés. Mais juste leur permettre de ne pas les licencier. Ce qui est déjà bien.
Moyen légal d'éviter le chômage.
Mais le CICE est réservé aux jeunes entreprises, à celles qui innovent, et à celles qui se cassent la gueule.

Je pense alors à ces entreprises qui demandent un effort à leurs salariés pour éviter la fermeture (et donc le licenciement)... et aux grèves qui en résulte. Les dites grèves ne peuvent rien changer puisque, fondamentalement, elles empêchent toute rentrée d'argent, et donc, ne peuvent qu'accélérer le processus de fermeture.
(c'est ma mauvaise foi qui parle... bien évidemment, c'est la faute des dirigeants qui non seulement ne savent pas diriger, mais en plus s'en mettent plein les poches). C'est parfois vrai. Et parfois faux.

Prenons l'exemple d'Air France, point "plutôt" sensible en ce moment (mais cela ne date pas d'hier... parce-que ça fait quelques années quand même qu'Air France tire la sonnette d'alarme).
Les prix des billets d'avion sont prohibitifs. Faut être con pour voyager sur Air France alors que nombre de compagnies propose les mêmes trajets 2 fois moins cher si non plus. Et en plus, Air France est tout le temps en grève... Vrai ou pas ? 
Donc, moins de rentrée d'argent. Logique ou pas ?
Sauf que pour payer tous les employés (commandants de bord etc etc...), Air France est, quelque part, obligée d'appliquer ces tarifs. Aïe.
Les dirigeants, qui s'en mettent plein les poches comme chacun sait, vont donc être ravis de licencier des gens, de fermer une boîte et d'avoir moins d'argent, la boîte étant fermée... -même s'ils vont se prendre une bonne pincée au passage en la fermant (la dite boîte étant à eux, quand même)-.
Air France sera rachetée (ou pas), par Dieu seul sait quelle compagnie et reprendra les employés (ou pas), et, pour la faire tourner, ne leur proposera sûrement pas le même salaire. Aïe.
Et ceux qui ne seront pas repris iront pointer au chômage. Les salaires les plus hauts auront encore de quoi vivre (si, si), ce seront les plus bas qui trinqueront vraiment.
Air France sera (peut-être) rachetée par le groupe Lufthansa (allemand), comme le fût, en son temps, la compagnie Swissair.
Saleté de capitalisme.

Air France n'aura pas droit au CICE.
Il y aura je ne sais combien d'employés au chômage.
...et je doute fort que cela aidera à l'augmentation du pouvoir d'achat.

Je ne sais pas où est la solution.
S'il est inique d'imposer des conditions de travail épouvantables pour éviter le chômage -merci le chantage-... (et je sais de quoi je parle), il est peut-être judicieux de juger l'importance des dites conditions de travail (salaire ? canapé ? etc etc...), savoir estimer ce qui est vraiment "inacceptable".

En attendant, les élections sont proches, et le gouvernement va très certainement débloquer des fonds que nous n'avons pas.

Mais je me trompe sûrement.

greenshop

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du rôle du journaliste

Message par greenshop le Mer 14 Aoû - 13:35

Petit reportage aux infos ce midi sur le coût de la rentrée scolaire.
Deux enfants, âges différents…
1200€ pour les deux. 

Tout y est détaillé. Ou presque.
Car un léger oubli : l'allocation de rentrée scolaire.
Pour les deux, elle se montera à 745 €

L'addition baisse un peu, non ?

greenshop

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du rôle du journaliste

Message par greenshop le Mar 23 Avr - 11:34

Est-ce que vous avez remarqué que nous avons droit, systématiquement, lors des journaux télévisés à un laïus sur des exemples de "bonne intégration" ?
Est-ce pour faire passer le message à ceux qui se plaignent que "quand on veut, on peut" ?
ou aux "autres" une façon de dire "vous voyez, il y en a qui sont "bien", alors…" ?

greenshop

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du rôle du journaliste

Message par intothewind le Mer 5 Déc - 13:42

petite lecture reçue ce matin , et petit exemple en rapport avec le journalisme , sur ce que j'estime être un pur exemple d'article orienté de journaleux partisan...
http://www.algerie1.com/magazine/fraudes-presumees-aux-retraites-francaises-la-cnav-conteste/
il y manque une précision , mais de taille : l'Algérie étant un des pays les plus corrompus au monde, comment peut-on vérifier la crédibilité de ses "autorités locales "? pirat
avatar
intothewind

Messages : 698
Date d'inscription : 07/11/2011
Localisation : au coeur de l'orage !

Voir le profil de l'utilisateur http://popotipopillou.centerblog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du rôle du journaliste

Message par Grenouille le Mar 4 Déc - 16:54

Pour avoir été journaliste durant 2 ans dans un hebdo régional, je peux dire que ça chauffait souvent dur dans les réunions de rédaction, mais qu'il y avait une vraie déontologie (c'est d'ailleurs pour ça que ça chauffait ! tongue )

Et puis le directeur a changé et nous avons eu l'ineffable bonheur d'avoir un "businessman" aux commandes Crying or Very sad
La publicité est devenue la ligne éditoriale, les commerciaux, le pouvoir décisionnaire et la neutralité (en tout le désir de l'être au maximum, neutre) un vague souvenir !

Voilà, ça tient à ça la crédibilité d'un journal...
avatar
Grenouille

Messages : 62
Date d'inscription : 02/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du rôle du journaliste

Message par greenshop le Mar 4 Déc - 15:24

Kyedoo... c'est quoi ITW ?

Kap, merci des portraits...
Concernant l'indépendance du journaliste, cela rejoint ce que j'écrivais au tout début.
Finalement, pour se faire une opinion objective, combien faudrait-il acheter de journaux ?

Maintenant, pour le gugusse renversé (quelle que soit sa nationalité), c'était une bande passante, et non un journaliste qui disait l'info.

greenshop

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du rôle du journaliste

Message par kapelle03 le Mar 4 Déc - 13:16

Pour apprendre à mieux les connaître, et en tirer vos conclusions :


http://www.ojim.fr/portraits/


Maintenant, un journaliste est-il indépendant de son média, celui qui l'emploie ?

kapelle03

Messages : 431
Date d'inscription : 05/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du rôle du journaliste

Message par kyedoo le Mar 4 Déc - 13:00

Je te propose de la calmer en premier ITW, Cool

kyedoo

Messages : 210
Date d'inscription : 07/11/2012
Age : 51
Localisation : Alderaan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du rôle du journaliste

Message par intothewind le Mar 4 Déc - 12:34

....ou bien que ce Bulgare était sa tête de turc ?
avatar
intothewind

Messages : 698
Date d'inscription : 07/11/2011
Localisation : au coeur de l'orage !

Voir le profil de l'utilisateur http://popotipopillou.centerblog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du rôle du journaliste

Message par greenshop le Mar 4 Déc - 12:17

Allez, zou...
Aujourd'hui :
"un poids lourd en fuite a grièvement blessé un bulgare d'un cirque russe qui changeait une roue" (BFM TV)

Sérieusement, vous pensez que le camionneur l'a visé ? ou bien... Rolling Eyes

greenshop

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du rôle du journaliste

Message par intothewind le Jeu 13 Sep - 8:19

il y a peu je discutais avec un ethnologue ( mon petit-cousin ) qui me disait que le plus dur dans son boulot , c'etait la recherche d'une objectivité la plus pointue qui soit , afin que ses travaux ne soient pas parasitées par ses appréciations sociologiques sur les ethnies étudiées.
ça doit être la même chose quand on est journaliste.
le problème, c'est que dans les grands médias l'audimat est roi, et les journalistes-stars doivent rassembler autour d'une bannière précise le plus possible de public. pirat
avatar
intothewind

Messages : 698
Date d'inscription : 07/11/2011
Localisation : au coeur de l'orage !

Voir le profil de l'utilisateur http://popotipopillou.centerblog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Du rôle du journaliste

Message par greenshop le Mar 13 Mar - 10:42

Logiquement, selon moi, le rôle d'un journaliste devrait être celui-ci :
1. Délivrer les informations, à l'état brut
2. Investiguer, certes, mais rester neutre dans le résultat de l'investigation. Donc, revenir au point 1.

Nous savons tous qu'il y a des médias à tendance politique... de l'extrême droite vers l'extrême gauche... mais nous pourrions dire que c'est la liberté d'expression. Ou une forme de.

Cependant, il est parfois des "tournures de phrases" qui démontrent la non-objectivité du journaliste...
Ainsi, ce week-end, dans un hebdomadaire, je lisais un article énonçant les fortunes des candidats Sarkozy et Hollande.
Commençant par M.Sarkozy, le journaliste énonçait que celui-ci avait acquis appartement de 200m² (ou approchant) à Paris, et insistait sur les avoirs de Carla Bruni, puisque le couple allait souvent dans hôtel particulier ou autre villa appartenant à cette dernière... Je me suis interrogée dès lors, sur l'opportunité d'indiquer ses avoirs, à elle, puisque ces derniers ne faisaient pas partie de ceux de son mari.
La suite évoquait les avoirs de M.Hollande, qui ne louait que... puis que lui et sa compagne avaient finalement acheté un appartement à Paris, mais insistait sur les locations faites par M.Hollande. Et que finalement, c'était tout. Soit. Continuant l'article, j'ai eu la surprise d'apprendre que lors de leur séparation, M.Hollande et Mme Royal, avaient eu à débattre et qu'ils avaient convenu que lui garderait l'appartement de Paris, et elle, la villa de Mougins. Connaissant les prix de l'immobilier dans ce secteur (qui sont largement plus élevés que partout ailleurs, l'endroit étant très prisé et très chic), j'en ai déduit logiquement, qu'il y avait là un bien supplémentaire, passé sous silence très discrètement...

Bien que je n'aie aucun doute sur le fait que si le journal en question avait été d'une tendance politique autre, c'eût été la même chose.
Mais doit-on considérer cela comme étant réellement le rôle d'un journaliste ?

greenshop

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du rôle du journaliste

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum