présidentielle: où en est-on?

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: présidentielle: où en est-on?

Message par vesta31 le Dim 19 Fév - 19:22

J'ai zappé quelque peu sur le meeting de Sarko à Marseille. Une petite question est venue effleurer mon esprit : combien peu bien coûter un meeting de ce type. Pas seulement en ce qui concerne notre président-candidat.
Je feuillette vite fait la toile et je trouve : http://www.lecri.fr/2011/12/08/325-000-euros-pour-le-meeting-de-sarkozy-a-toulon/28021
complété par ceci : http://www.impots-economie.com/le-vrai-cout-des-deplacements-de-sarkozy/
325000€ !!!! un rapide calcul me fait réaliser que celà correspond à peu de chose près à .........18 ans de mon salaire affraid
Nous ne jouons pas dans la même cour que ces gens là.
avatar
vesta31

Messages : 90
Date d'inscription : 10/11/2011
Localisation : TOULOUSE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: présidentielle: où en est-on?

Message par entre2mers le Dim 19 Fév - 18:39

vesta31 a écrit:
entre2mers a écrit:



Si. Il avait été ministre ( de mémoire du budget et de l'Intérieur) et avait donc, par conséquent, participé à au moins un gouvernement. Ce n'est pas le cas de Hollande que ni Mitterrand, ni Jospin n'appréciaient assez pour lui confier une telle responsabilité. Pourquoi ? C'est la réponse à cette question qui serait intéressante.

L'entourage dont tu parles ne me rassure pas quand on analyse de quoi "Martine" est capable. Son père valait beaucoup mieux et aurait sûrement été un bon président. Quant aux autres conseillers, capables d'un bon "entourage", je cherche....

Une certitude : rarement une élection aura été autant casse gueule à cause du contexte. Celui qui décrochera le pompon n'aura pas le droit à l'erreur. Et ce challenge, autant dire qu'il est impossible à tenir.

Perso, pour moi, ce sera ni....ni.... avant tout par conviction et aussi parce que les élections dont on donne le résultat avant qu'elles n'aient eu lieu, ça me déplait.
Je suis centriste et comme en 2007 je voterai Bayrou. Je passe outre son côté prof qui déplait sans doute à beaucoup mais c'est son programme qui se rapproche le plus de mes convictions.

C'est vrai, Nico avait été ministre, pardon pour cette erreur ; mais là non plus, il ne m'a pas laissé QUE des bons souvenirs !
Les"under ground" des décisions de nos politiques nous resteront à jamais accès interdit ! Même si, en effet, j'aimerais aussi savoir pkoi Jospin et Mimi n'ont jamais voulu de Hollande à un poste ministériel.
Je viens d'écouter l'ex de hollande à la radio, ma fois, elle remonte un peu dans mon estime-politique ; mais j'ai bien conscience que les discours sonnent souvent bien + vrai que la réalité du terrain !
Bayrou ? il fut un temps où j'aurais dit oui, mais il me revient en mémoire un débat télévisé au cours duquel il s'est abaissé (à mes yeux) à des attaques perso (justifiées ou non, là n'est pas mon sujet) envers dany le rouge. j'ai trouvé l'acte d'une bassesse terrible, même si je sais qu'en politique tous les coups leur sont permis. (de tous bords).
Pour ce qui est d'une élection casse gueule, je suis d'accord avec toi. beaucoup de gens de mon entourage hésitent encore entre le "tous pourris", le "tous des menteurs", le "ils ne se battent pas pour la France, mais pour leur intérêts propres"
(pas faux celui là) et penchent pour l’abstention d'un "on verra au second tour".
Pour ma part, je ne voterai pas Nico, ni Marine Le Pen. Ce sont mes seules certitudes.

Oui Vesta, il a failli ce jour-là Bayrou. Et ce fut d'autant plus remarqué que c'était la première fois....et les premières fois on s'en souvient toujours Wink .
Alors oui, il a eu tort de répondre au grand spécialiste es provocation qu'est DCB ; il l'a d'ailleurs reconnu plus tard.
Mais des écarts de langage de la part d'autres politiciens, il y en a eu beaucoup ( "Casse toi pov'con" de la part d'un président en exercice ce n'est pas joli non plus... ; idem Mélenchon qui traite dernièrement Marie Le Pen de folle ). On peut déplorer ces écarts qui font cependant partie des campagnes électorales depuis fort longtemps.
avatar
entre2mers

Messages : 175
Date d'inscription : 07/11/2011
Localisation : Limite Gironde/Dordogne/Lot-et-Garonne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: présidentielle: où en est-on?

Message par greenshop le Dim 19 Fév - 12:00

Ah oui, Delors avait une autre stature et était sacrément plus intelligent que sa fille !
D'accord avec toi, Entre2.
Mais Jacques Delors, il a quand même 86 ans maintenant... au niveau fraîcheur d'esprit, j'ai des doutes...

Les soucis sont les suivants : les souvenirs laissés sont pour la gauche, des bons, puisqu'ils ont profité d'une période de croissance (comme Clinton aux USA...), et Sarko, il a pris le mauvais avec cette crise économique énorme (merci les subprimes et le reste...).
Sarko a joué au c.. en voulant se la jouer cool et copain-copain...genre je te tutoie. Ça le fait pas. Plus les "boulettes" que nous, lambda moyen, on se dit, mais qu'un Président ne doit pas dire "descend me le dire en face...". Le côté "bling-bling" lui colle à la peau, parce-qu'il a mis ses potes riches en avant... les autres ne l'avaient pas fait, c'est tout. Mais les potes, ils les avaient, faut pas rêver. Erreurs grossières. Ça je crois qu'il l'a compris, mais c'est un peu tard.
Mais dans les esprits, ça marque...

Là, on dirait qu'il y ait un léger (mais vraiment très très léger) soupçon de reprise... ce serait peut-être sa chance, qui sait ?
Je crois moi aussi qu'on n'en n'a pas fini avec le pain noir...

Le coup des élections "gagnées" d'avance ne me plaît pas du tout non plus.
Quant à la famille Le Pen, ils font le coup à chaque élection.... Pas un cheveu de ma tête n'y croit.

J'attends quand même un programme qui soit clair, tienne la route et pas "rêveur".
Personnellement, je suis assez dans le genre "Je n'ai rien d'autre à offrir que du sang, de la peine, des larmes et de la sueur" (Churchill). Au moins, ça avait le mérite d'être clair. Mais il est vrai que c'était une autre époque...

greenshop

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: présidentielle: où en est-on?

Message par kapelle03 le Dim 19 Fév - 10:59

Entre Sarko et Hollande, il y a un domaine que l'on peut comparer car ils ont assumé tous deux la direction de leur parti propre : UMP pour l'un et PS pour l'autre.
Le premier a réussi à faire de son parti une véritable machine à gagner (avec toutes les ficelles possibles et imaginables...) en faisant beaucoup de ronds de fumée...
Le second (avec autant de ficelles et d'imagination) a transformé son parti dans une situation de la recherche de soi, en faisant des ronds dans l'eau.
Cela laisse présager des suites. L'un est un lascar qui vit dans les nuages avec ses copains financiers, l'autre se noie dans ses équipiers, ne sachant plus avec qui il est...

J'avoue que nous allons pleurer de rire !...

kapelle03

Messages : 431
Date d'inscription : 05/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: présidentielle: où en est-on?

Message par vesta31 le Dim 19 Fév - 10:16

entre2mers a écrit:



Si. Il avait été ministre ( de mémoire du budget et de l'Intérieur) et avait donc, par conséquent, participé à au moins un gouvernement. Ce n'est pas le cas de Hollande que ni Mitterrand, ni Jospin n'appréciaient assez pour lui confier une telle responsabilité. Pourquoi ? C'est la réponse à cette question qui serait intéressante.

L'entourage dont tu parles ne me rassure pas quand on analyse de quoi "Martine" est capable. Son père valait beaucoup mieux et aurait sûrement été un bon président. Quant aux autres conseillers, capables d'un bon "entourage", je cherche....

Une certitude : rarement une élection aura été autant casse gueule à cause du contexte. Celui qui décrochera le pompon n'aura pas le droit à l'erreur. Et ce challenge, autant dire qu'il est impossible à tenir.

Perso, pour moi, ce sera ni....ni.... avant tout par conviction et aussi parce que les élections dont on donne le résultat avant qu'elles n'aient eu lieu, ça me déplait.
Je suis centriste et comme en 2007 je voterai Bayrou. Je passe outre son côté prof qui déplait sans doute à beaucoup mais c'est son programme qui se rapproche le plus de mes convictions.

C'est vrai, Nico avait été ministre, pardon pour cette erreur ; mais là non plus, il ne m'a pas laissé QUE des bons souvenirs !
Les"under ground" des décisions de nos politiques nous resteront à jamais accès interdit ! Même si, en effet, j'aimerais aussi savoir pkoi Jospin et Mimi n'ont jamais voulu de Hollande à un poste ministériel.
Je viens d'écouter l'ex de hollande à la radio, ma fois, elle remonte un peu dans mon estime-politique ; mais j'ai bien conscience que les discours sonnent souvent bien + vrai que la réalité du terrain !
Bayrou ? il fut un temps où j'aurais dit oui, mais il me revient en mémoire un débat télévisé au cours duquel il s'est abaissé (à mes yeux) à des attaques perso (justifiées ou non, là n'est pas mon sujet) envers dany le rouge. j'ai trouvé l'acte d'une bassesse terrible, même si je sais qu'en politique tous les coups leur sont permis. (de tous bords).
Pour ce qui est d'une élection casse gueule, je suis d'accord avec toi. beaucoup de gens de mon entourage hésitent encore entre le "tous pourris", le "tous des menteurs", le "ils ne se battent pas pour la France, mais pour leur intérêts propres"
(pas faux celui là) et penchent pour l’abstention d'un "on verra au second tour".
Pour ma part, je ne voterai pas Nico, ni Marine Le Pen. Ce sont mes seules certitudes.
avatar
vesta31

Messages : 90
Date d'inscription : 10/11/2011
Localisation : TOULOUSE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: présidentielle: où en est-on?

Message par entre2mers le Dim 19 Fév - 9:20

vesta31 a écrit:D'après moult sondages il semble que la cote de popularité de Nico n'ai guère remonté, pas plus que les intentions de votes au 1er tour depuis sa déclaration officielle.
Pour ce qui est de Marine, je pense qu'il serait bon qu'elle puisse se présenter ; histoire de rester dans un système + démocratique.
Les désistements de Morin et Boutin n'ont, semble-t-il, pas fait avancer le schmilblick de Sarko. Perso, ces méthodes me choquent, voire me poussent à penser (naïvement Rolling Eyes ) "ya magouille" .
Green, oui, un Président de la république doit être calme et pondération, mais je ne crois pas que Nico corresponde à cette définition. Speedy Nico a pas mal fatigué bcp de Français ! (moi aussi !!)
Pour ce qui est de l'expérience de Hollande, Nico n'en avait pas plus lorsque il s'est présenté. Il a été élu sur des promesses mirifiques qu'il a vite oublié lors de son apéro dans la brasserie populaire du Fouquet's. Il me semble que Hollande est tout de même bien entouré et conseillé. Martine est dans cette campagne très proche de lui et n'oublions pas que son père (Jacques Delors) "touche sa bille "en économie. Il est dans l'ombre, mais présent.
Pour le reste, la crise est loin d'être derrière nous, et je pense que nous avons déjà mangé notre pain blanc. Nous n'en sommes qu'au début du pain noir !



"Nico n'en avait pas plus lorsque il s'est présenté".

Si. Il avait été ministre ( de mémoire du budget et de l'Intérieur) et avait donc, par conséquent, participé à au moins un gouvernement. Ce n'est pas le cas de Hollande que ni Mitterrand, ni Jospin n'appréciaient assez pour lui confier une telle responsabilité. Pourquoi ? C'est la réponse à cette question qui serait intéressante.

L'entourage dont tu parles ne me rassure pas quand on analyse de quoi "Martine" est capable. Son père valait beaucoup mieux et aurait sûrement été un bon président. Quant aux autres conseillers, capables d'un bon "entourage", je cherche....

Une certitude : rarement une élection aura été autant casse gueule à cause du contexte. Celui qui décrochera le pompon n'aura pas le droit à l'erreur. Et ce challenge, autant dire qu'il est impossible à tenir.

Perso, pour moi, ce sera ni....ni.... avant tout par conviction et aussi parce que les élections dont on donne le résultat avant qu'elles n'aient eu lieu, ça me déplait.
Je suis centriste et comme en 2007 je voterai Bayrou. Je passe outre son côté prof qui déplait sans doute à beaucoup mais c'est son programme qui se rapproche le plus de mes convictions.
avatar
entre2mers

Messages : 175
Date d'inscription : 07/11/2011
Localisation : Limite Gironde/Dordogne/Lot-et-Garonne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: présidentielle: où en est-on?

Message par vesta31 le Dim 19 Fév - 8:45

D'après moult sondages il semble que la cote de popularité de Nico n'ai guère remonté, pas plus que les intentions de votes au 1er tour depuis sa déclaration officielle.
Pour ce qui est de Marine, je pense qu'il serait bon qu'elle puisse se présenter ; histoire de rester dans un système + démocratique.
Les désistements de Morin et Boutin n'ont, semble-t-il, pas fait avancer le schmilblick de Sarko. Perso, ces méthodes me choquent, voire me poussent à penser (naïvement Rolling Eyes ) "ya magouille" .
Green, oui, un Président de la république doit être calme et pondération, mais je ne crois pas que Nico corresponde à cette définition. Speedy Nico a pas mal fatigué bcp de Français ! (moi aussi !!)
Pour ce qui est de l'expérience de Hollande, Nico n'en avait pas plus lorsque il s'est présenté. Il a été élu sur des promesses mirifiques qu'il a vite oublié lors de son apéro dans la brasserie populaire du Fouquet's. Il me semble que Hollande est tout de même bien entouré et conseillé. Martine est dans cette campagne très proche de lui et n'oublions pas que son père (Jacques Delors) "touche sa bille "en économie. Il est dans l'ombre, mais présent.
Pour le reste, la crise est loin d'être derrière nous, et je pense que nous avons déjà mangé notre pain blanc. Nous n'en sommes qu'au début du pain noir !


avatar
vesta31

Messages : 90
Date d'inscription : 10/11/2011
Localisation : TOULOUSE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: présidentielle: où en est-on?

Message par kapelle03 le Sam 18 Fév - 14:10

Et il ne faudrait pas que la rachida s'en mêle aussi... sinon !!...

kapelle03

Messages : 431
Date d'inscription : 05/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: présidentielle: où en est-on?

Message par greenshop le Sam 18 Fév - 13:35

kapelle03 a écrit:
Et puis avec le printemps, la gamine on va lui faire prendre l'air... et on aura enfin l'occasion, la chance de la voir en photos !!... Et un père avec son bout de chou dans les bras, c'est attendrissant... Et la France profonde y sera sensible.

Y'a pas à dire : il sait faire !...
Mouais, mais faudra pas trop qu'il insiste non plus... ça va donner du grain à moudre, sinon... faudrait que ce soit la maman plutôt que le papa... Wink

greenshop

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: présidentielle: où en est-on?

Message par kapelle03 le Sam 18 Fév - 12:54

Et chacun sait que la Le Pen ne sera jamais élu... Même avec 30% des voix à un premier tour, elle n'aura jamais une aide quelconque des 70 autres... ce qui ne serait pas le cas pour tous les autres candidats confondus.

Et puis avec le printemps, la gamine on va lui faire prendre l'air... et on aura enfin l'occasion, la chance de la voir en photos !!... Et un père avec son bout de chou dans les bras, c'est attendrissant... Et la France profonde y sera sensible.

Y'a pas à dire : il sait faire !...

kapelle03

Messages : 431
Date d'inscription : 05/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: présidentielle: où en est-on?

Message par greenshop le Sam 18 Fév - 12:41

Pour en revenir au match Hollande/Sarko...
Je suis assez d'accord sur le fait que la "bête médiatique" s'est mise en marche...et que c'est loin d'être négligeable. Je l'ai toujours comparé à un moteur diesel...
Ensuite, faut tenir la distance, et là, Sarko a un net avantage.
Pour ce qui est de l'image, si on se base sur les électeurs "France profonde et conservatrice", ils vont préférer une jolie 1ère Dame de France, très représentative (et quoiqu'on dise, elle est imbattable, sur ce coup-là !) et mariée. Ca peut paraître stupide, mais ça va compter.
Au niveau politique, Sarko est indéniablement le meilleur (à mon avis) pour la politique étrangère ou européenne. Hollande ne fait pas le poids. Et je crois que Merkel et Cameron ne s'y trompent pas (et pourtant, Dieu sait que les anglais nous ont craché dessus!).
En politique intérieure, Sarko se traîne de bonnes casseroles. Ce qui est dommage, car c'est quand même le seul à nous avoir dit qu'on grincerait des dents, et qu'il ferait bouger les choses contrairement à tous ses prédécesseurs... (OK, ça a été la merde, mais les grands "boums", ça ça n'était pas prévu..). Et c'est encore le seul à dire que c'est loin d'être gagné (remarque... il vaut mieux qu'il le dise...). Par contre, je le crois suffisamment intelligent pour tirer les leçons des échecs. Beaucoup de choses sont en place, qui ne porteront leurs fruits qu'après mai.

Hollande, lui, n'a pas vraiment d'expérience... c'est le moins qu'on puisse dire. Mais il est porté par une foule qui en a marre. Il caresse dans le sens du poil, et dit ce que beaucoup veut entendre. C'est facile en période électorale. Mais il va falloir développer, et je n'ai pas encore bien vu son programme.... c'est un peu beaucoup flou... Est-ce que les foules resteront stigmatisées malgré le flou, jusqu'en mai ?

LePen, elle, fait un peu peur, mais dit quand même des trucs qui plaisent à "la France profonde conservatrice"...mais c'est une femme... ça le fait pas... et elle ne parle pas, elle éructe. Confier son pays à quelqu'un d'excité, ça va pas le faire non plus. Elle n'est pas assez "posée".
On a beau dire, mais un Président de la République est tout de même le représentant du pays... donc, d'abord calme, pondération...

greenshop

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: présidentielle: où en est-on?

Message par greenshop le Sam 18 Fév - 12:06

vesta31 a écrit:Et les "petits candidats" dans toute cette pagaille organisée ?

http://www.miguet2012.com/index.html
http://www.lozes2012.fr/ (Patrick sera-t-il notre Barack à nous ?)
http://www.u-p-r.fr/ (Union Populaire et républicaine ki nous explique qu'il faut sortir de l'OTAN et de l'€)
http://www.allianceroyale.fr/ (Un Roi ?)
Et plein d'autres encore ! Voir là :
http://www.letelegramme.com/ig/generales/france-monde/france/presidentielle-2012-petits-candidats-des-campagnes-largement-virtuelles-13-02-2012-1600367.php
si vous avez le courage et l'envie de lire tous ces programmes !!

Tu vois comme ils sont... jamais ils n'en parlent à la télé, de ceux-là !
... doivent souquer ferme pour les 500 voix... Shocked

greenshop

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: présidentielle: où en est-on?

Message par kapelle03 le Sam 18 Fév - 10:28

Perso, je crois qu'il a perdu.... La bête médiatique est entrain de se mettre en place pour la course... et pour envelopper, le Hollande ne fait pas le poids, d'autant plus qu'il en a trop perdu pour se refaire une tronche de candidat svelte... du coup, il ne tiendra pas la cadence... car, force est de reconnaître, en dehors de toutes considérations politiques, que le gars qui prend la fonction, doit avoir une sacrée santé !... entre les repas, les déplacements, les réunions, un emploi du temps chargé (avec madame, il peut se soulager...) irrégulier, le stress, et tout ce qui s'ensuit, il lui faut une constitution qui lui permette de tenir la distance. Or, le privilégié socialiste a perdu beaucoup de poids, ce qui l'a bien affaibli en résistance (la physique... l'autre il ne l'a pas connue... d'ailleurs, à ce propos, ce doit être la première élection présidentielle sans candidat ayant connu la dernière guerre, donc qui ne fut pas résistant à ces heures de gloire)...

Le Sarko va démontrer comment on gère la dette internationale, la crise de la Syrie, tout en consolidant l'UE dans sa chute, sans quitter des yeux l'Iran, affaire qui l'arrangerait bien en cas de frappe ciblée (ce qui n'est pas improbable, ni impossible), caresser dans le sens du poil les français, le tout avec des ronds de fumée bien opaque, seuls visibles de quelques avertis... Le Hollande, il sait pas faire ça : lui, c'est plutôt des ronds dans l'eau... problème : plus personne ne veut se baigner, encore moins se jeter à l'eau !... (ce ne sont pas les Montebourg qui vont l'aider quoiqu'ils disent... sinon, 2017 c'est foutu !).

Second tour : Sarko - Le Pen (si elle est candidate)... (enfin, d'après moi...)


kapelle03

Messages : 431
Date d'inscription : 05/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: présidentielle: où en est-on?

Message par vesta31 le Sam 18 Fév - 10:15

Et les "petits candidats" dans toute cette pagaille organisée ?

http://www.miguet2012.com/index.html
http://www.lozes2012.fr/ (Patrick sera-t-il notre Barack à nous ?)

http://www.u-p-r.fr/ (Union Populaire et républicaine ki nous explique qu'il faut sortir de l'OTAN et de l'€)

http://www.allianceroyale.fr/ (Un Roi ?)



Et plein d'autres encore ! Voir là :
http://www.letelegramme.com/ig/generales/france-monde/france/presidentielle-2012-petits-candidats-des-campagnes-largement-virtuelles-13-02-2012-1600367.php

si vous avez le courage et l'envie de lire tous ces programmes !!
avatar
vesta31

Messages : 90
Date d'inscription : 10/11/2011
Localisation : TOULOUSE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: présidentielle: où en est-on?

Message par greenshop le Sam 18 Fév - 10:06

Il nous manque, Zitrone... Laughing

greenshop

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: présidentielle: où en est-on?

Message par Admin le Sam 18 Fév - 9:33

Bon françois a déjà quasiment gagné.

D'après vous il va conduire à gauche ou à droite? Melanchon ou dsk?
avatar
Admin
Admin

Messages : 850
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://pourquoipas.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: présidentielle: où en est-on?

Message par kapelle03 le Jeu 16 Fév - 8:04

Vrai que le Villepin, nous l'avions oublié pour la majorité d'entre nous... Et s'il n'avait pas ses 500 signatures, j'en serai très étonné....
La question est intéressante : où en sommes nous dans ce capharnaüm d'élections présidentielles ?...
Nous avons deux candidats officiels du système : Sarkozy et Hollande... soumis (ou partie intégrante ?) l'un et l'autre à la volonté de Bruxelles, celle qui prend des dispositions pour une oligarchie financière (une super classe de privilégiés) contre la souveraineté des peuples...
Nous avons le Bayrou qui, depuis quelques années, pose des questions intéressantes, mais n'a pas toujours les bonnes réponses, surtout pour l'oligarchie dominante... donc, qu'en sera-t-il de son réel pouvoir au cas où il serait élu ?... Et il est prêt à ratifier le traité européen pour une discipline budgétaire européenne... sans remettre en cause l'UE... Dans ce cas, n'est-il pas lui aussi, candidat du système ?...
Reste les deux autres qui pèsent dans la balance, non pas au risque d'être élus, mais en nombre de voix à récupérer : Le Pen et Mélenchon... Deux candidats qui veulent redonner une indépendance et une souveraineté à leur peuple, donc qui s'élèvent contre le diktat de Bruxelles, et qui sont en opposition totale avec les autres candidats...
Mélenchon n'aura aucun problème de signatures, car sa candidature arrange Sarkozy, et Hollande sait qu'il pourra récupérer une partie de ses voix, car une alliance, même provisoire est réalisable... de plus, si ce phénomène ne pouvait se présenter, cela risquerait de dégénérer, car il est bien le seul capable de soulever une partie du peuple par son côté tribun (les autres candidats devraient prendre de la graine à ce sujet...) et par sa détermination dans son combat politique (ancien trotskiste, il est formé pour le combat politique engagé...).
Quant à Le Pen, rien n'est moins sûr pour sa candidature. Sa présence embarrasse le président sortant, car il risquerait d'être éjecté dès le 1° tour... Et un désistement de Le Pen en sa faveur n'est pas pensable, lui-même le refuserait (par obligation, sinon, il sort !). La présence de ce trublion politique ne défavoriserait pas Hollande, au contraire, mais la hargne anti FN de ce dernier (discours de Tulle : "le FN, ennemi de la République") et ses déclarations diverses montrent qu'ils ne peut plus favoriser administrativement la candidature de la jeune femme sans se discrétiter lui même (de plus, Hollande n'a pas le machiavélisme de Mitterrand). Pas plus Bayrou qui, par absence de celle-ci, pourrait récupérer des voix du FN, ce qui mettrait l'un des deux autres candidats hors course...
Les autres ?... négligeables pour quelques uns d'entre eux, insignifiants pour les autres... voire inexistants.
Les jeux ne sont pas faits pour l'instant, d'où un certain intérêt, car on peut jouer sans miser, ce n'est pas comme au PMU !...

kapelle03

Messages : 431
Date d'inscription : 05/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Comparons...

Message par greenshop le Jeu 16 Fév - 7:36


greenshop

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: présidentielle: où en est-on?

Message par entre2mers le Jeu 16 Fév - 6:08

greenshop a écrit:
entre2mers a écrit:
tony boy a écrit:bayrou...trop à gauche

sarkozy...pas assez à droite

je vote pour qui ?

AH MAIS...VILLEPIN est candidat ? chéplus Laughing


Il doit l'être encore un peu mais jusqu'à quand ? Sans parti, sans argent il aura du mal à aller au bout. Par ailleurs, malgré leur détestation réciproque , ils sont sur la même ligne avec Sarko non ?
Il est arrivé à avoir ses 500 signatures, lui ? Laughing


Chhhhuuutt..........mystère. On ne sait pas.
avatar
entre2mers

Messages : 175
Date d'inscription : 07/11/2011
Localisation : Limite Gironde/Dordogne/Lot-et-Garonne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: présidentielle: où en est-on?

Message par greenshop le Mer 15 Fév - 18:23

entre2mers a écrit:
tony boy a écrit:bayrou...trop à gauche

sarkozy...pas assez à droite

je vote pour qui ?

AH MAIS...VILLEPIN est candidat ? chéplus Laughing


Il doit l'être encore un peu mais jusqu'à quand ? Sans parti, sans argent il aura du mal à aller au bout. Par ailleurs, malgré leur détestation réciproque , ils sont sur la même ligne avec Sarko non ?
Il est arrivé à avoir ses 500 signatures, lui ? Laughing

greenshop

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: présidentielle: où en est-on?

Message par entre2mers le Mer 15 Fév - 18:16

tony boy a écrit:bayrou...trop à gauche

sarkozy...pas assez à droite

je vote pour qui ?

AH MAIS...VILLEPIN est candidat ? chéplus Laughing


Il doit l'être encore un peu mais jusqu'à quand ? Sans parti, sans argent il aura du mal à aller au bout. Par ailleurs, malgré leur détestation réciproque , ils sont sur la même ligne avec Sarko non ?
avatar
entre2mers

Messages : 175
Date d'inscription : 07/11/2011
Localisation : Limite Gironde/Dordogne/Lot-et-Garonne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: présidentielle: où en est-on?

Message par tony boy le Mer 15 Fév - 15:51

bayrou...trop à gauche

sarkozy...pas assez à droite

je vote pour qui ?

AH MAIS...VILLEPIN est candidat ? chéplus Laughing

tony boy

Messages : 66
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: présidentielle: où en est-on?

Message par Admin le Mar 14 Fév - 22:26

Very Happy Quand même pas mais ...
avatar
Admin
Admin

Messages : 850
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://pourquoipas.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: présidentielle: où en est-on?

Message par entre2mers le Mar 14 Fév - 22:24

Admin a écrit:Non, il est bien établi qu'il est allé l'attendre devant chez elle, en lui faisant savoir qu'il l'attendait!

Ave un genou à terre et la partition ?
avatar
entre2mers

Messages : 175
Date d'inscription : 07/11/2011
Localisation : Limite Gironde/Dordogne/Lot-et-Garonne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: présidentielle: où en est-on?

Message par Admin le Mar 14 Fév - 22:21

Non, il est bien établi qu'il est allé l'attendre devant chez elle, en lui faisant savoir qu'il l'attendait!
avatar
Admin
Admin

Messages : 850
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://pourquoipas.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: présidentielle: où en est-on?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum