Où sont les adversaires ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Où sont les adversaires ?

Message par virtuella le Ven 30 Déc - 16:03

mab31000 a écrit:Sur , quand on est droit dans ses bottes hein ?

Tu peux répéter la question ?
avatar
virtuella

Messages : 67
Date d'inscription : 09/11/2011
Age : 49
Localisation : toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où sont les adversaires ?

Message par Admin le Ven 30 Déc - 14:24

Mab, tu fais du soisicd aujourd'hui... Smile
avatar
Admin
Admin

Messages : 850
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://pourquoipas.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où sont les adversaires ?

Message par mab31000 le Ven 30 Déc - 13:09

Sur , quand on est droit dans ses bottes hein ?
avatar
mab31000

Messages : 309
Date d'inscription : 09/11/2011
Age : 97
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où sont les adversaires ?

Message par virtuella le Jeu 22 Déc - 18:42

Perso, droite ou gauche, devant, derrière, toutes ces certitudes j'aurais peur que ça me mène à l'intolérance.
avatar
virtuella

Messages : 67
Date d'inscription : 09/11/2011
Age : 49
Localisation : toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Nobello, tu es grand!!!!

Message par bulledereve le Jeu 22 Déc - 18:06

Merci Nobello!!

Je compte comme toi, pas mal de "discutailleurs" dans mes connaissances ( après tout quoi de plus normal ,je le suis aussi!)...convaincus d'avoir raison...mais capables d'en chercher les pourquoi, les comment...ce que j'espère faire aussi Very Happy Razz

Mes deux fils, qui ont eu longtemps les cheveux longs et que, donc, on traitait de "révolutionnaires" ( euh, à part l'écologie, leurs combats étaient seulement des joutes oratoires...et parfois quelques jeux "de gars"....ont maintenant les cheveux ras ( because leur papa , avant eux...bref calvitie précoce) et les voilà suspectés d'être d'extrême-droite ( ah, oui, boulot oblige, ils ont aussi troqué leurs jeans contre des trucs plus pantalon droit, chemise et pull- non, pas la cravate, quand même, ils n'ont pas pu...)Ils restent toujours aussi écolos...jouent à des jeux de "gars" ...et de "fille" avec leur fille-nièce!

Et les débats eux, continuent , cherchant qui a raison qui a tort...
Au lieu de se demander "dans quel monde voulons-nous que cette petite fille grandisse?"

Avec mes amis, nos discussions sont chaleureuses, nous évoluons ensemble, attentifs à nos valeurs et à respecter celles des autres,sûrs qu'ils respecteront les nôtres aussi!

Avec des "étrangers", voisins, connaissances...je peux aussi débattre...et , comme toi, j'apprends...en m'usant sur leur mur comme ils s'usent sur le mien....jusqu'à ce que nous trouvions la porte...entrebâillée et qui ne demande qu'à être poussée pour que nous rentrions en riant...ensemble!

Parfois, c'est plus difficile....et j'apprends aussi de mes déconvenues...de mes espérances trompées....

Mais c'est bien ainsi que l'on avance...
En apprenant de l'autre, fut-il puissamment agaçant ( à notre idée! Après tout, d'autres personnes vous diront que c'est la plus gentille personne de la terre!)

Alors....courage pour aller vers cet autre si différent, diplomatie pour communiquer...et surtout humilité pour admettre qu'il nous faut apprendre encore et toujours...
Et "prier" pour que tous, en ce monde , apprennent aussi!

bulledereve

Messages : 137
Date d'inscription : 22/11/2011
Age : 27
Localisation : Gradignan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où sont les adversaires ?

Message par Down with asswipery le Jeu 22 Déc - 12:36

Nobello a écrit:Et je finis par en être habité du sentiment bizarre qu'on est parfois "de droite" comme on est chauve : parce que c'est comme ça. Et même si ça fait mal au cul.

Je partage aussi, hélas, ce sentiment.

J'ai cherché activement comment expliquer un comportement qui me parait aussi absurde, et aussi "suicidaire" (auto-destructeur en tout cas).

Différents auteurs, contemporains ou plus anciens, l'ont très bien expliqué, et je les ai souvent cités (en gros ça tourne autour de ... MODERE... ça rabâche ça rabâche... merci de proposer des idées même si ça ne doit être que des yakà fokon, en lieux et place des sempiternelles lamentations sur ces pauvres gens que tu méprises tellement...

Démontrez donc combien les gens de gauche sont tellement plus intelligents que ces pauvres gens de droite...

Very Happy


Down with asswipery

Messages : 48
Date d'inscription : 12/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où sont les adversaires ?

Message par Admin le Jeu 22 Déc - 10:49

J'en connais qui diraient: plus c'est vide plus ça résonne!!

Smile Désolé c'était tentant Smile

avatar
Admin
Admin

Messages : 850
Date d'inscription : 06/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://pourquoipas.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où sont les adversaires ?

Message par mab31000 le Jeu 22 Déc - 9:09

Te désespérerais tu de "l'argumentation" et de ce qui t'apparait comme des évidences devant des gens qui ne veulent voir ?

Je refuse de me laisser entrainer , j'ai encore de l'espoir dans les capacités d'analyse de mes contemporains , et j'essaie de changer de registre pour mieux m'exprimer et rentrer en raisonnance Wink



( j'ai plein de cheveux difficiles à dompter)
avatar
mab31000

Messages : 309
Date d'inscription : 09/11/2011
Age : 97
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Où sont les adversaires ?

Message par Nobello le Mer 21 Déc - 23:23

J'ai eu envie de vous proposer cette réflexion, venue en me remémorant plusieurs échanges avec l'un d'entre nous, avec lequel je suis notoirement en désaccord politique.
Ce correspondant et presque ami professe qu'il n'a pas d'ennemi, seulement des adversaires.

Et lorsque je regarde au fond de mes tiroirs, je vois bien que je n'ai guère "d'adversaire" que d'occasion.
Parce que je me connais un peu, je sais reconnaître en moi les sentiments qui m'animent : mes colères sont de dépit de ne savoir convaincre, et mes véhémences parlent plus de partage que de "victoire". Par exemple, il ne me viendrait pas à l'idée de "marcher sur la tête du vaincu" en moquant les perdants (supposés être les seuls...), ainsi qu'on le voit trop souvent : convaincu de la relative justesse des idées dont je me reconnais porteur, je serais heureux, en les voyant émerger, d'être sûr d'avoir fait au mieux pour NOUS, et me sentirais plus occupé de convaincre encore, de rassurer les inquiets (avec des arguments, pas du marketing) que de ricaner au constat de l'éventuelle détresse de l'autre, habité de ses propres craintes.

Non, je ne me reconnais pas non plus "d'adversaire", et certains de mes contradicteurs me furent de bons maîtres.
Mais je me refuse à nier l'évidence lorsqu'elle se présente, et j'ai du mal à comprendre que puissent être si nombreux ceux qui bâtissent la leur contre la vraisemblance : vu d'ici, c'est tellement de guingois...

Et si je vous raconte ça, c'est parce que, justement, je me sens un peu amer, découragé par une tâche à la Sisyphe : comment se peut-il qu'il se trouve encore, parmi ceux dont la fortune personnelle ne se compte pas en millions d'euros, tant de gens pour "croire", envers et contre tout, en cette triste église et son nuisible pasteur ?

Je sais que je pourrais aligner dix fois dix arguments définitifs sans convaincre ceux que je crois être dans l'erreur, je le sais d'expérience. Et d'avoir cent fois raison n'y changerait rien, je crois. Et je finis par en être habité du sentiment bizarre qu'on est parfois "de droite" comme on est chauve : parce que c'est comme ça. Et même si ça fait mal au cul.

Nobello

Messages : 76
Date d'inscription : 22/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où sont les adversaires ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum